Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

juin 2008

Elections Roumanie : résultats des municipales du 1er juin


Gagnants dès le premier tour

Bucarest, 2 juin /Rompres/ - Lors des élections municipales de dimanche 1er juin en Roumanie, le socio-démocrate Neculai Ontanu (52,8%) et le démocrate-libéral Liviu Negoita (75,2%) ont gagné dès le premier tour du scrutin le poste de maires des 2e respectivement 3e arrondissements de Bucarest, selon les résultats du sondage sortie des urnes réalisé par Insomar, commandé par Realitatea TV.

L’actuel maire de Timisoara (ouest de la Roumanie), Gheorghe Ciuhandu, soutenu par l’Alliance pour Timis, a réussi à gagner le quatrième mandat consécutif à la mairie dès le premier tour - 59,4%.

À Constanta (port sur la mer Noire), le socio-démocrate Radu Mazare a remporté dès le premier tout de scrutin des municipales un nouveau mandat à la mairie, avec 62,8%, selon le même sondage.

Le premier tour a été remporté à Cluj-Napoca (centre de la Roumanie) par le démocrate-libéral Emil Boc, qui obtient ainsi le deuxième mandat consécutif, avec 75,6% des voix, selon le sondage sortie des urnes effectuée par Metro Media Transilvania, diffusé dimanche soir après la clôture des élections.

Le maire de Sibiu (centre-sud de la Roumanie), Klaus Johannis (FDGR), a obtenu dimanche le troisième mandat avec 87,1%, selon le sondage Sobis, ou 85,95%, selon le sondage effectué par le journal Rondul de la localité.

Revue de presse

Bucarest, 2 juin /Rompres/ - Les résultats des sondages sorties des urnes constituent le principal sujet abordé par les quotidiens bucarestois de ce matin.

Sous le titre "Luttes acharnées. La capitale et quatre arrondissements désigneront les maires le 15 juin", le quotidien Adevarul écrit : "À la suite des municipales tenues le 1er juin, la bataille pour la mairie de la capitale a été reportée au 15 juin, date d’organisation du deuxième tour de scrutin". Les résultats d’un sondage INSOMAR relevaient la victoire dès le premier tour pour Emil Boc (Parti démocrate-libéral, PD-L, opposition) à Cluj-Napoca (centre-ouest de la Roumanie), Radu Mazare (Parti social démocrate, PSD, opposition) à Constanta (sud-est de la Roumanie) et Gheorghe Ciuhandu (Parti national-paysan chrétien-démocrate, PNTCD, hors Parlement) à Timisoara (ouest de la Roumanie). À Bucarest, Vasile Blaga (PD-L) affrontera au deuxième tour Sorin Oprescu (indépendant, ex-PSD). Deux maires de Bucarest ont été élus dès le premier tour : Neculai Ontanu (PSD) - 52,8%, au 2e arrondissement, et Liviu Negoita (PD-L) - 75,2%, au 3e arrondissement.

Selon un sondage sortie des urnes INSOMAR (à 18h30, heures locales), les candidats à la mairie de la capitale avaient obtenu les résultats suivants : Vasile Blaga - 31,5%, Sorin Oprescu - 30,5%, Ludovic Orban (Parti national libéral, PNL, au pouvoir) - 13,7%, Cristian Diaconescu (PSD) - 9,9%, écrit le journal Gandul. Selon le sondage sortie des urnes CCSB, Blaga a remporté 33%, Oprescu - 30%, Orban - 13%, Diaconescu - 11%.

Sous le titre "Blaga renverse les sondages", le journal Ziua écrit qu’alors que pendant la campagne électorale les sondages donnaient Oprescu gagnant, les sondages sorties des urnes situaient Blaga en tête du premier tour des municipales.

"La présence aux urnes plus faible qu’en 2004", écrit Romania Libera. Bien que les élections du 1er juin se soient déroulées conformément à la nouvelle loi sur le vote uninominal, les Roumains ne se sont pas rués vers les urnes, le taux de participant étant plus faible qu’en 2004. Selon les données fournies par le Bureau électoral central (BEC), le taux de participation au vote était, quatre heures avant la clôture des urnes, de 34,20% des électeurs inscrits sur les listes électorales. Comme d’habitude, la présence au vote dans le milieu rural - 43,87% a été meilleure que dans le milieu urbain - 27,20%.

"Le premier scrutin des municipales après l’adhésion à l’UE, marqué par l’indifférence des électeurs", note Ziarul Financiar.

