Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

février 2008

La crainte du modèle Kosovo justifiée en Roumanie ?


La question du Kosovo continue à figurer à la une des quotidiens bucarestois de ce mardi, qui se penchent sur la position de la Roumanie de ne pas reconnaître l’indépendance de la province serbe et publient commentaires et opinions liés à ce sujet.

’’Les partis parlementaires, à l’exception de l’Union démocratique des Magyars de Roumanie (UDMR, au pouvoir) ont soutenu hier la position du président Traian Basescu et du Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu, par laquelle la Roumanie ne reconnaît pas l’indépendance du Kosovo. Le consensus, même s’il n’est pas total, a été obtenu pendant les consultations convoquées par le chef de l’Etat au Palais de Cotroceni, à l’issue desquelles a été adoptée une déclaration commune’’, note le journal Cotidianul.

’’Les formations parlementaires roumaines, sauf l’UDMR, repoussent la reconnaissance de l’indépendance de la province du Kosovo. Les politiciens de Bucarest s’attendent à ce que les séparatistes magyars de Roumanie utilisent ce précédent pour déterminer l’imposition d’un régime d’autogouvernance dans la région nommée ’Le Pays des Szeklers (centre de la Roumanie)’ ’’, note pour sa part le journal Adevarul.

Evenimentul Zilei souligne que le président roumain Traian Basescu a demandé aux leaders des partis politiques de ne pas créer une tension qui ne se justifie pas en Roumanie. Le même journal annonce que le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu s’est adressé lundi soir au Parlement dans la question du Kosovo et que le forum législatif a adopté une déclaration réitérant que la Roumanie ne reconnaît pas l’indépendance déclarée, de façon unilatérale, par cette province.

’’En essayant de satisfaire l’électorat radical’’, l’UDMR exprime une opinion différente de celle de la Roumanie dans question du Kosovo, note le journal Gandul.

’’L’UDMR annonce ne pas quitter le gouvernement, bien qu’elle ait une opinion différente de celle du Parti national libéral (PNL, au pouvoir)’’, remarque Gandul, qui retient aussi que le président de l’UDMR, Marko Bela, a reproché aux partis roumains le fait de ne pas avoir respecté leurs promesses envers la communauté magyare.

Sous le titre ’’L’axe Washington-Londres-Bucarest s’est rompu au Kosovo’’, le journal Cotidianul écrit : ’’les Etats-Unis sont le premier pays ayant reconnu l’indépendance de la province serbe, alors que la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne feront la même chose. La Roumanie reste opposée’’.

Dans un article intitulé ’’Le Kosovo ne peut se répéter en Roumanie, pays membre de l’UE’’, Evenimentuil Zilei publie les opinions de plusieurs analystes politiques dont Cristian Parvulescu, président de l’ONG ’’Pro Democratia’’. M. Parvulescu soutient l’existence des arguments à caractère historique démontrant que les Magyars des départements de Harghita et de Covasna (centre de la Roumanie, à population majoritaire d’ethnie magyare) ne suivront pas la voie ouverte par les Albanais du Kosovo.

’’Le conflit au Kosovo est de nature religieuse, qui a accentué le radicalisme, tandis qu’en Roumanie il y a eu des conflits ethniques’’, dit Cristian Parvulescu, cité par Evenimentul Zilei.

Le journal Romania Libera aborde le même sujet et publie dans un article intitulé ’’La crainte du modèle Kosovo ne se justifie pas’’ les opinions des analystes de politique étrangère selon qui aucune vraisemblance n’existe entre la situation de la Serbie et celle de la Roumanie.

’’Le précédent Kosovo agit déjà chez nous’’, est le titre de l’éditorial de Jurnalul National. ’’ ’Le précédent’ a été, peut-être, le mot invoqué le plus souvent après la proclamation de l’indépendance du Kosovo’’, remarque l’éditorialiste de Jurnalul National.

’’La proclamation de l’indépendance du Kosovo a montré aux minorités d’Europe et du monde que cela était possible. Par conséquent, des pressions seront faites sur les leaders pour qu’ils se trouvent à la hauteur des leaders kosovars’’, estime l’auteur de cet article.

Le scandale produit par la déclaration de l’UDMR et la présence de deux leaders UDMR à Pristina est un signal que le précédent Kosovo se fait déjà sentir en Roumanie, conclut-il.

Traian Basescu : La Roumanie ne sera pas affectée par les événements de Serbie

Bucarest, 19 fév (Rompres) - La Roumanie ne sera aucunement affectée par les événements de Serbie, et la qualité d’État membre de l’OTAN et de l’UE lui garantit la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’inviolabilité des frontières, a déclaré, lundi, le président Traian Basescu.

Selon M. Basescu, ce problème échappe à ceux qui forment l’opinion publique, et débattent du sujet à la télé.

’Les standards de l’UE garantissent à la Roumanie toutes ces réalités : souveraineté, intégrité territoriale, inviolabilité des frontières, approches civilisées vis-à-vis des minorités, limitent qui ne permettent pas d’excès ni de la part des majoritaires, ni de celle des minoritaires. Les structures dans lesquelles la Roumanie est intégrée nous garantissent la sécurité. Les citoyens roumains, majoritaires ou minoritaires, sont en totale sécurité. Nous devons nous habituer à penser d’une manière différente de celle actuelle’, a relevé le chef de l’État, à l’issue des consultations organisées au Palais de Cotroceni, siège de la présidence, avec les représentants des partis parlementaires, autour de la déclaration d’indépendance de la province du Kosovo.

