Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

juin 2008

Les municipales : la Roumanie partagée


Bucarest, 3 juin /Rompres/ - La présentation des résultats partiels des élections municipales du 1er juin en Roumanie se trouve à la une des quotidiens bucarestois de ce mardi.

Cotidianul publie les résultats partiels des élections pour les conseils départementaux, fournis lundi par le Bureau électoral central (BEC). Selon le BEC, le Parti démocrate libéral (PD-L, opposition de droite) a recueilli 28,55% du montant des voix et il est talonné par le Parti social démocrate (PSD, opposition de gauche) avec 28,31% des voix. Le Parti national libéral (PNL, au pouvoir) a obtenu 17,74% des suffrages et l’Union démocratique des Magyars de Roumanie (UDMR, au pouvoir) - 6,09%.

Dans un article intitulé ’’Le PD-L et le PSD ont partagé la Roumanie’’, Evenimentul Zilei considère que ’’le score obtenu par le PSD dépasse les attentes créées par les sondages et montre que les sociaux-démocrates ont conservé une grande partie de leur électorat de 2004. Le résultat du PSD est explicable, compte tenu du taux élevé de participation au scrutin dans le milieu rural, où se trouve concentré l’électorat social-démocrate’’. Le même journal remarque aussi que le PD-L et le PNL détiennent la suprématie dans les grandes villes, alors que le PSD, qui y a enregistré assez peu de victoires, s’est imposé dans de nombreuses localités du milieu rural et dans les petites villes.

Sous le titre ’’Egalité à 28%. Le PD-L descend. Le PSD monte’’, le journal Romania Libera écrit que ’’pour la première fois après 1989, la carte électorale est dominée par deux partis qui se disputent la suprématie. Avec de petites différences, les PSD et PD-L ont obtenu chacun autour de 28% du nombre de conseillers départementaux, ce qui suggère que le vote politique a partagé le pays entre ces deux forces politiques. En 2004, le PSD dominait 21 départements, l’Alliance Justice et Vérité (réunissant le Parti démocrate /PD/ et le PNL, ndlr) s’adjugeait 16 départements et la Capitale, alors que l’UDMR gagnait 4 départements. Maintenant, le PD-L espère arriver en tête dans 14 départements, le PNL et l’UDMR dans 5 départements chacun et le PSD dans 17 autres’’. Selon l’auteur de cet article, le scrutin du 1er juin met fin à la suprématie des sociaux-démocrates et amène au premier plan deux grandes forces politiques, à savoir le PSD et le PD-L, qui auront le PNL et l’UDMR pour arbitres.

Le quotidien Jurnalul National considère à son tour que ’’les élections de dimanche dernier ont confirmé, selon les derniers résultats officiels, le retour ou le maintien au pouvoir de ceux qu’on appelle "les barons locaux", soit des personnes ayant une grande influence et qui ont pris des décisions controversées dans les zones en leur gestion’’.

Le journal Ziua pense que la ville de Bucarest est devenue ’’un champs de combat’’ pour Ion Iliescu et pour Traian Basescu, soit ’’les deux hommes politiques qui se trouvent derrière les candidats (à la mairie de cette ville, ndlr ) S.Oprescu et V. Blaga’’.

’’En l’absence d’une majorité confortable, les projets du maire général peuvent être bloqués par les conseillers municipaux, tout comme les choses se sont passées quand Traian Basescu était maire de Bucarest (de 2000 à 2004, ndlr)’’, soutient le journal Ziua dans un autre article.

Bucarest : Résultats partiels - Oprescu - 30,22% et Blaga - 29,08%

Bucarest, 3 juin /Rompres/ - Sorin Oprescu, candidat indépendant à la mairie de Bucarest, a recueilli 30,22% des voix, le candidat du Parti démocrate libéral (PD-L, opposition), Vasile Blaga - 29,08%, le candidat du Parti social démocrate (PSD, opposition), Cristian Diaconescu - 12,47% et le candidat du Parti national libéral (PNL, au pouvoir), Ludovic Orban - 11,78%, selon les résultats partiels présentés par le Bureau électoral central (BEC) ce mardi à 8h30.

Ont été comptées les voix valables exprimées en 1 052 bureaux de vote, sur un nombre total de 1 181, annonce aussi le BEC. Le montant des voix valables exprimées au niveau de Bucarest s’élève à 486 165.

