Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

août 2007

Roumanie : enterrement du Patriarche Teoctist


Bucarest, 3 août /Rompres/ - Le patriarche de l’Église orthodoxe roumaine (BOR), Teoctist, décédé le 30 juillet, a été enterré vendredi dans une crypte de la Cathédrale patriarcale, où reposent trois de ses prédécesseurs, Miron, Nicodim et Iustin.

La messe des funérailles à laquelle ont assisté le président de la Roumanie, le Premier ministre et des milliers de fidèles du pays entier, a été célébrée par le patriarche oecuménique du Constantinople, Bartholomée Ier, aux côtés de membres du Saint Synode de la BOR.

À l’issue de la messe des funérailles, le cercueil dans lequel repose la dépouille de Teoctist a été porté par huit évêques, qui ont fait le tour de la Cathédrale patriarcale.

Les soldats du régiment de garde et de protocole, ’Michel le Brave’, ont tiré trois salves d’artillerie pendant que la fanfare a joué l’hymne national.

Bien que nous nous séparions de la dépouille mortelle du Patriarche, nous restons unis dans nos âmes par la prière

Bucarest, 3 août /Rompres/ - Par l’héritage spirituel qu’il a légué à tous les Roumains, le Patriarche Teoctist reste ’’un guide et un visage lumineux’’, a souligné le Métropolite Daniel de Moldavie et Bukovine, à la fin de la messe d’enterrement du Patriarche de la BOR, qui a été inhumé vendredi en la Cathédrale patriarcale de Bucarest.

Le métropolite Daniel a souligné le dévouement avec lequel le Patriarche Teoctist a servi Jésus Christ dès l’âge de 14 ans, tout comme son respect des parents, des confesseurs et des professeurs. Le haut hiérarque a relevé que, bien que pendant le communisme l’Église ait été oppressée, le Patriarche Teoctist est parvenu à restaurer un grand nombre d’églises et de monastères et à bâtir de nouveaux établissements de culte.

’’Bien que cela ne fût pas facile, des livres et des calendriers religieux ont été imprimés, toute comme de petites icônes, afin de maintenir vive la flamme de la croyance’’, a affirmé le Métropolite Daniel.

Après 1990, l’activité du Patriarche a connu ’’un élan pastoral’’, par la création de plusieurs centres sociaux-caritatifs, de nouvelles éparchies, aussi bien dans le pays qu’à l’étranger, d’écoles théologiques.

’’Bien que nous nous séparions de sa dépouille mortelle, nous restons unis dans nos âmes par la prière’’, a ajouté le Métropolite Daniel.

Les représentants des délégations des Églises orthodoxes ont présenté des messages de condoléances au Patriarcat

Bucarest, 3 août (Rompres) - Les représentants des délégations des Églises orthodoxes ont présenté, ce vendredi, lors de la séance commémorative organisée au Patriarcat, des messages de condoléances à l’occasion du décès du patriarche Teoctist.

La plupart des messages ont évoqué la lutte du patriarche en vue du maintien de l’unité intérieure et de l’équilibre de l’Église orthodoxe roumaine (BOR).

Les patriarches des Églises orthodoxes ont relevé, dans leurs messages, que le Synode devait élire un nouveau chef de la BOR, ’digne de son prédécesseur et du peuple roumain’.

Le patriarche Alexis de Moscou et de toute la Russie a affirmé que Teoctist ’a dirigé avec fermeté la BOR, à laquelle il est resté fidèle’. Il a ajouté que Teoctist avait été un ’patriarche populaire’, qui a été préoccupé par le destin de l’orthodoxie dans le monde entier et a promu le dialogue inter-religieux.

L’Église orthodoxe de Grèce relève que ’la BOR est restée orpheline et déplore à présent la perte de son père’.

Parmi ceux qui ont transmis des messages de condoléances, se trouvent les représentants des églises orthodoxes de Jérusalem, de Russie, Serbie, Bulgarie, Chypre et Grèce.

Un envoyé du Vatican a présenté, lors de la séance commémorative, le message du pape Benoît XVI, qui évoque la visite du pape Jean-Paul II à Bucarest, événement ’qui a amélioré les relations fraternelles entre les deux églises’. Le Vatican affirme que le patriarche a été ’un chef de l’église apprécié’.