L’éditorialiste du journal Adevarul écrit : "La campagne électorale devient maintenant de plus en plus acharnée. Dans plusieurs villes de Roumanie - Bucarest ou Iasi (est de la Roumanie), par exemple, les batailles électorales seront plus vives que les confrontations apathiques du premier tour. Il est difficile à prévoir les résultats, d’autant plus que la composition du corps électoral pourrait changer au deuxième tour du scrutin. Sur ceux qui ont été en expectative durant le premier tour du scrutin, nombre trouveront un candidat favori, pour lequel ils voteront lors du deuxième tour. Les élections législatives de ce juin consacrent deux partis importants, à savoir le PD-L et le PSD, qui s’affronteront probablement aussi pendant les élections générales de l’automne prochain. Dans ce contexte justement, la confrontation de Bucarest acquiert une valeur symbolique extraordinaire".

Jurnalul National remarque à son tour que les sondages annoncent une lutte ’’à la vie à la mort’’ entre Blaga et Oprescu, lors du deuxième tour des élections à Bucarest.

Evenimentul Zilei publie une analyse, selon qui l’intérêt des Roumains pour le premier tour des élections locales a été plus grand que celui qu’ils ont manifesté pour les élections européennes de novembre 2007 (le taux de participation s’est élevé alors à 29,12%).

’’Par rapport aux élections municipales de 2004 qui ont eu un taux de participation de 51%, la présence des Roumains aux urnes a été hier bien plus petite. Un facteur déterminant en fut la spécificité de ce scrutin, auquel n’ont pas pu participer ceux qui étaient en déplacement ou à l’étranger. Le vote sur des listes supplémentaires n’a pas été permis. Les électeurs ont dû voter dans la seule localité qu’ils habitent et dans le seul bureau duquel ils dépendent. Les Roumains de l’étranger ont été exclus de ce scrutin. La participation aux élections a également été déterminée par la perception de l’électorat sur l’importance de ce vote, qui a une influence directe sur leur sort’’, indique l’analyse réalisée par Evenimentul Zilei.

[Roumanie.com]

 
      e-mail   Ajouter aux favoris (ne fonctionne pas avec Chrome)     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie (17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau président. Selon les sondages à la sortie de urnes, le candidat de centre droite, Klaus Iohannis, professeur de physique à l’université et actuel maire de (...)

Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu (7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea Geoană : 77.944 votes Le candidat à l’élection présidentielle en Roumanie Traian Băsescu (centre-droit) mène avec 50,37% du nombre de votes exprimés, tandis (...)

Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l’élection présidentielle (22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate libéral, PD-L, centre-droit), et le candidat de l’alliance de gauche entre le Parti social démocrate (PSD) et le Parti conservateur (PC) Mircea Geoana, (...)

Tariceanu critique l’attitude "humble" de la Roumanie (26/sep./2008)
Bucarest, 26 sept /Agerpres/ - le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu (président du Parti national libéral - PNL, au pouvoir), a identifié les priorités immédiates de la Roumanie, à savoir la santé, le développement rural et les investissements. (...)

La Roumanie, un pays de contrastes (24/sep./2008)
Bucarest, 24 sept /Agerpres/ - Le président de la Roumanie, Traian Basescu, a déclaré ce mercredi, devant les deux chambres du Parlement, que la Roumanie reste un pays de contrastes et qu’il a deux déficiences majeures : un déficit de démocratie et (...)

Elections législatives Roumanie. "Le vote de novembre prochain, un vote décisif" (22/sep./2008)
Bucarest, 22 sept(Agerpres) - Le président du Parti national libéral (PNL, au pouvoir), le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu, a déclaré ce lundi que la future campagne électorale pour les élections législatives sera une confrontation "cruciale" (...)

Theodor Stolojan : "nous gouvernerons la Roumanie" (12/sep./2008)
Bucarest, 12 sept /Agerpres/ - La Conférence nationale PD-L a validé vendredi à l’unanimité la candidature de Theodor Stolojan à la fonction de Premier ministre, si les démocrates-libéraux devaient former le futur Gouvernement à la suite des prochaines (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / Toute l'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . sociétés . emploi . opportunités d'affaires . spectacles . musique . industrie . tourisme . société . gouvernement . économie . union européenne . salons . vacances . marché roumain . études . sport . art . sciences . littérature ... Roumains. Journaux roumains : ZIAR.COM

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France