Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

mars 2008

Craiova, Roumanie : la fabrication de la Ford Transit Connect commencera en 2009


La compagnie Ford lancera à la moitié de 2009, à Craiova, la production du modèle Transit Connect

Bucarest, 21 mars(Rompres) - La compagnie Ford envisage de lancer, à la moitié de 2009, aux usines de Craiova (sud de la Roumanie), la production du véhicule commercial Transit Connect, a annoncé ce vendredi, à Craiova, le président de la compagnie Ford Europe, John Fleming, à l’occasion de la cérémonie du transfert de propriété des usines auto.

L’officiel de Ford a précisé qu’en 2010 commencera à Craiova la production d’une auto de petite classe. Ce modèle sera produit exclusivement en Roumanie et sera exporté en Europe.

"Nous entamerons prochainement la transformation de la fabrique de Craiova", a dit le président de Ford Europe, qui a souhaité en roumain aux salariés d’être bienvenus dans la famille Ford.

M. Fleming a également mentionné l’engagement de la compagnie d’investir 677 millions d’euros et de créer des emplois.

Ford Motor Company est dès ce vendredi l’actionnaire majoritaire de l’ancien centre de production Automobile Craiova, versant au compte de l’État roumain les 57 millions d’euros pour 72,4% des actions de la compagnie.

L’achèvement de la transaction a été marqué par une cérémonie tenue au siège de la fabrique de Craiova. Les papiers officiels ont été signés par Sebastian Vladescu, président de la Commission de privatisation de Automobile Craiova, et Lyle Watters, directeur de stratégie à Ford Europe.

À la cérémonie ont assisté le président de la Roumanie, Traian Basescu, le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu et le président de Ford Europe, John Fleming.

"Cette fabrique se joint à 7 autres usines de montage, ainsi qu’aux 13 fabriques de moteurs, transmission, pièces et composantes (y compris les compagnies joint-venture) de toute l’Europe. Toutes nos entreprises se caractérisent par les plus hauts standards de qualité et efficacité. Par un investissement de 675 millions d’euros, nous sommes décidés de transformer l’usine de Craiova dans un centre de production auto de dernière génération, compétitif au niveau international", a affirmé M. Fleming.

Selon un communiqué de la compagnie, pour assister l’intégration complète de la fabrique de Craiova au système Ford Production, Ford Europe a désigné une équipe managériale qui travaillera aux côtés de l’actuelle direction de l’usine. Celle-ci travaillera sous la direction directe de Dioni Campos, qui a une très riche expérience dans ce domaine. Il sera président de Ford Roumanie SA.

Ford a convenu avec les actuels clients que la fabrique continue la production de voitures, moteurs et transmissions au moins jusqu’à la fin de 2008. De plus, Ford s’est engagé à respecter toutes ses obligations légales en Roumanie visant la production de pièces de rechange pour les véhicules construits antérieurement dans la fabrique, encore en exploitation.

Les travaux pour la modernisation de la fabrique démarreront prochainement. Les projets, qui devront être implantés graduellement, comportent l’automation de lignes de production existantes dans la section de pressage, la modernisation de la section de carrosseries, la modernisation et l’élargissement de la capacité et de la flexibilité de la section de teinturerie et la dotation des espaces de finition et du plateau de retouche de la section de montage général de nouveaux équipements.

Le président Traian Basescu a signé, le 17 février dernier, le décret pour la promulgation de la loi de privatisation de la SC Automobile Craiova, document approuvé au début de ce mars par le plénum de la Chambre des Députés.

La reprise proprement-dite de la société de Craiova par Ford Europe a tardé d’environ un an, après que la Commission européenne avait déclenché, l’automne dernier, une investigation visant cette privatisation. À la fin de février dernier, la Commission européenne a sollicité à la Roumanie de récupérer la somme de 27 millions d’euros, représentant une subvention illégale dans le cas de la privatisation de la compagnie Automobile Craiova.