Traian Basescu : Le patriarche Teoctist a assumé les difficultés d’une époque hostile à l’Église et à la foi

Bucarest, 3 août (Rompres) - Le président Traian Basescu a apporté ce vendredi, par la voix du conseiller présidentiel Teodor Baconschi, un dernier hommage, au nom de l’État roumain, à Sa Béatitude le patriarche Teoctist de l’Église orthodoxe roumaine (BOR), dans le cadre de la séance commémorative organisée par le Saint-Synode.

’Je souhaite rendre, au nom de l’État, un pieux hommage à Sa Béatitude Teoctist, qui a été plus de 20 ans le patriarche de la BOR, vénérable personnalité du monde chrétien et guide spirituel des roumains orthodoxes. Grâce à l’expérience de sa direction spirituelle dans les grands centres archiépiscopaux et métropolitains du pays, Teoctist a assumé les difficultés d’une époque hostile à l’Église et à la Foi. Il a résisté devant l’oppression et la terreur, travaillant avec sagesse pour le bien des fidèles’, relève le message du chef de l’État.

Selon le président, le patriarche a été profondément convaincu de la solidarité de destin de la BOR avec le pays, de la capacité de l’Église d’offrir aux Roumains de partout l’unité spirituelle et la communion réelle vers laquelle ils aspirent.

’Dieu a voulu que sa vocation et sa haute mission de patriarche s’accomplissent surtout dans une époque de liberté, lorsque l’Église qu’il dirigeait a dû répondre aux défis d’un nouveau cycle historique’, affirme M. Basescu.

’Le patriarche Teoctist a symbolisé l’ouverture oécuménique de la BOR, son profond désir de collaborer avec toutes les autres églises chrétiennes. Son message de fraternité est le testament qu’il nous a laissé, à la veille de la troisième rencontre oécuménique européenne’, a précisé Traian Basescu.

’Je pense que son existence terrestre a été marquée par les paroles de l’apôtre Paul : foi, charité, patience’, relève le message du chef de l’État.

Revue de presse du 3 août 2007

Les obsèques du Bienheureux Patriarche Teoctist ont commencé aujourd’hui, à 7H00, informent les quotidiens qui titrent à cet égard : ’’La séparation de notre Patriarche Teoctist’’ (Curentul), ’’Enterrement du Patriarche’’ (Romania libera), ’’Le Patriarche Teoctist à son dernier service divin’’ (Jurnalul national).

Le journal Ziua informe sur le fait que les obsèques du Patriarche Teoctist commencent ce vendredi, à 11H00, en la Cathédrale patriarcale, par un service divin mené par le Patriarche oecuménique Bartholomée Ier de Constantinople, aux côtés des membres du Saint Synode de la BOR et de plusieurs hauts hiérarques du monde orthodoxe.

’’La messe d’enterrement sera celle qui est célébrée lors de la mort des moines, ce qui implique plus que des chants et des prières qu’à l’ordinaire’’, relève le quotidien cité. A la fin du service divin, 21 coups de canon seront tirés.

Des mesures spéciales seront prises lors des obsèques du patriarche, dont celles portant sur l’accès dans la zone de la Cathédrale patriarcale et sur le déploiement des forces censées assurer l’ordre public.

Le journal Curentul relève que des dizaines de milliers de gens se sont rendus auprès du catafalque où était déposé le cercueil contenant la dépouille mortelle du Patriarche Teoctist. Le pèlerinage a réuni aussi bien de simples fidèles que des personnalités politiques.

Le quotidien Evenimentul zilei annonce que de hauts prélats de différentes confessions et des personnalités de la vie politique roumaine ont confirmé leur participation aux obsèques. Une délégation du Patriarcat oecuménique, menée par le Patriarche oecuménique Bartholomée Ier de Constantinople, une délégation du Vatican, menée par le Cardinal Walter Kasper, ainsi que des dizaines d’autres hiérarques participeront à la réunion de commémoration du Saint Synode de l’Église Orthodoxe Roumaine.

