Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

février 2003

Réactions suite à la déclaration de Jacques Chirac concernant la Roumanie et les autres pays candidats à l’UE


Les commentaires extrêmement acides faits par le Président français Jacques Chirac lors de la réunion à Bruxelles à l’égard des pays d’Europe centrale et orientale candidats à l’adhésion à l’Union Européenne, ont provoqué, ce qui était fort prévisible, des réactions sur tout le contient. D’un coté, les pays candidats n’ont pas accepté d’être accusés de servitude envers les Etats-Unis, tandis que les officiels de l’Union ont insisté sur le fait que l’on ne peut pas parler d’une remise en question du calendrier d’adhésion. D’ailleurs ce point de vue a été exprimé mardi, par le président du Parlement Européen Pat Cox, qui a déclaré que "le processus d’élargissement ne doit pas être changé et il ne le sera pas" et que l’Union ne soumettra pas les pays candidats à des nouvelles conditions d’adhésion.

Le Président roumain Ion Iliescu et le Premier ministre Adrian Nastase ont estimé qu’une "réaction émotionnelle" ne doit pas affecter le processus d’adhésion du pays à l’UE. Leur réaction a été : "Pourquoi la Roumanie devrait-elle choisir entre l’Europe et les Etats-Unis ?"
Ils ont déclaré également que la déclaration du Président français n’affectera pas les relations franco-roumaines, et ont souligné le fait que Jacques Chirac est un ami de la Roumanie. L’appui de la France et de son président a été maintes fois déterminant pour la Roumanie.
Adrian Nastase a souligné que la cible de l’UE est le régime de Saddam Hussein. Le problème auquel il faut trouver une solution, ce sont les armes de destruction massive en possession du régime de Bagdad, et non pas les relations de l’Union Européenne avec les Etats-Unis. Le Président Iliescu a déclaré que les pays européens représentent une seule famille ayant les mêmes valeurs et intérêts, et que leurs relations doivent être fondées sur le respect réciproque. Il a rappelé que nous nous trouvons au XXIème siècle où s’affirment les valeurs démocratiques, et non pas au IXème siècle - où se manifestait "l’arrogance de l’aristocratie", certains ayant le droit d’exprimer leurs opinions et les autres devant suivre.
Le Président roumain et le Premier ministre ont plaidé pour une amélioration du dialogue et de la communication entre les membres de l’UE et les candidats pour éliminer toute suspicion et "accidents" dans le genre de celui qui vient de se passer.

"L’Union Européenne n’est pas le Pacte de Varsovie, mais un forum politique" a déclaré mardi le Commissaire européen pour les Relations Etrangères, Chris Patten, en réaction aux déclarations du Président Jacques Chirac relatives aux anciens états communistes de l’Europe de l’Est. "Ces états ont leurs opinions et doivent les exprimer. Nous ne sommes pas un forum uniquement économique, mais aussi politique et nous essayons de collaborer chaque fois que nous en avons la possibilité" a ajouté Chris Patten.

Le Premier ministre britannique Tony Blair a réagi lui aussi pour défendre les états candidats à l’UE, affirmant que ces états "ont parfaitement le droit d’exprimer leur point de vue"."Ces pays ont le droit de s’exprimer autant que la France et la Grande-Bretagne ou tout autre état membre de l’UE", a-t-il dit. Tony Blair pense également que les états candidats sont conscients qu’il est très important que l’Europe et les Etats-Unis soient d’accord. "J’espère que personne ne pense que les pays candidats devraient être traités différemment des pays membres de l’Union Européenne et pleinement en droit d’exprimer leur point de vue" a rajouté le Premier ministre britannique, très mécontent de la décision prise par l’UE d’organiser un sommet séparément pour les pays candidats, un jour après le sommet qui a eu lieu lundi.

[Roumanie.com]

 
      e-mail   Ajouter aux favoris (ne fonctionne pas avec Chrome)     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Rencontre entre le Président roumain et Donald Trump à la Maison Blanche (10/jui./2017)
Le Président roumain Klaus Iohannis a été reçu en visite officielle à la Maison Blanche par Donald Trump. C’est un succès personnel pour le président roumain, qui est identifié par les Etats-Unis comme un garant de la lutte contre la corruption. La (...)

Le journaliste Luca Niculescu, nommé ambassadeur de Roumanie en France (6/déc./2015)
Le journaliste Luca Niculescu, rédacteur en chef à Radio France International Roumanie, va représenter les intérêts diplomatiques de la Roumanie à Paris. Le décret de sa nomination au poste d’ambassadeur de la Roumanie en France a été signé par le (...)

Soutiens à Charlie Hebdo en Roumanie suite à l’attentat (8/jan./2015)
11 janvier 2015 Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a participé ce dimanche à la „Marche de la solidarité" organisée à Paris en mémoire des victimes des attentats terroristes qui ont eu lieu cette semaine en France. 08 janvier 2015 Des (...)

L’ex-Roi Michel de Roumanie : "pas de politique sans éthique" (26/oct./2011)
[photo : Agerpres] En 1947, le régime communiste a fait abdiquer le Roi Michel de Roumanie. Le Roi a été contraint de quitter la Roumanie et de s’exiler en Angleterre, puis en Suisse. En 1997, il a retrouvé sa citoyenneté roumaine, et est revenu (...)

La Roumanie se souvient : Pitesti, la rééducation par la torture (15/oct./2010)
Des dizaines de chercheurs et d’historiens roumains et étrangers assistaient Pitesti à la 10e édition de symposium international "L’expérimentation de Pitesti - la rééducation par la torture", organisé par la Fondation Culturelle pour le Souvenir. (...)

La Roumanie fête le 20e anniversaire de la Révolution de 1989 (22/déc./2009)
[photo : Agerpres] Il y a vingt ans, des mouvements de protestation contre le régime communiste et le président Ceausescu commençaient dans différentes villes de Roumanie ; à Timisoara, la population protestait le 16 septembre contre l’éviction (...)

1956-1989 : la révolution anti-communiste de l’Hongrie à la Roumanie (24/oct./2008)
Bucarest, 24 oct /Agerpres/ - Le président roumain Traian Basescu a déclaré jeudi, le 23 octobre, dans l’allocution prononcée à Miercurea Ciuc (centre), que la Révolution anti-communiste hongroise a été le signal pour tous les peuples d’Europe de l’Est (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / Toute l'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . sociétés . emploi . opportunités d'affaires . spectacles . musique . industrie . tourisme . société . gouvernement . économie . union européenne . salons . vacances . marché roumain . études . sport . art . sciences . littérature ... Roumains. Journaux roumains : ZIAR.COM

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France