Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

mars 2007

Report des élections et scandale politique en Roumanie


Le Gouvernement a reporté la date des élections pour le Parlement européen

Bucarest, 12 mars/Rompres/ - Le Gouvernement de Bucarest a décidé lundi en séance extraordinaire de reporter la date des élections pour le Parlement européen, (prévues dans un premier temps pour le 13 mai prochain, ndlr) a annoncé le porte-parole du Gouvernement, Camelia Spataru.

Les élections pour le Parlement européen auront lieu au deuxième semestre de l’année courante à une date qui sera établie, ultérieurement, par arrêté gouvernemental, après des consultations avec les partis parlementaires, a ajouté Camelia Spataru.

La mesure visant au report des élections pour le Parlement européen a été prise sur la base d’une ordonnance gouvernementale d’urgence. Celle-ci propose la conservation des dépenses, déjà approuvées, en vue de l’organisation du scrutin.

Aux termes de la loi sur le fonctionnement du Gouvernement, les arrêtés et les ordonnances sont signés par le Premier ministre et contresignés par les ministres chargés de leur mise en oeuvre. Ils sont ensuite publiés dans le Journal Officiel.

Le Premier ministre roumain Calin Popescu-Tariceanu a signé l’ordonnance concernant le report des élections pour le Parlement européen. Le ministre de l’Intérieur, Vasile Blaga (PD), dont l’approbation est nécessaire s’est opposé au report du scrutin. Selon Camelia Spataru, le Premier ministre a demandé au ministre Blaga d’exprimer ce lundi une position officielle à cet égard.

Les travaux au cours de la séance de lundi se sont déroulés dans une atmosphère normale, pareille à celle qui a caractérisé la sénace gouvernementale d’il y a deux semaines à laquelle le président du pays, Traian Basescu, a pris part, a encore dit le porte-parole du Gouvernement.

Tout comme les choses se sont passées lors des consultations avec le président Basescu, les ministres membres du Parti démocrate (PD, au pouvoir) se sont opposés au report des élections europarlementaires ; les représentants de l’Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR, au pouvoir) dans le gouvernement ont pour leur part été d’accord que les élections ne pouvaient pas se tenir à la date prévue, soit le 13 mai, bien qu’ils aient exprimé leur souhait que cette date soit maintenue, a-t-on appris auprès des sources gouvernementales.

Le président n’a pas participé à la réunion du Gouvernement, mais il a consulté seulement les représentants de la coalition gouvernementale

Bucarest, 12 mars /Rompres/ - Le président Traian Basescu n’a pas participé lundi à la réunion du Gouvernement, mais il a consulté seulement des membres des partis qui font partie du cabinet, a déclaré le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu.

Le Premier ministre a souligné qu’il maintenait son intention de reporter les élections euro-parlementaires.

’’Le président Traian Basescu n’a pas participé, lundi, à une réunion du Gouvernement. Il s’est exprimé au sens qu’il souhaitait consulter le Gouvernement. Etant donné cette affirmation, je suis amené à remarquer le fait qu’une consultation aurait été vraiment utile avant le déclenchement de ces scandales politiques qui paralysent la scène politique roumaine - l’action amorcée par l’Opposition en vue de la suspension du président et l’autre démarche, amorcée par le président, d’organisation d’un référendum sur le vote uninominal’’, a relevé Popescu-Tariceanu.

Tenant compte du fait que tant la démarche du président, que celle du Parti social démocrate sont en cours, a dit le Premier ministre Tariceanu, ’’il n’y a pas assez d’éléments qui nous donnent la conviction que ces débats (n.d.l.r. - sur les élections pour le PE) pourront se dérouler dans un climat serein, et ne pas être brouillés par d’autres thèmes de politique intérieure’’.

Le chef de l’Exécutif a déclaré que, bien que le président Traian Basescu ait exprimé lundi sa disponibilité même de reporter le référendum sur le vote uninominal, cela ne suffisait pas.

