Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

juin 2016

La Roumanie, un exemple de la lutte anti-corruption ?

Laura Codruţa Kovesi L’hebdomadaire britannique The Economist a publié, dans une édition papier, un article sur la lutte anti-corruption dans le monde, en partant du cas très médiatisé de la société roumaine Hexi Pharma. Le scandale représente, selon The Economist, un cas exemplaire de lutte anti-corruption en Roumanie. L’accident, qui a causé la mort de Dan Condrea, le patron d’Hexi Pharma, une compagnie accusée d’avoir dilué des désinfectants qu’elle vendait à des hôpitaux, laisse à penser que la Roumanie est une « cleptocratie dominée par des infractions et des pots de vin », écrit The Economist.

Pourtant ce sont 1250 fonctionnaires, hommes politiques, élus, personnalités, qui ont été poursuivis en 2015 en Roumanie [par la DNA, Agence anti-corruption du gouvernement roumain, NDLT]. Le cas Hexi Pharma, particulièrement emblématique, est un des exemples de la lutte anti-corruption dans ce pays.

Le scandale a été révélé par des journalistes d’investigation, et les autorités roumaines ont réagi rapidement, en démarrant des enquêtes. Le système judiciaire roumain est devenu de plus en plus indépendant, depuis que le pays est entré dans l’Union européenne en 2007. Le nouveau Procureur général, Laura Codruţa Kovesi (voir photo), nommée en avril par un président [Klaus Yannis, NDLT] qui a été élu pour son soutien à la lutte anti-corruption, se sert du cas Hexi Pharma comme d’un exemple : l’infatigable directrice de la Direction anti-corruption de Roumanie (DNA), a fait savoir que l’agence qu’elle dirige l’enquête sur cette entreprise. L’année dernière, Laura Codruţa Kovesi a envoyé en justice plus de 1250 personnalités publiques, et elle a aidé à destituer le Premier ministre [Victor Ponta, NDLT].

Au sommet anti-corruption de Londres, le mois denier [12 mai 2016, NDLT], Laura Codruţa Kovesi a été « traitée comme une rock star », écrit The Economist. Le journal attire l’attention sur le fait que le public tend à penser, lorsqu’il entend parler de lutte anti-corruption, que les choses vont de plus en plus mal, alors qu’en fait, elles commencent à aller mieux. « C’est un paradoxe courant : le monde devient conscient du phénomène de la corruption, lorsque l’on entreprend une action pour y remédier. Cette action fait que les gens pensent que les choses vont plus mal, alors qu’elles vont mieux ».

The Economist analyse également le phénomène de la corruption au Brésil, au Guatemala et en Chine, et note que lorsqu’un pays commence à éradiquer ses propres systèmes corrompus, l’opinion paradoxale dans le monde, est que ce pays est particulièrement touché par la corruption. « La tendance à considérer ces pays comme plus sales, lorsqu’ils commencent à faire le ménage, ne va pas surprendre les étudiants en histoire américaine et britannique. C’est parce que ces deux pays, à la fin du XIXe siècle, ont déployé une série de réformes, et ont voulu une vie politique plus transparente, qu’ils ont donné une mauvaise impression, justement à cette époque. La question est de savoir si des pays comme la Roumanie, le Brésil, le Guatemala et la Chine vont pouvoir suivre le même chemin » note The Economist.

Le message de la publication, à la fin de l’article, est encourageant : « Dans un pays comme la Roumanie, les électeurs et les investisseurs devraient se réjouir et non désespérer. Lorsque les contrevenants font la première page des journaux, cela signifie que quelqu’un d’honnête les y a placés » conclut The Economist.

[source et photo : Adevarul]

[Roumanie.com]

 
      e-mail   Ajouter aux favoris (ne fonctionne pas avec Chrome)     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Une jeune fille pulvérisée par la voiture d’un diplomate russe (23/oct./2012)
[photo : Adevarul] La vie de la jeune Mădălina Băcanu a été détruite, dimanche soir, quand le diplomate russe n’a même pas essayé de réduire la vitesse de son véhicule à un passage piéton. Il l’a frappée de plein fouet. La jeune fille est à l’hôpital (...)

Roumanie : la DGA crée des comptes sur Facebook, YouTube et Yahoo Messenger (11/fév./2010)
La Direction générale anti-corruption (DGA) fait son entrée sur les réseaux sociaux sur le Net, en ouvrant un compte sur trois des plates-formes les plus populaires, à savoir Yahoo Messenger, Facebook et YouTube. La DGA postera sur Facebook des (...)

Roumanie : sanctions pour les anciens agents de la Securitate et des anciens activistes communistes (22/jan./2010)
La Société roumaine d’études historiques (SSIR) a lance une pétition, signée par des noms importants de la société civile roumaine, demandant de réduire les retraites des anciens activistes communistes de haut rang, et des personnes qui occupaient (...)

L’Ile des Serpents : la Roumanie gagne à La Haye face à l’Ukraine (3/fév./2009)
Depuis 42 ans, l’Ile des Serpents fait l’objet d’un différend entre la Roumanie et l’ancienne Union soviétique et (ensuite, après le démantèlement de l’URSS) entre la Roumanie et l’Ukraine. Les ressources sont le vrai enjeu du partage des 12 000 kilomètres (...)

Roumanie. Le Parlement décide une "nouvelle nationalisation" des maisons (9/oct./2008)
"Le Parlement a décidé la nouvelle nationalisation", titre le journal Romania Libera affirmant que par le vote donné mercredi par les députés, les immeubles achetés aux termes de la loi 112 par les locataires ne peuvent plus être rétrocédés aux (...)

Roumanie. Une législation pour lutter contre l’antisémitisme (18/sep./2008)
Bucarest, 18 sept /Agerpres/ - Le conseiller gouvernemental Mihnea Constantinescu a déclaré ce jeudi, lors de la Conférence régionale sur la lutte contre l’antisémitisme, tenue à Bucarest, que la Roumanie a une législation en matière de lutte contre (...)

Roumanie : sanctions pour non déclaration de patrimoine (22/jui./2008)
Bucarest, Roumanie, 21 juil. (Agerpres) - Le président de l’Agence nationale roumaine d’Intégrité (ANI), Catalin Macovei, a annoncé ce lundi, à une conférence de presse, que l’institution commencera la semaine prochaine à appliquer des amendes et (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / Toute l'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . sociétés . emploi . opportunités d'affaires . spectacles . musique . industrie . tourisme . société . gouvernement . économie . union européenne . salons . vacances . marché roumain . études . sport . art . sciences . littérature ... Roumains. Journaux roumains : ZIAR.COM

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France