Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

août 2008

La Georgie et la sécurité en mer Noire dans la presse roumaine


’’L’OTAN lance un avertissement à la Russie’’, titre le journal Adevarul. ’’Réunis à Bruxelles, les ministres des Affaires étrangères de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord ont annoncé que l’OTAN ne pouvait continuer ses relations avec la Russie comme si de rien ne s’était passé’’.

’’De Prague à Tbilissi, en 40 ans’’, intitule son article l’écrivain Ion Vianu, paru dans le journal Romania libera. ’’Impossible, pourtant, de ne pas penser à ce qui s’est passé il y a 40 ans (l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie - n.d.l.r.), à voir ce qu’il advient en Géorgie. Le loup mourra dans sa peau. A présent, comme alors, le monde entier désapprouve ce qui se passe dans le pays transcaucasien, mais, tout comme alors, personne ne s’en mêle’’. Selon l’article, ’’cela confirme combien de complications a provoqué et provoquera la reconnaissance, cet hiver, de l’indépendance du Kosovo par les alliés occidentaux, en créant un précédent aux conséquences incalculables’’. Ion Vianu estime que ’’la renonciation par l’OTAN au bouclier antimissile serait un autre signe de faiblesse, un signe que l’Occident ne doit pas donner. Par contre, ce bouclier doit être étendu, de façon à protéger également le flanc sud de l’Alliance - la Roumanie, la Bulgarie, la Grèce’’.

La sécurité en mer Noire, principale composante de la tournée de travail du président de la Roumanie

Kiev, 20 août /Agerpres/ - De notre envoyé spécial : La principale composante de la tournée de travail du président Traian Basescu en Ukraine, République de Moldavie, République d’Azerbaïdjan, Géorgie et en République de Turquie consiste à identifier des solutions communes pour la sécurité en mer Noire, contexte dans lequel le chef de l’État roumain et ses homologues des pays visités procèderont à une analyse des récents événements de Géorgie et des répercussions que ceux-ci peuvent avoir sur d’autres zones ayant des ’’conflits gelés’’, comme le Nagorno Karabakh et la Transdniestrie.

Le président Basescu a déclaré, mercredi, aux journalistes qui l’accompagnent, que la Roumanie soutient le fait que tous les pays de la région de la mer Noire doivent appuyer une implication accrue des organismes internationaux concernant le problème de la sécurité dans la zone, sans aller toutefois jusqu’à l’isolement de la Russie.

Le chef de l’État a relevé que l’on ne saurait sécuriser la zone de la mer Noire sans l’implication de Moscou, qui doit représenter ’’un partenaire et non pas un facteur de risque’’ sur le plan régional.

De même, la Roumanie souhaite réaliser aux côtés des pays de la région de la mer Noire un agenda de positions communes sur ces problèmes qui soit présenté au cours du dialogue avec l’Union européenne et l’OTAN.

Non point en dernier lieu, le chef de l’État et ses homologues procèderont ensemble à une analyse des projets de transport des ressources énergétiques de la zone de la mer Caspienne après le conflit de Géorgie, vu que ce pays constitue un noeud pour la majorité de ces routes de transport énergétique.

Le président Traian Basescu est arrivé mercredi matin à Kiev, la capitale de l’Ukraine étant la première étape de la tournée de travail du chef de l’État. Traian Basescu sera reçu à la Maison Gorodetsky par le président Viktor Iouchtchenko, les deux présidents devant donner une conférence de presse conjointe vers midi.

L’après-midi, le président Basescu se rendra à Chisinau, où il rencontrera d’abord le maire Dorin Chirtoaca. La rencontre avec le président Vladimir Voronin aura lieu ultérieurement et une déclaration de presse, qui ne sera pas suivie de questions, sera donnée à son issue.

Ultérieurement, mercredi soir, le président ira à Bakou, où il aura jeudi matin un déjeuner de travail et un entretien avec le président Ilham Aliyev et avec lequel il donnera une déclaration de presse.

D’Azerbaïdjan, le président Basescu se rendra à Tbilissi, en Géorgie, où il aura un entretien jeudi après-midi et un déjeuner de travail avec le président Mikhaïl Saakashvili.

Jeudi soir, le chef de l’État roumain arrivera à Istanbul, où sont prévus un entretien, un dîner de travail et des déclarations de presse avec le président Abdullah Gül.

Le ministre roumain des AE : La Roumanie continue de soutenir les aspirations euro-atlantiques de la Géorgie

Bucarest, 20 août /Agerpres/ - La Roumanie continue de soutenir les aspirations euro-atlantiques de la Géorgie, en pleine conformité avec les décisions du sommet de l’Otan à Bucarest (2 - 4 avril 2008), a affirmé le ministre roumain des Affaires étrangères, Lazar Comanescu, à la réunion extraordinaire du Conseil Nord-Atlantique sur la situation en Géorgie, déroulée mardi à Bruxelles.

Selon un communiqué du ministère roumain des Affaires étrangères (MAE), Lazar Comanescu a exprimé ’la préoccupation particulière de la Roumanie pour les récentes évolutions en Géorgie et le conflit éclaté entre la Russie et la Géorgie’.

Le chef de la diplomatie roumaine a affirmé que ’l’escalade du conflit en Géorgie a montré, sans équivoque, le danger que représentent ’les conflits gelés’ dans les régions de la mer Noire et du Caucase’.