Ford estime produire à Craiova 30 000 véhicules Transit Connect en 2009

Bucarest, 21 mars /Rompres/ - La compagnie Ford estime produire à Craiova (sud) 30 000 véhicules commerciaux Transit Connect en 2009, a déclaré vendredi à Craiova, le président de Ford Europe, John Fleming.

La production de ce modèle atteindra 50 000 - 60 000 unités en 2010, selon M Fleming.

En ce qui concerne le modèle de petite catégorie, qui sera produit à Craiova à partir de 2010, l’officiel de Ford a affirmé que ce serait une voiture unique, réalisée seulement en Roumanie et qu’elle ne concourrait pas la Dacia Logan.

"Ce ne sera pas Ford Fiesta", a dit Fleming pour éliminer les spéculations véhiculées dans la presse à cet égard.

Le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu a offert vendredi à John Fleming la clé de l’Usine Automobile Craiova.

Traian Basescu : La privatisation d’Automobile Craiova par la firme Ford vient élargir le partenariat stratégique entre la Roumanie et les États-Unis

Bucarest, 21 mars /Rompres/ - Le président Traian Basescu a déclaré vendredi que la privatisation de l’usine d’automobiles par la firme Ford signifie beaucoup pour la Roumanie car elle vient élargir le partenariat stratégique avec les États Unis et que le mérite de cette privatisation revenait à la compagnie Ford qui avait fait confiance à la Roumanie et au Gouvernement et qui avait compris la nécessité de cette ouverture.

"Je suis présent à Craiova parce que j’ai reçu une invitation de la part de Ford et du Gouvernement de Roumanie à participer à une cérémonie de remise de l’usine à Ford. C’est la raison de ma présence ici. Ford signifie beaucoup pour la Roumanie, mais non seulement pour Ford, il s’agit là d’un élargissement du partenariat stratégique avec les États-Unis", a déclaré Basescu.

Le président a rappelé avoir effectué sa première visite aux États-Unis en 2005 et avoir alors établi avec le président américain, George W. Bush, que le partenariat stratégique entre les deux pays ne pouvait pas avoir seulement des dimensions stratégiques et de sécurité, mais qu’il fallait développer aussi la zone économique aux fins de réaliser un partenariat solide.

"Après mon entrevue avec le président Bush, j’ai visité trois compagnies américaines : Oracle, Smithfield et Ford qui sont à présent toutes en Roumanie. Oracle a développé le plus grand centre de développement software à l’extérieur des États-Unis et elle aura les deux prochaines années plus de 2 000 chercheurs de software. A présent, le centre de recherche Oracle de Bucarest est le plus grand centre de ce genre à l’extérieur des USA. Simithfield, le plus important fabricant américain de produits de viande, se trouve lui aussi sur le marché roumain où il investit 850 millions de dollars, la Roumanie devant devenir l’un des plus importants exportateurs de produits alimentaires de viande sur le marché européen. Enfin, la compagnie Ford se trouve en Roumanie également."
Le chef de l’État roumain a eu sa première entrevue avec les représentants de la compagnie Ford le 16 septembre 2005 au siège de Detroit, lorsqu’on a établi que la Roumanie était un endroit où Ford pourrait investir.

"J’ai eu des pourparlers avec le propriétaire William Ford. L’unique problème posé à ce moment-là par le propriétaire était la solvabilité pour la privatisation de l’usine de Craiova, étant donné que le groupe Daewoo avait fait faillite sur le segment auto. William Ford se demandait alors que pourrait se passer si Ford venait à Craiova mais les créditeurs de Daewoo se dirigeaient vers les actifs de la firme de Craiova. J’ai alors effectué une visite en Corée où j’ai rencontré le président coréen. Le principal problème de mes discussions avec le président coréen a été la façon dont le Gouvernement coréen pourrait assumer les éventuelles demandes de dommages-intérêts contre Daewoo qui ne se reflètent pas sur l’usine de Craiova. La conclusion a été qu’il fallait offrir une garantie gouvernementale suivant laquelle toute demande de dommages-intérêts qui surviendrait à l’adresse des usines de Craiova soit reprise par le Gouvernement coréen. Cela se passait en octobre 2005,. Le 29 août 2006, le Gouvernement coréen a rendu public un document par lequel il assumait toute demande de dommages-intérêts pour l’usine de Craiova et en septembre 2006 le président coréen est venu à Bucarest pour rendre publique cette chose", a raconté le président Basescu.