Préparatifs en vue des obsèques du patriarche Teoctist

Bucarest, 3 août (Rompres) - Plus de 130 journalistes roumains et étrangers, qui ont obtenu l’accréditation, seront présents, ce vendredi, à Bucarest, aux obsèques du patriarche Teoctist, qui auront lieu sur la Colline de la Métropole.

Des journalistes des agences de presse Associated Press, Reuters et France Presse, ainsi que des radios BBC et Radio Notre Dame, ont été accrédités aux cérémonies.

Le Patriarcat roumain a adopté des mesures de sécurité spéciales en vue des obsèques. Plus de 1 200 gendarmes, policiers et pompiers du ministère de l’Intérieur et de la Réforme administrative assureront le bon déroulement des funérailles.

Les radios et télévisions nationales, les établissements culturels doivent adapter leurs programmes ce vendredi, jour de deuil national. Le Conseil national de l’Audiovisuel (CNA) a recommandé aux médias d’éviter ’la diffusion des émissions de divertissement, d’humour etc.’.

Le patriarche oécuménique Barholomée a célébré un office au chevet du patriarche Teoctist

Bucarest, 3 août (Rompres) - Le patriarche oécuménique de Constantinople, Bartholomée Ier, a célébré, le soir de jeudi, 2 août, un office spécial, en grec, à la mémoire du patriarche Teoctist, à la Cathédrale patriarcale.

’Il a été béni par Dieu, vivant avec son peuple les moments heureux de la libération de la période stalinienne, ainsi que la liberté gagnée par son peuple, que Sa Béatitude a utilisée pour le progrès de son Église’, a affirmé Bartholomée, à son arrivée à Bucarest.

Le patriarche oécuménique a relevé l’excellent souvenir laissé par Teoctist.

’Je suis venu le remercier pour tout ce qu’il a réalisé pendant sa longue vie, pour tout ce qu’il a offert à l’église orthodoxe et à son église. Nous prions pour le repos de son âme, parmi les juste et les anges. Nous espérons qu’il priera pour nous dans les cieux. Gloire éternelle’, a ajouté Bartholomée Ier.

Le Patriarche oecuménique Bartholomée Ier, reçu par le président Traian Basescu au Palais de Cotroceni

Bucarest, 3 août /Rompres/ - Le président Traian Basescu a reçu, jeudi soir, au Palais de Cotroceni, le Patriarche oecuménique Bartholomée Ier.

Selon un communiqué transmis à l’agence ROMPRES par l’Administration présidentielle, lors de la rencontre, le président Traian Basescu et le Patriarche Bartholomée Ier ont évoqué la personnalité du Bienheureux Patriarche Teoctist, sa contribution au dialogue inter-chrétien, l’équilibre et l’ouverture dans l’approche des problèmes interconfessionnels.

Le chef de l’État a souligné l’importance de la coopération et de la communication entre Églises, en vue de définir une voie spirituelle commune dans l’Europe unifiée. Dans ce contexte, le Patriarche Bartholomée a rappelé les relations excellentes entre l’Église orthodoxe roumaine et le Patriarcat oecuménique.

Le président Traian Basescu a exprimé la confiance que l’Assemblée oecuménique européenne, qui se tiendra à Sibiu, du 5 au 9 septembre prochains, pour la première fois dans un pays majoritairement orthodoxe, représenterait un moment important pour l’avenir de la coopération inter-chrétienne et l’occasion d’une réflexion commune sur le rôle que les Églises sont appelées à assumer dans l’Europe unifiée.

Le président a déposé au catafalque du patriarche Teoctist l’ordre national ’l’Étoile de la Roumanie’ au grade de collier

Bucarest, 2 août /Rompres/ - Le président Traian Basescu a déposé jeudi, au catafalque du patriarche Teoctist, l’ordre national ’l’Étoile de la Roumanie’ au grade de collier, qui a été conféré mardi, à titre posthume, au primat de l’Église orthodoxe roumaine.