’’Aujourd’hui, le président s’est déclaré ouvert à l’idée de reporter le référendum sur le vote uninominal. Je salue cette démarche du président, mais je dois constater qu’elle ne suffit pas, car nous discutons de deux actions menées parallèlement. C’eut aurait été bien que le président essaie, par les moyens dont il dispose de manière constitutionnelle et politique, de ne pas forcer l’Opposition à une démarche de ce genre ou d’essayer de trouver une solution avec l’Opposition afin qu’à son tour, celle-ci renonce à la démarche de suspension’’, a déclaré le Premier ministre.

Le chef de l’Exécutif a dit que, dans le cadre des consultations, une série de participants aux discussions ont dit au président que les partis de la coalition au pouvoir se trouvaient dans une situation beaucoup changée par rapport au début 2005, quand ils détenaient une majorité claire au Parlement. Calin Popescu-Tariceanu estime que le président Traian Basescu a provoqué cette situation et, finalement, le report même des élections.

’’Je peux toutefois constater qu’aujourd’hui, une série de participants aux discussions ont fait remarquer au président que nous étions dans une situation beaucoup changée par rapport au début 2005, étant donné la structure de l’actuelle majorité. Je veux dire très clairement, moi aussi, que le président, malheureusement, a travaillé constamment avec beaucoup de succès et beaucoup d’application à la démolition de la majorité qui s’est constituée en janvier 2005. Il a fait tout son possible pour éloigner le Parti conservateur du pouvoir, il a fait tout son possible pour créer un parti-satellite, censé miner le Parti national libéral en tant que force principale dans la coalition au pouvoir... Par ses actions, nous en sommes réduits à reporter les élections pour le PE, qui représentent une priorité nationale’’, a affirmé le Premier ministre.

’’Je veux souligner qu’il faudra après la réunion d’aujourd’hui, si nous décidons au sujet du report des élections, de procéder à une consultation de tous les partis afin de trouver la date optimum pour l’organisation des élections’’, a dit Popescu-Tariceanu.

Le Premier ministre a lancé un nouvel appel tant au président Traian Basescu, qu’aux partis politiques à laisser de côté toutes autres actions politiques internes pendant cette période, dans le cas contraire le sens des élections pour le Parlement européen étant détourné.

’’Sinon, comme c’est le cas maintenant, ils assument une immense responsabilité pour ce qui est du détournement du sens de la plus importante action politique au niveau national’’, a mis en garde le Premier ministre, tout en soulignant que, partout en Europe, les leaders politiques font des appels intenses pour préparer les élections visant le PE de 2009, de sorte qu’elles se concentrent sur des débats susceptibles d’informer les citoyens au sujet des thèmes européens importants.

Le chef de l’Exécutif a relevé que, lors de la consultation qui a eu lieu lundi, les membres du cabinet des partis au pouvoir n’ont fait que préciser une fois de plus leurs points de vue : le PNL a été solidaire du Premier ministre, en soutenant le report des euro-élections, le Parti démocrate a maintenu sa position, alors que l’Union démocrate magyare de Roumanie a relevé qu’elle ne saluait pas la situation actuelle, de report des élections, mais elle a souligné que le scrutin ne pouvait être organisé dans le contexte actuel.

Revue de presse

Ziarul Financiar écrit qu’on s’attend à ce que le Premier ministre Tariceanu annonce ce lundi le report des élections pour le PE, prévues initialement pour le 13 mai : ’La justification du Premier ministre pour le report des euroélections : des conditions politiques n’existent pas pour l’organisation de celles-ci à cause des scandales politiques - les deux référendums probables, pour la destitution du président Traian Basescu (sollicité par l’opposition) et pour l’introduction du vote uninominal (souhaité par le chef de l’État)’, relève Ziarul Financiar.

Le sort du gouvernement et de l’Alliance D.A. PNL-PD (Parti national libéral et le Parti démocrate, au pouvoir) pourrait être établie ce lundi, lorsque le cabinet Tariceanu se réunit, en séance extraordinaire, pour reporter les euroélections prévues initialement pour le 13 mai, informe le journal Gândul. Le président Traian Basescu a transmis samedi, au Palais de la Victoire (siège de l’exécutif), qu’il voulait participer à cette réunion du cabinet pour convaincre les ministres à conserver la date du scrutin.

