Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

mars 2009

Roumanie : le Martisor et le Jour de la femme


Au printemps, deux jours sont dédiés à la femme en Roumanie : le 1er et le 8 mars.
Le "mărtisor" est le cadeau spécifique du 1er mars, qui symbolise l’arrivée du printemps. Mais les hommes offrent aux femmes également d’autres petits cadeaux.

Quelques personnalités de la scène roumaine ont exprimé pour le quotidien « Evenimentul zilei » leurs impressions sur le 1er mars et les cadeaux reçus ou offerts à cette occasion. Si pour Noël ou les anniversaires les vedettes féminines reçoivent des bijoux ou des vacances vers des destinations exotiques, le mărtisor représente le retour à la tradition. Des symboles de bonheur, trèfle à quatre feuilles, ramoneur et autres objets artisanaux, tous assortis de fil tressé de couleurs caractéristiques, le rouge et le blanc.

Nicoleta Matei (chanteuse) : « En général, c’est moi qui m’achète mes cadeaux. Il me donne de l’argent pour m’acherer ce qui me plaît. Mais j’offre toujours le mărtisor. Ma petite fille offre le mărtisor à ses professeures, à ses camarades, à ses amies. Ma petite fille et moi, nous aimons porter le martisor jusqu’à fin mars. »

Ernest (Prima TV) : « Moi, je préfère les cadeaux originaux, que je fais moi-même. On peut offrir par exemple un cœur découpé ou une petite lettre d’amour. C’est un geste qui montre à la personne que l’on a fait quelque chose pour elle. C’est la valeur sentimentale qui compte et non pas la valeur matérielle. »

Andreea Balan : « Je reçois des mărtisors ordinaires, en général. J’ai également reçu de petits bijoux en or. Par exemple, ma mère m’a offert une petite croix en or, que j’ai attachée à mon bracelet. D’habitude j’offre des fleurs. J’en ai offert à ma mère. Je n’ai pas l’habitude d’offrir ou de recevoir des cadeaux coûteux. »

Toni Grecu : « J’offre généralement des mărtisors ordinaires. J’aime ceux qui sont simples et symboliques, avec le fils tressé de rouge et de blanc. »

Cristina Rus (chanteuse) : « Moi, j’adore les muguets et les perce-neige. Un bouquet immense de muguets serait le cadeau idéal. J’ai pris l’habitude de recevoir des cadeaux dans ma famille. Nous étions trois filles à la maison, maman, ma sœur et moi, et mon père nous apportait toujours des fleurs pour le 1er mars. » Pour moi, les mărtisors symbolisent le printemps, et c’est pourquoi j’aime les fleurs. Je n’offre généralement pas des mărtisors. Mais je fais toujours un cadeau à ma mère. Je pense qu’il serait gentil que tous les hommes offrent des cadeaux à leur chérie pour le 1er mars.

L’histoire
Des fils rouges et blancs, en coton ou chanvre, tressé en forme de huit
• Le 1er mars était le premier jour de printemps chez les romains. C’était le jour où ils fêtaient les "Matronalia", la fête de Mars, le dieu du printemps et de l’agriculture.
• Les daces fêtaient aussi l’arrivée du printemps. Ils offraient d’une manière symbolique des monnaies enfilées. Elles symbolisaient la fertilité et, en fonction du matériau, argent, or ou bronze, elles montraient le statut social de celui qui faisait le cadeau.
• Le nom populaire du mois de mars, « mărtisor », provient du mot d’origine latine « martius ».
• La première attestation écrite apparaît dans le « Condica limbii romane » (Registre de la langue roumaine) écrit par Iordache Golescu (1830).
• Chez les Roumains, le 1er mars représente l’arrivé du printemps. A cette occasion, ils offrent des mărtisors, le symbole du réveil de la nature. Les mărtisors étaient confectionnés des fils de chanvre, puis de coton, dans des couleurs caractéristiques, le rouge et le blanc, tressé en forme de chiffre huit.
• A la fin du XIXe siècle, c’étaient les parents qui offraient le mărtisor à leurs enfants, filles et garçons, le matin du 1er mars, avant le lever du soleil.
• Les filles lavaient leur visage avec de la neige du 1er mars, pour être belles et aimées tout au long de l’année.
• Chaque année, le Musée du paysan roumain organise le Foire du mărtisor.
[Source : Evenimentul Zilei (2006)]


Sur le même sujet, voir aussi :
- 1er mars, fête du "Martisor" en Roumanie
- Le Martisor en danger


[Roumanie.com]

 
            e-mail     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Justin Capră, inventeur et visionnaire roumain (25/fév./2017)
Justin Capră est un inventeur roumain prolifique et visionnaire. Créateur du sac à dos volant, idée reprise par la NASA pour les déplacements extravéhiculaires des astronautes, et de la voiture qui consomme 0,5 litres aux 100 km, Justin Capră a tenté (...)

La Roumanie, un pays de propriétaires immobiliers (23/fév./2015)
Les Roumains n’aiment pas être locataires, ils font tout ce qu’ils peuvent pour acheter leur logement. Ainsi, 95,6 % des Roumains peuvent être fiers de posséder leur habitation. C’est le pourcentage le plus élevé d’Europe, d’après les données récentes (...)

Disparition de Georges Filip-Lefort, résistant roumain, figure de la libération à Lyon (6/jan./2015)
Georges Filip-Lefort était l’une des figures de la libération de Villeurbanne. Il vient de s’éteindre à l’âge de 95 ans. George Filip (Lefort) était un jeune Roumain, venu en France à l’âge de 18 ans pour suivre des études d’ingénieur. A 21 ans, il entre (...)

Cyprien, l’humoriste et Youtuber aux 6 millions d’abonnés (2/nov./2014)
Cyprien Iov, dit Cyprien, est un blogueur humoriste franco-roumain de 24 ans, très suivi sur la blogosphère. Il réalise depuis plusieurs années une série de vidéos qu’il publie sur sa chaîne Youtube et sur son site. En 2014, sa chaîne dépasse les 6 (...)

La Roumanie sur la carte de la Franc-maçonnerie mondiale (20/mai./2014)
Entre le 14 et le 18 mai 2014, a eu lieu en Roumanie la 13e Conférence mondiale des Grandes loges maçonniques régulières. Il s’agit de la plus grande réunion maçonnique jamais organisée en Europe centrale et de l’Est. L’évènement a été hébergé par la (...)

Les Roms constituent 3,2 % de la population en Roumanie (6/mar./2012)
88,6 % de la population en Roumanie se déclare d’origine roumaine (soit 16,87 millions de personnes) d’après les résultats provisoires d’un recensement de population effectué récemment en Roumanie. La population hongroise, pour sa part, a été estimée à (...)

Roumanie : classement des millionnaires roumains (9/jan./2012)
L’avoir des riches Roumains se monte à un total de 25,1 milliards d’euros (20,91 % du PIB), et a diminué de 11 % par rapport à l’année précédente (3,1 milliards d’euros), d’après le classement Forbes des 500 milliardaires et millionnaires roumains. Les dix (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / L'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . emploi . musique . industrie . tourisme . économie . vacances . études . sport . art . sciences . littérature ... Journaux roumains : Ziar.com

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France