’Les événements en Géorgie ont également montré que les acteurs régionaux ne peuvent pas prévenir ou régler à eux seuls de telles évolutions. C’est la raison pour laquelle la communauté internationale, notamment l’UE, l’Otan et l’OSCE, doivent s’impliquer davantage dans le maintien de la paix et de la stabilité dans la région’, a relevé Lazar Comanescu.

Par ailleurs, la Roumanie considère que les priorités visent à présent le plein respect et de bonne foi de l’accord de cessez-le-feu, l’accès de la population géorgienne à l’assistance humanitaire et la mise en place des conditions de maintien de la paix, dans le respect de l’indépendance, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la Géorgie.

À l’occasion de sa présence à la réunion de l’Otan, le ministre Lazar Comanescu a participé à un déjeuner informel des ministres du ’Nouveau Groupe d’Amis de la Géorgie’ avec le ministre géorgien des Affaires étrangères, Ekakechelachvili.

L’initiative du Nouveau Groupe d’Amis de la Géorgie a été lancée à Tbilissi, le 4 février 2005 et a inclus des États tels que la Roumanie, la Bulgarie, la République tchèque, la Pologne, la Suède et les pays baltes, la Slovaquie s’y ralliant en 2008 comme observateur. L’initiative vise à accorder de l’assistance à la Géorgie dans le processus de rapprochement des structures européennes et euro-atlantiques, par la coordination des programmes d’assistance à Tbilissi.

Le communiqué du MAE précise que les ministres des Affaires étrangères des 26 pays de l’Otan, réunis mardi à Bruxelles, ont abordé les implications du conflit sur la sécurité et la stabilité euro-atlantique. Les alliés ont salué l’accord de cessez-le-feu signé par les officiels russes et géorgiens, à la suite des efforts de l’UE, de l’OSCE et des États-Unis, et ont fait valoir la nécessité de sa mise en oeuvre rapide, concrète et de bonne foi.

Les ministres alliés ont exprimé aussi leur profonde préoccupation face à la situation humanitaire, ainsi que leur détermination à s’assurer, en coopération avec d’autres organisations internationales, que la population affectée recevra l’assistance nécessaire. Ils ont également relevé la nécessité de soutenir les efforts de reconstruction de la Géorgie. Par ailleurs, à la demande de la Géorgie, ils ont convenu d’arrêter des mesures visant l’évaluation des dégâts provoqués par les actions militaires et la restauration des services critiques nécessaires à la reprise de l’activité publique et à l’activité économique normale.

Les ministres ont réaffirmé l’engagement de l’Alliance en ce qui concerne les décisions adoptées à Bucarest, lors du sommet de l’Otan, relatives aux aspirations euro-atlantiques de la Géorgie. Les alliés ont également décidé de la création dans les meilleurs délais d’une commission Otan-Géorgie, chargée de superviser le processus déclenché au sommet de Bucarest.

[Roumanie.com]

 
            e-mail     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Plus de barbelés entre la Roumanie et la Moldavie (16/jan./2010)
Les barbelés sur la berge de la rivière Prut, sur la frontière entre la Roumanie et la Moldavie, seront enlevés en février 2010, d’après un ordre du Premier ministre moldave Vlad Filat. "Dans le but d’aligner la frontière roumano-moldave avec les (...)

Les élections présidentielles américaines dans les journaux roumains (7/nov./2008)
7 novembre 2008 "La révolution Obama" est intitulé l’article de l’écrivain Mircea Cartarascu du quotidien Evenimentul Zilei. "Barack Obama est le premier président post-moderne de l’Amérique et, en quelque sorte, du monde entier. Ce ne sont pas ses (...)

La Roumanie, meilleur ami de la République de Moldavie (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - La République de Moldavie estime que la Roumanie est l’un de ses principaux partenaires et son meilleur ami, tant en ce qui concerne le développement économique, mais aussi l’intégration à l’Union européenne de ce pays, a (...)

La Roumanie soutient les perspectives européennes du Monténégro (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct(Agerpres) - La Roumanie souhaite soutenir constamment, tant du point de vue politique qu’au niveau technique, la perspective européenne du Monténégro, a affirmé le président Traian Basescu à l’entrevue de mercredi soir, au Palais de (...)

Contribution de la Roumanie à la reconstruction de la Géorgie (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - Dans la période 2008-2009, la Roumanie aura une contribution au processus de reconstruction de la Géorgie d’un montant de 1 665 000 euros, destinés à la réhabilitation de l’infrastructure de transport, à l’amélioration des (...)

Roumanie : "la mer Noire doit devenir une zone de réelle coopération" (22/oct./2008)
Bucarest, 22 oct /Agerpres/ - Le président Traian Basescu a déclaré mercredi, à Constanta (sud-est de la Roumanie, sur la mer Noire), que la Roumanie soutient et encourage tout partenariat conduisant à la promotion de la paix, de la stabilité et de (...)

Réunion Roumanie-Hongrie (20/oct./2008)
Bucarest, 19 oct(Agerpres) - Les gouvernements roumain et hongrois se réuniront le mardi 21 octobre à Szeged (Hongrie), dans la 4e séance commune, pour analyser le stade de réalisation des projets conjoints dont on avait convenu aux réunions (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / L'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . emploi . musique . industrie . tourisme . économie . vacances . études . sport . art . sciences . littérature ... Journaux roumains : Ziar.com

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France