Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

juillet 2006

La Roumanie rapatrie ses ressortissants du Liban


283 ressortissants roumains résidant au Liban arriveront à Bucarest

Bucarest, 17 juil/Rompres/ - Un nombre de 283 ressortissants roumains résidant au Liban, dont 107 enfants, 136 femmes et 40 hommes, arriveront en Roumanie lundi soir à bord de trois avions Tarom, qui atterriront sur l’aéroport international Henri Coanda, a annoncé au Palais de Cotroceni le porte-parole de l’administration présidentielle, Adriana Saftoiu.

Le premier avion atterrira aux alentours de 22h30 (heures locales), le deuxième à 23h00 et le troisième à 1h00.

Les 283 ressortissants roumains ont franchi la frontière libanaise et se trouvent en Syrie, selon Adriana Saftoiu. Parmi eux figurent les familles des diplomates en poste à Beyrouth.

Adriana Saftoiu a déclaré à l’issue de la rencontre lundi du président Traian Basescu avec les représentants des institutions impliquées dans l’opération de rapatriement des ressortissants roumains, que, outre les 283 personnes, environ 10-20 autres personnes ont franchi individuellement la frontière et ont été dirigées vers l’aéroport d’Aleppo pour être embarquées dans les avions de la Tarom.

Compte tenu du fait qu’environ 200 autres ressortissants roumains ont contacté lundi l’ambassade de Roumanie à Beyrouth, un nouveau plan de rapatriement de ceux-ci a été discuté lors de la réunion du chef d’État avec les facteurs responsables. Ils devraient être rapatriés dans les prochains jours.

Le président Traian Basescu a convoqué de nouveau lundi, pour la troisième fois, les représentants des institutions impliquées dans l’opération de rapatriement des ressortissants roumains se trouvant au Liban. Ils ont analysé la façon dont se déroule l’opération de rapatriement des ressortissants roumains. À la réunion ont été présents des représentants du ministère des Affaires étrangères (MAE), du ministère de l’Administration et de l’Intérieur (MAI), du ministère de la Défense nationale (MApN), du Service roumain d’informations (SRI), du Service de renseignements extérieurs (SIE) et de la compagnie Tarom.

L’opération d’évacuation des ressortissants roumains du Liban a commencé

Bucarest, 17 juil /Rompres/ - L’opération d’évacuation d’un nombre de plus de 300 ressortissants roumains du Liban a commencé depuis quelques heures, sous stricte surveillance, ont déclaré, pour ROMPRES, des sources du Ministère des Affaires étrangères.

Ceux-ci se déplacent dans un convoi de huit autocars accompagnés par la police. Selon la source, l’opération est surveillée par tous les moyens techniques possibles. Les personnes qui seront évacuées ont appelé l’ambassade de Beyrouth et ont demandé d’être aidées à sortir de la zone de conflit.

L’ambassade de Beyrouth a été autorisée à louer des autocars pour le transport des ressortissants roumains du Liban en Syrie, par le point frontalier Deboussieh, le seul opérationnel à la frontière nord du Liban. De Syrie, le rapatriement continuera par la voie de l’air.

Le plan de rapatriement des citoyens roumains qui se trouvent sur le théâtre de guerre a été mis au point dimanche, au Palais de Cotroceni, une nouvelle séance étant convoquée par le président Traian Basescu lundi, après-midi.

Si l’évacuation des autocars devait échouer, les autorités roumaines ont préparé deux autres plans de réserve.

De plus en plus de pays ont décidé d’évacuer leurs citoyens de la zone de guerre. La Grande-Bretagne et la France ont envoyé plusieurs navires dans les eaux territoriales libanaises, contrôlées par les Juifs, dans les conditions où la seule voie de sortie terrestre est représentée par la frontière avec la Syrie, prise d’assaut par des dizaines de milliers de réfugiés.

La Russie prépare, également, l’évacuation de ses ressortissants de la Palestine et du Liban, alors que les Etats-Unis continuent à préparer un plan d’évacuation des plus de 25 000 Américains résidents au Liban.

Revue de presse

Les autorités roumaines ont établi le plan de rapatreiement des Roumanis du Liban, annoncent les journaux România libera, Gândul et Ziarul Financiar.

România libera écrit, dans l’article ’La fuite du Liban’, que le président Traian Basescu a convoqué le dimanche 16 juillet, au Palais de Cotroceni, les représentants des institutions impliqueés dans l’action de rapatriement des Roumains du Liban, un plan de rapatriement en sécurité étant établi. ’Une nouvelle réunion a été convoquée au Palais de Cotroceni dimanche soir, à 19h00, pour analyser les dernières évolutions de la zone et établir les éventuelles mesures supplémentaires dans le déroulement du plan de rapatriement des citoyens roumains et des familles de ceux-ci’, écrit le quotidien mentionné. Environ 330 Roumains ont sollicité d’être évacués du Liban. Selon le ministère des Affaires étrangères, quelque 1 000 Roumains se trouveraient au Liban. Sur la proposition du ministère de la Défense nationale, on a décidé que les Roumains soient rapatriés à bord d’un avion militaire.