M. Basescu a relevé que le débat public devait avoir lieu dans les limites des réalités roumaines, ’et non pas avec des dessins nationalistes-extrémistes’, qui ne sont plus une réalité roumaine et ne peuvent plus avoir des effets en Roumanie.

’Il n’y a aucun rapport entre ce qui est arrivé en Serbie et ce qui pourrait arriver en Roumanie. En Roumanie nous avons un seul destin : vers la prospérité, à condition de bénéficier d’un bon gouvernement, des gens décidés et d’une nation décidée à réaliser ses objectifs de prospérité’, a-t-il dit.

M. Basescu a précisé que tous les Roumains, quelle que soit leur nationalité, devaient faire preuve de responsabilité et ne pas essayer de transférer en Roumanie un discours qui n’a rien à voir avec les réalités actuelles du pays.

Le Parlement a adopté la Déclaration visant l’indépendance de la province du Kosovo

Bucarest, 19 fév(Rompres) - Le plénum réuni des deux Chambres du Parlement a adopté avec 357 voix pour 27 contre et aucune abstention la Déclaration du Parlement visant la proclamation unilatérale de l’indépendance de la province du Kosovo.

Le texte de ce document relève que le forum législatif roumain ne reconnaît pas la déclaration unilatérale de l’indépendance de la province du Kosovo, estimant que ’les conditions ne sont pas remplies pour la reconnaissance de la nouvelle entité’.

’Le Parlement de Roumanie souligne que la décision des autorités de Pristina, ainsi que l’éventuelle reconnaissance de l’indépendance unilatéralement déclarée par d’autres États ne peuvent être interprétées comme un précédent pour d’autres zones et ni comme la reconnaissance ou la garantie des droits collectifs pour les minorités nationales’, est-il dit dans la déclaration adoptée par les sénateurs et les députés roumains.

Le Parlement sollicite également au Conseil suprême de Défense du Pays (CSAT) d’analyser ’promptement’ le statut de la présence militaire et civile roumaine au Kosovo, sous égide internationale, dans la situation récemment créée. Les députés et les sénateurs sollicitent au CSAT d’informer le Parlement sur le changement du statut de ces troupes et de l’éventualuté de l’envoi de nouvelles forces au Kosovo.

’Le Parlement de Roumanie réaffirme son entier appui à toute politique et action de politique extérieure censées soutenir la stabilité et la sécurité régionales et assurer la manifestation de notre pays comme membre responsable de l’ONU, de l’UE et de l’OTAN’, relève la Déclaration adoptée par les plénums réunis des deux Chambres du Parlement.

Traian Basescu : Le bureau diplomatique roumain de Pristina cessera son activité

Bucarest, 19 fév (Rompres) - Le bureau diplomatique roumain de Pristina cessera son activité, après le refus de la Roumanie de reconnaître la déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo, a annoncé lundi le président Traian Basescu.

Le chef de l’État a souligné que la Roumanie ne s’impliquerait pas dans la construction institutionnelle de Kosovo, et que la présence des gendarmes roumains dans cette région était couverte par la résolution de l’ONU.

’La Roumanie s’engage strictement dans le segment de l’ordre public’, a précisé Traian Basescu.

[Roumanie.com]

 
            e-mail     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Plus de barbelés entre la Roumanie et la Moldavie (16/jan./2010)
Les barbelés sur la berge de la rivière Prut, sur la frontière entre la Roumanie et la Moldavie, seront enlevés en février 2010, d’après un ordre du Premier ministre moldave Vlad Filat. "Dans le but d’aligner la frontière roumano-moldave avec les (...)

Les élections présidentielles américaines dans les journaux roumains (7/nov./2008)
7 novembre 2008 "La révolution Obama" est intitulé l’article de l’écrivain Mircea Cartarascu du quotidien Evenimentul Zilei. "Barack Obama est le premier président post-moderne de l’Amérique et, en quelque sorte, du monde entier. Ce ne sont pas ses (...)

La Roumanie, meilleur ami de la République de Moldavie (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - La République de Moldavie estime que la Roumanie est l’un de ses principaux partenaires et son meilleur ami, tant en ce qui concerne le développement économique, mais aussi l’intégration à l’Union européenne de ce pays, a (...)

La Roumanie soutient les perspectives européennes du Monténégro (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct(Agerpres) - La Roumanie souhaite soutenir constamment, tant du point de vue politique qu’au niveau technique, la perspective européenne du Monténégro, a affirmé le président Traian Basescu à l’entrevue de mercredi soir, au Palais de (...)

Contribution de la Roumanie à la reconstruction de la Géorgie (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - Dans la période 2008-2009, la Roumanie aura une contribution au processus de reconstruction de la Géorgie d’un montant de 1 665 000 euros, destinés à la réhabilitation de l’infrastructure de transport, à l’amélioration des (...)

Roumanie : "la mer Noire doit devenir une zone de réelle coopération" (22/oct./2008)
Bucarest, 22 oct /Agerpres/ - Le président Traian Basescu a déclaré mercredi, à Constanta (sud-est de la Roumanie, sur la mer Noire), que la Roumanie soutient et encourage tout partenariat conduisant à la promotion de la paix, de la stabilité et de (...)

Réunion Roumanie-Hongrie (20/oct./2008)
Bucarest, 19 oct(Agerpres) - Les gouvernements roumain et hongrois se réuniront le mardi 21 octobre à Szeged (Hongrie), dans la 4e séance commune, pour analyser le stade de réalisation des projets conjoints dont on avait convenu aux réunions (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / L'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . emploi . musique . industrie . tourisme . économie . vacances . études . sport . art . sciences . littérature ... Journaux roumains : Ziar.com

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France