Le quotidien Ziua indique : ’À l’issue de la séance de la Délégation permanente du PNL de samedi dernier, Tariceanu a transmis aux démocrates, se référant au report des euroélections, que le membres du PD du gouvernement devaient décider : soit être solidaires du Premier ministre, soit passer en opposition...Les démocrates ont convoqué d’urgence une réunion de la direction de l’Alliance D.A. pour lundi matin, essayant de convaincre Tariceanu de renoncer à l’idée de reporter les élections pour le PE, avant que le Premier ministre fasse l’annonce fatale après la séance du gouvernement.’

Cotidianul relève que la décision de M. Tariceanu de reporter les euroélections ’ranime la crise de la coalition et pourrait faire le PD à quitter le gouvernement’. Le même journal écrit que ’les libéraux ont des ministres de réserve’. ’Un cabinet minoritaire PNL-UDMR (Union démocratique magyare de Roumanie, de la coalition au pouvoir) n’est plus un simple scénario, après que les libéraux ont décidé de s’allier avec le Parti social démocrate (PSD, opposition) et le Parti conservateur (PC, opposition) pour le report des euroélections’, ajoute Cotidianul.

’Basescu force les portes du gouvernement Tariceanu’ est le titre sous lequel Evenimentul Zilei écrit : ’Traian Basescu et Calin Popescu-Tariceanu se disputent, par des lettres, la séance du gouvernement de ce lundi, convoquée pour le report des euroélections. Le chef de l’État a informé hier le Premier ministre, par une lettre, qu’il sera présent au Palais de la Victoire, mais Tariceanu lui a dit, par la même voie, que sa présence n’est pas justifiée.’

Le même quotidien relève que le PSD, le Parti Grande Roumanie (PRM, opposition) et le PC ont salué la décision du Premier ministre de reporter les élections. ’De l’autre côté se sont situés le PD et l’UDMR...Si le PD a exprimé plus ouvertement son irritation, le président de l’UDMR, Marko Bela, a dit seulement que la décision devrait être prise dans la coalition au pouvoir’, ajoute Evenimentul Zilei.

[Roumanie.com]

 
            e-mail     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie (17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau président. Selon les sondages à la sortie de urnes, le candidat de centre droite, Klaus Iohannis, professeur de physique à l’université et actuel maire de (...)

Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu (7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea Geoană : 77.944 votes Le candidat à l’élection présidentielle en Roumanie Traian Băsescu (centre-droit) mène avec 50,37% du nombre de votes exprimés, tandis (...)

Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l’élection présidentielle (22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate libéral, PD-L, centre-droit), et le candidat de l’alliance de gauche entre le Parti social démocrate (PSD) et le Parti conservateur (PC) Mircea Geoana, (...)

Tariceanu critique l’attitude "humble" de la Roumanie (26/sep./2008)
Bucarest, 26 sept /Agerpres/ - le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu (président du Parti national libéral - PNL, au pouvoir), a identifié les priorités immédiates de la Roumanie, à savoir la santé, le développement rural et les investissements. (...)

La Roumanie, un pays de contrastes (24/sep./2008)
Bucarest, 24 sept /Agerpres/ - Le président de la Roumanie, Traian Basescu, a déclaré ce mercredi, devant les deux chambres du Parlement, que la Roumanie reste un pays de contrastes et qu’il a deux déficiences majeures : un déficit de démocratie et (...)

Elections législatives Roumanie. "Le vote de novembre prochain, un vote décisif" (22/sep./2008)
Bucarest, 22 sept(Agerpres) - Le président du Parti national libéral (PNL, au pouvoir), le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu, a déclaré ce lundi que la future campagne électorale pour les élections législatives sera une confrontation "cruciale" (...)

Theodor Stolojan : "nous gouvernerons la Roumanie" (12/sep./2008)
Bucarest, 12 sept /Agerpres/ - La Conférence nationale PD-L a validé vendredi à l’unanimité la candidature de Theodor Stolojan à la fonction de Premier ministre, si les démocrates-libéraux devaient former le futur Gouvernement à la suite des prochaines (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / L'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . emploi . musique . industrie . tourisme . économie . vacances . études . sport . art . sciences . littérature ... Journaux roumains : Ziar.com

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France