Le MAE conseille aux ressortissants roumains d’éviter les voyages au Liban, en Israël et en Syrie
Bucarest, 14 juil/Rompres/ - Le ministère des Affaires étrangères (MAE) de Roumanie recommande aux ressortissants roumains d’éviter les voyages au Liban jusqu’à l’amélioration de la situation de sécurité dans la zone, selon un communiqué remis vendredi à la Rompres par le bureau de presse du MAE.

Par ailleurs, le MAE déconseille tout voyage dans le nord d’Israël et appelle à la prudence lors des déplacements en Syrie, notamment dans la zone de frontière avec le Liban.

Compte tenu de l’actuelle situation de sécurité, affectée par l’évolution du conflit palestino-israélien, et des intenses activités terroristes manifestées notamment dans les régions de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, le MAE recommande aux ressortissants roumains d’éviter les déplacements dans ces zones.

Un état de guerre de facto est intervenu entre Israël et le Liban, le Premier ministre israélien autorisant des opérations militaires d’envergure contre son voisins situé au nord, après l’enlèvement par le mouvement libanais Hezbollah de deux soldats israéliens. Deux fronts sont maintenant ouverts contre les groupes extrémistes, un contre le Liban et l’autre en Gaza.

L’armée israélienne a averti le Liban d’évacuer tous les habitants de la périphérie sud de Beyrouth où l’on suppose que se trouve le leader du mouvement chiite libanais Said Hassan Nasrallah. L’aviation israélienne a bombardé jeudi l’aéroport international
de Beyrouth et des localités du sud du Liban, provoquant des dizaines de morts et de blessés parmi la population civile libanaise. Israël a imposé un blocus général (terrestre, aérien et maritime) sur le Liban, dans le cadre de l’offensive contre le mouvement chiite libanais Hezbollah. L’aviation israélienne a également détruit un établissement de culte chiite libanais qui a servi pendant environ dix ans de siège du mouvement chiite libanais.

Le Liban a demandé mercredi l’organisation d’une réunion urgente du Conseil de Sécurité de l’ONU pour examiner "l’agression israélienne" sur le sud du pays.

Ces violences sont les plus graves entre Israël et le Liban depuis 1996. Elles coïncident avec l’offensive d’ampleur lancée par Israël contre la bande de Gaza, la première d’une telle ampleur depuis le retrait total de l’État juif de la zone, afin d’arrêter les tirs de missiles palestiniennes sur son territoire et récupérer le soldat Gilad Shalit, enlevé par trois factions radicales palestiniennes.

[Roumanie.com]

 
            e-mail     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Plus de barbelés entre la Roumanie et la Moldavie (16/jan./2010)
Les barbelés sur la berge de la rivière Prut, sur la frontière entre la Roumanie et la Moldavie, seront enlevés en février 2010, d’après un ordre du Premier ministre moldave Vlad Filat. "Dans le but d’aligner la frontière roumano-moldave avec les (...)

Les élections présidentielles américaines dans les journaux roumains (7/nov./2008)
7 novembre 2008 "La révolution Obama" est intitulé l’article de l’écrivain Mircea Cartarascu du quotidien Evenimentul Zilei. "Barack Obama est le premier président post-moderne de l’Amérique et, en quelque sorte, du monde entier. Ce ne sont pas ses (...)

La Roumanie, meilleur ami de la République de Moldavie (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - La République de Moldavie estime que la Roumanie est l’un de ses principaux partenaires et son meilleur ami, tant en ce qui concerne le développement économique, mais aussi l’intégration à l’Union européenne de ce pays, a (...)

La Roumanie soutient les perspectives européennes du Monténégro (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct(Agerpres) - La Roumanie souhaite soutenir constamment, tant du point de vue politique qu’au niveau technique, la perspective européenne du Monténégro, a affirmé le président Traian Basescu à l’entrevue de mercredi soir, au Palais de (...)

Contribution de la Roumanie à la reconstruction de la Géorgie (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - Dans la période 2008-2009, la Roumanie aura une contribution au processus de reconstruction de la Géorgie d’un montant de 1 665 000 euros, destinés à la réhabilitation de l’infrastructure de transport, à l’amélioration des (...)

Roumanie : "la mer Noire doit devenir une zone de réelle coopération" (22/oct./2008)
Bucarest, 22 oct /Agerpres/ - Le président Traian Basescu a déclaré mercredi, à Constanta (sud-est de la Roumanie, sur la mer Noire), que la Roumanie soutient et encourage tout partenariat conduisant à la promotion de la paix, de la stabilité et de (...)

Réunion Roumanie-Hongrie (20/oct./2008)
Bucarest, 19 oct(Agerpres) - Les gouvernements roumain et hongrois se réuniront le mardi 21 octobre à Szeged (Hongrie), dans la 4e séance commune, pour analyser le stade de réalisation des projets conjoints dont on avait convenu aux réunions (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / L'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . emploi . musique . industrie . tourisme . économie . vacances . études . sport . art . sciences . littérature ... Journaux roumains : Ziar.com

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France