L’ordre national ’l’Étoile de la Roumanie’ au grade de collier, la plus haute décoration de l’État roumain, a été accordé pour la première fois à un Roumain. L’ordre a été accordé en guise ’de profonde appréciation pour la façon dont le patriarche Teoctist a consacré sa vie à l’Église orthodoxe roumaine, à l’unité nationale et à l’idéal de rapprochement par le dialogue entre toutes les églises chrétiennes’.

Le 21 mai 1999, quelques jours après la visite à Bucarest du pape Jean Paul II, le président Emil Constantinescu a décoré le patriarche Teoctist de l’Ordre national ’l’Étoile de la Roumanie’ au grade de grand-croix.

L’ordre national ’l’Étoile de la Roumanie’ au grade de collier a été conféré jusqu’à présent aux chefs d’État et aux personnalités internationales dont : Jacques Chirca (1998), Alberto Fujimori (1998), Alexsander Kwasniewski (1999), Suleyman Demirel (1999), le roi Harald V de Norvège (1999), la reine Elisabeth II de Grande-Bretagne (2000), Kofi Annan (2001), George W. Bush (2002), le roi Juan Carlos I d’Espagne (2003).

La distinction offerte au patriarche Teoctist est la troisième conférée par le président Traian Basescu depuis le début de son mandat, après celles accordées au roi Abdullah II de Jordanie (2005) et au président de la Finlande, Tarha Halonen (2006).

[Roumanie.com]

 
            e-mail     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Roumanie, Pâques orthodoxe et catholique : les dates de 2017 à 2025 (15/avr./2017)
Les Roumains sont pour la plupart des chrétiens orthodoxes. Ils fêtent Pâques cette année le 16 avril, tout comme les gréco-catholiques. La Roumanie compte également environ 2,5 millions de catholiques, qui, comme des millions de catholiques à travers (...)

Pâques : la plus grande fête en Roumanie (9/avr./2016)
Les Roumains sont pour la plupart des chrétiens orthodoxes, et Pâques est pour eux la plus importante des fêtes. Cette année ils célèbrent Pâques le 1er mai. La Roumanie compte également environ 2,5 millions de catholiques, qui ont célébré la (...)

Date du jour de Pâques en Roumanie et dans les pays orthodoxes (3/avr./2015)
Les Roumains sont pour la plupart des chrétiens orthodoxes. Pour les orthodoxes la fête de Pâques est la plus importante des fêtes chrétiennes. La Roumanie compte également environ 2,5 millions de catholiques. Le jour de Pâques n’est pas célébré tous (...)

Roumanie, Pâques orthodoxe et catholique : les dates de 2013 à 2015 (30/mar./2013)
Les Roumains sont pour la plupart des chrétiens orthodoxes. Ils fêtent Pâques cette année le 5 mai, tout comme les gréco-catholiques. La Roumanie compte également environ 2,5 millions de catholiques, qui, comme des millions de catholiques à travers le (...)

L’archevêque Ioan Robu va inviter le Pape Benoît XVI à visiter la Roumanie (5/fév./2010)
L’archevêque de l’Eglise romaine-catholique de Bucarest, Ioan Robu, se rendra à Rome du 8 au 13 février 21010, afin d’inviter le Pape Benoît XVI à visiter la Roumanie. L’archevêque Robu s’est montré optimiste sur les possibilités de visite du Pape à (...)

Roumanie : Pâques orthodoxe le 19 avril (11/avr./2009)
Les Roumains sont pour la plupart des chrétiens orthodoxes. Ils fêtent Pâques le 19 avril, tout comme les gréco-catholiques. La Roumanie compte également environ 2,5 millions de catholiques, qui, comme des millions de catholiques à travers le monde (...)

Roumanie : "L’Église orthodoxe, un repère qui cultive le respect des valeurs" (30/sep./2008)
Bucarest, 30 sept /Agerpres/ - L’Église orthodoxe roumaine (BOR) est un repère qui cultive le respect des valeurs, a déclaré mardi le président Traian Basescu lors de la cérémonie consacrée au 1er anniversaire de l’intronisation du patriarche Daniel. (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / L'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . emploi . musique . industrie . tourisme . économie . vacances . études . sport . art . sciences . littérature ... Journaux roumains : Ziar.com

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France