Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

janvier 2003

La Roumanie n’est plus une monarchie depuis 55 ans


Le Roi Michel signait, il y a 55 ans, au Palais Elisabeta, le document d’abdication, en la présence de Petru Groza, le président du Conseil des Ministres à l’époque. A partir de cet instant, la Monarchie était abolie en Roumanie.

Le 6 mars 1945 on a imposé au roi un gouvernement dont le chef était Petru Groza. Après le 6 mars 1945 la tension entre le roi et l’exécutif monte. Les années qui ont suivi, 1945-1947, le Parti Communiste est devenu la principale force politique de la Roumanie dont le programme politique envisageait l’abolition de la monarchie et l’instauration d’un régime républicain.

N’ayant aucun soutien, le Roi Michel a été isolé sur la scène politique fin 1947. Au mois de décembre, la famille royale participa en Grande-Bretagne au mariage de la Princesse Elisabeth, héritière de la couronne britannique. A cette occasion le Roi Michel put constater que le soutient de l’Occident au maintien du régime monarchique en Roumanie était inexistant. De retour dans le pays le 21 décembre 1947, le souverain remarquait un changement très significatif dans l’attitude des nouveaux leaders politiques. Le 29 décembre 1947, le roi fut informé dans son palais de Sinaïa, que le Premier Ministre souhaitait qu’il lui accorde une audience le lendemain, à Bucarest.
La rencontre eut lieu le 30 décembre au Palais Elisabeta ; le Roi Michel et la Reine mère reçurent Petru Groza qui présenta au roi le document d’abdication, déjà rédigé. L’isolement de la famille royale était complet, la ville de Bucarest, ainsi que reste du pays étant déjà sous l’occupation des troupes soviétiques, toutes les lignes téléphoniques étant coupées et le Palais Elisabeta encerclé par les troupes de la division "Tudor Vladimirescu". Dans ces circonstances, le Roi Michel signa, à son nom et au nom de ses successeurs, le document d’abdication aux prérogatives royales. Une réunion éclair fut organisée au Conseil des Ministres à laquelle participèrent le président de la Chambre des Députés, Mihail Sadoveanu. Petru Groza présenta le document d’abdication et émit une proclamation qui consignait " la décision d’instaurer en Roumanie une forme républicaine de gouvernement".
Le même jour dans une réunion extraordinaire, l’Assemblée des Députés proclama la République Populaire Roumaine. Le Roi Michel a quitté le territoire de la Roumanie le 3 janvier 1948 pour commencer un long exil qui allait durer plus de 40 ans.

[Roumanie.com]

 
      e-mail   Ajouter aux favoris (ne fonctionne pas avec Chrome)     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie (17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau président. Selon les sondages à la sortie de urnes, le candidat de centre droite, Klaus Iohannis, professeur de physique à l’université et actuel maire de (...)

Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu (7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea Geoană : 77.944 votes Le candidat à l’élection présidentielle en Roumanie Traian Băsescu (centre-droit) mène avec 50,37% du nombre de votes exprimés, tandis (...)

Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l’élection présidentielle (22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate libéral, PD-L, centre-droit), et le candidat de l’alliance de gauche entre le Parti social démocrate (PSD) et le Parti conservateur (PC) Mircea Geoana, (...)

Tariceanu critique l’attitude "humble" de la Roumanie (26/sep./2008)
Bucarest, 26 sept /Agerpres/ - le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu (président du Parti national libéral - PNL, au pouvoir), a identifié les priorités immédiates de la Roumanie, à savoir la santé, le développement rural et les investissements. (...)

La Roumanie, un pays de contrastes (24/sep./2008)
Bucarest, 24 sept /Agerpres/ - Le président de la Roumanie, Traian Basescu, a déclaré ce mercredi, devant les deux chambres du Parlement, que la Roumanie reste un pays de contrastes et qu’il a deux déficiences majeures : un déficit de démocratie et (...)

Elections législatives Roumanie. "Le vote de novembre prochain, un vote décisif" (22/sep./2008)
Bucarest, 22 sept(Agerpres) - Le président du Parti national libéral (PNL, au pouvoir), le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu, a déclaré ce lundi que la future campagne électorale pour les élections législatives sera une confrontation "cruciale" (...)

Theodor Stolojan : "nous gouvernerons la Roumanie" (12/sep./2008)
Bucarest, 12 sept /Agerpres/ - La Conférence nationale PD-L a validé vendredi à l’unanimité la candidature de Theodor Stolojan à la fonction de Premier ministre, si les démocrates-libéraux devaient former le futur Gouvernement à la suite des prochaines (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / Toute l'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . sociétés . emploi . opportunités d'affaires . spectacles . musique . industrie . tourisme . société . gouvernement . économie . union européenne . salons . vacances . marché roumain . études . sport . art . sciences . littérature ... Roumains. Journaux roumains : ZIAR.COM

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France