Le chef de l’État roumain a déclaré avoir fait toutes ces précisions afin que la presse puisse placer la privatisation d’Automobile Craiova par le Ford "dans le contexte politique et économique correct des relations roumano-américaines".

"Evidemment que vous trouverez de nombreux aspects négatifs dans cette privatisation, comme par exemple les 13 annexes secrètes du contrat qui resteront secrètes, dont certaines sont justifiées (...) car l’industrie de l’automobile est très compétitive", a ajouté Basescu qui considère cependant que certains aspects tels que les salaires des représentants roumains au Conseil d’Administration ou bien le programme sur l’environnement ne devraient pas rester secrets.

[Roumanie.com]

 
            e-mail     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

La Roumanie, une pépinière de startups (19/sep./2017)
A première vue, la Roumanie paraît peu adaptée aux startups de dernière génération. Dans les cliché, elle est associée à des montagnes perdues dans le brouillard, à des églises médiévales, à des chemins pleins de trous. Mais elle est devenue une des (...)

WikiLeaks : seul Bitdefender résiste à l’espionnage de la CIA (13/mar./2017)
La CIA arrive à profiter de certaines failles des systèmes de sécurité informatique, selon WikiLeaks, qui énumère différents produits de sécurité informatique. Mais Bitdefender, paraît résister aux activités d’espionnage américain, selon Associated Press. (...)

Dacia lance ses nouvelles Logan et Sandero au Salon de l’Automobile de Paris (16/sep./2016)
Le constructeur roumain Dacia est habituellement très attentif à la diffusion dans les médias de ses nouveaux projets. Mais cette année, il annonce que les derniers modèles de la Logan et de la Sandero seront les vedettes de son stand, au Salon de (...)

Le roumain, deuxième langue la plus parlée dans les bureaux de Microsoft‏ (13/mai./2015)
La Roumanie a démontré qu’elle est devenue un leader dans les technologies informatiques, et le roumain est la deuxième langue la plus parlée dans les bureaux de Microsoft du monde entier, a déclaré Bruce Andrews, Secrétaire adjoint du commerce dans le (...)

Informatique : Bitdefender, une compagnie roumaine de premier plan (11/sep./2014)
La société Bitdefender, leader sur le marché des logiciels de sécurité informatique, a investi récemment des centaines de milliers d’euros pour renouveler son image de marque. Le budget marketing pour la communication online se monterait à 10 millions (...)

GHE-O Rescue, un méga SUV roumain. Un futur "Bombardier" en Roumanie ? (11/nov./2013)
Le GHE-O Motors Rescue : un méga-SUV roumain. Un futur "Bombardier"* en Roumanie ? Le Salon auto & accessoires de Bucarest (SAB&A) a permis cette année de découvrir un SUV tout terrain, encore à l’état de prototype : la GHE-O Rescue, machine (...)

Comment Bitdefender a bloqué une attaque chinoise contre l’armée américaine (24/avr./2012)
Bitdfender, la société roumaine spécialisée dans les solutions antivirus, a été en mesure d’anticiper et de bloquer une attaque informatique lancée par un groupe de pirates informatiques en Chine contre les ordinateurs de l’armée américaine. En (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / Toute l'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . sociétés . emploi . opportunités d'affaires . spectacles . musique . industrie . tourisme . société . gouvernement . économie . union européenne . salons . vacances . marché roumain . études . sport . art . sciences . littérature ... Roumains. Journaux roumains : ZIAR.COM

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France