Concernant les élections pour le Conseil général de la ville de Bucarest, selon le BEC, le PD-L arrive en tête avec 36,14% des voix. Il est suivi par le PSD - 24,53% et par le PNL - 11,62%. Selon le porte parole du BEC, Marian Muhulet, les résultats ont été obtenus à la suite de la centralisation des données en provenance de 1 052 bureaux de vote.

Concernant les élections pour les conseils départementaux, ce sont les PSD - 28,44% des voix valables exprimées et le PD-L - avec 28,11% qui mènent, alors que le PNL se place troisième avec 18,97% des options. Le BEC a centralisé les données fournies par 14 433 bureaux de vote sur un montant de 16 104, le nombre total de voix valables exprimées est de 6 882 192.

Le même score étroit se maintient quant à la course à la fonction de président de conseil départemental : le PSD a obtenu 28,22% des voix et le PD-L en a gagné 27,96%. Le PNL occupe la troisième place avec 20,18% des préférences. Les résultats ont été obtenus sur la base des données en provenance de 14 433 bureaux de vote sur un nombre total de voix valables exprimées de 7 009 608.

Le PSD se place également premier dans le classement des partis qui ont gagné le plus grand nombre de mandats aux conseils municipaux. Le PSD, 11 224 mandats, est suivis par le PD-L - 10 201 mandats et par le PNL - 7 890 mandats. Le BEC a centralisé les données fournies par 2 975 bureaux de vote, sur un nombre total de 3 183.

Concernant les élections pour la fonction de maire, à Bucarest y compris, le PSD a obtenu 628 mandats, le PD-L - 446 et le PNL- 343.

L’Union démocratique magyare de Roumanie (UDMR, au pouvoir) s’est adjugé 141 mandats de maire, le Parti conservateur (PC, hors parlement) - 9 mandats, le Parti de la Grande Roumanie (PRM, opposition) - 3 mandats, le Parti de la Nouvelle Génération - chrétien démocrate (PNG-CD, hors parlement) - 2 mandats. Il y a quatre candidats indépendants qui ont gagné le poste de maire.

Un nombre de 1 350 mandats sont à attribuer au deuxième tour du scrutin, prévu pour le 15 juin courant.

[Roumanie.com]

 
      e-mail   Ajouter aux favoris (ne fonctionne pas avec Chrome)     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie (17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau président. Selon les sondages à la sortie de urnes, le candidat de centre droite, Klaus Iohannis, professeur de physique à l’université et actuel maire de (...)

Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu (7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea Geoană : 77.944 votes Le candidat à l’élection présidentielle en Roumanie Traian Băsescu (centre-droit) mène avec 50,37% du nombre de votes exprimés, tandis (...)

Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l’élection présidentielle (22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate libéral, PD-L, centre-droit), et le candidat de l’alliance de gauche entre le Parti social démocrate (PSD) et le Parti conservateur (PC) Mircea Geoana, (...)

Tariceanu critique l’attitude "humble" de la Roumanie (26/sep./2008)
Bucarest, 26 sept /Agerpres/ - le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu (président du Parti national libéral - PNL, au pouvoir), a identifié les priorités immédiates de la Roumanie, à savoir la santé, le développement rural et les investissements. (...)

La Roumanie, un pays de contrastes (24/sep./2008)
Bucarest, 24 sept /Agerpres/ - Le président de la Roumanie, Traian Basescu, a déclaré ce mercredi, devant les deux chambres du Parlement, que la Roumanie reste un pays de contrastes et qu’il a deux déficiences majeures : un déficit de démocratie et (...)

Elections législatives Roumanie. "Le vote de novembre prochain, un vote décisif" (22/sep./2008)
Bucarest, 22 sept(Agerpres) - Le président du Parti national libéral (PNL, au pouvoir), le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu, a déclaré ce lundi que la future campagne électorale pour les élections législatives sera une confrontation "cruciale" (...)

Theodor Stolojan : "nous gouvernerons la Roumanie" (12/sep./2008)
Bucarest, 12 sept /Agerpres/ - La Conférence nationale PD-L a validé vendredi à l’unanimité la candidature de Theodor Stolojan à la fonction de Premier ministre, si les démocrates-libéraux devaient former le futur Gouvernement à la suite des prochaines (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / Toute l'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . sociétés . emploi . opportunités d'affaires . spectacles . musique . industrie . tourisme . société . gouvernement . économie . union européenne . salons . vacances . marché roumain . études . sport . art . sciences . littérature ... Roumains. Journaux roumains : ZIAR.COM

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France