Roumanie.com : la Roumanie objectivement Actualités Roumanie :   Romanian news in English Romaniapress Stiri si ziare romanesti Ziar.com par DIRECTWAY
ROUMANIE . COM - Informations & Actualités - Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web  

juillet 2006

Roumanie : nouvelle visite du Président Basescu à la Maison Blanche


Le président Traian Basescu effectuera du 26 au 28 juillet une visite officielle aux États-Unis, sur l’invitation de son homologue, George W. Bush. La visite s’inscrit dans le cadre du dialogue politique intensifié entre la Roumanie et les USA.

La visite comportera des pourparlers avec George W. Bush, suivis par une conférence de presse dans le Bureau oval, ainsi que le déjeuner donné par le président américian en honneur de Traian Basescu, avec la participation des membres de la délégation officielle.

Sur l’agenda de la visite figurent aussi l’entrevue au Pentagone avec le secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld, une série d’entretiens avec le président de la Chambre des Représentants, Dennis Hastert, et des leaders du Congrès américain, une entrevue avec les présidents des groupes parlementaires d’amitié avec la Roumanie et un déjeuner de travail avec des leaders du Sénat des USA, aux côtés de ceux d’ONG intéressées à la problématique stratégique régionale.

Traian Basescu participera aussi à un dîner avec des représentants de la direction des départements économiques de l’Administration américaine et des leaders des milieux d’affaires et rencontrera, lors d’une réception organisée par l’ambassade de Roumanie, des représentants de la communauté roumaine des USA.

La visite, qui fait partie du programme de rencontres bilatérales au sommet pour cette année, se passe à un an et quatre mois après la précédente visite de Traian Basescu à Washington, en mars 2005, et a lieu dans le contexte de la clôture des négociations et de la ratification de l’Accord d’accès visant l’implantation d’installations militaires américaines en Roumanie, de la croissance de la collaboration dans le cadre de l’OTAN, y compris à l’horizon de la préparation du sommet de l’Alliance nord-atlantique de Riga, ainsi que de la poursuite de la contribution de la Roumanie à la garantie de la sécurité régionale et internationale.

Lors de la visite seront abordés des aspects visant la consolidation de la relation stratégique bilatérale entre les USA et la Roumanie, en tant qu’alliés dans le cadre de l’OTAN et et le combat contre le terrorisme, ainsi que l’intérêt commun pour la promotion de la sécurité et de la stabilité internationales et régionales.

Le dialogue bilatéral visera aussi les objectifs de l’intensification de la relation stratégique bilatérale, envisageant d’atteindre un record dans le domaine des échanges économiques bilatéraux et de mettre en valeur le potentiel de la Roumanie pour des investissements américains, avec accent sur des domaines tels la technologie de l’information, l’infrastructure, le domaine énergétique. Dans le dialogue avec les représentants de l’Administration et du Congrès des USA, ainsi qu’avec la communauté roumaine sera soutenu l’objectif de l’inclusion de la Roumanie dans le programme Visa Waver.

Voici un an et quatre mois, Traian Basescu allait la première fois à Washington en tant que chef de l’État roumain, dans une visite qui, selon le président, avait pour but de clarifier, développer et consoldier la collaboration politique, militaire et économique entre la Roumanie et les USA, surtout quant à la croissance du niveau des relations roumano-américaines à l’intérieur du partenariat stratégique.

Le président des USA appelait alors la Roumanie ami et partenaire stratégique, un allié de base pour la liberté, rappelant sa visite et son discours à Bucarest, lors duquel un arc-en-ciel était apparu.

"Je considère la Roumanie comme un allié spécial parce que la Roumanie partage les mêmes valeurs que les nôtres : les droits de l’homme, la dignitié humaine, la suprématie de la loi, la transparence du gouvernement, le combat anticorruption. Et je crois que ce président est un dirigeant spécial, dédié à ces valeurs. C’est une relation spéciale grâce aux valeurs communes et je suis honoré d’appeler le président Basescu mon ami et la Roumanie, un allié puissant", disait George W. Bush voici un an.

Le président Basescu réitérait pour sa part la détermination de la Roumanie de respecter ses engagements assums aux côtés d’alliés, en Irak et Afghanistan, chose qui s’est passée aussi il y a un mois, lorsque le président du Parti national libéral /PNL, de la coalition au pouvoir/, le premier ministre Calin Popescu-Tariceanu, lançait l’idée du retrait des troupes roumaines des théâtres d’opérations des deux pays.

Au retour dans le pays, Traian Basescu estimait que sa première visite à Washington en qualité de président avait consolidé le niveau des relations politiques et militaires entre les USA et la Roumanie.

Toujours en 2005, un autre moment important dans la relation roumano-américaine s’est passé : la visite à Bucarest de la secrétaire d’État américaine, Condoleezza Rice. À cette occasion-là a été abordée la problématique de la mer Noire, la stabilité dans les Balkans occidentaux, ainsi que la coopération bilatérale ente la Roumanie et les USA en Afghanistan, Irak et les Balkans occidentaux. On signait alors l’Accord qui établissait l’implantation d’installations militaires américaines en Roumanie : la base aérienne de Mihail Kogalniceanu, la base d’entraînement de Babadag, la zone d’entraînement de Cincu et la zone d’entraînement de Smârdan, destines à toutes les catégories d’armes - de terre, aériennes et navales.

"Tout cela a été possible parce que dans la relation bilatérale a toujours existé de l’honnêteté et de la justesse, la Roumanie étant un pays qui a toujours respecté ses engagements dans la relation avec les USA", dit Traian Basescu.

Condoleezza Rice a remercié alors tant le peuple roumain du soutien, que les familles des militaires roumains présents aux côtés des troupes américaines dans des endroits très difficiles et dangereux, se disant convaincue que, dans cette période pleine de défis pour les nations du monde libre, les USA avaient en Roumanie "un partenaire grand et très déterminé, prêt à faire des sacrifices et s’engager tant qu’il est nécessaire pour assurer la diffusion de la liberté au monde."

À la fin de juin dernier, après la dernière réunion du Conseil suprême de Défense du Pays /CSAT/ au sujet du retrait des troupes roumains d’Irak, Traian Basescu soulignait que la Roumanie était restée fidèle, les derniers ans, à une politique qui mettait en valeur tant le partenariat avec les USA, que celui avec l’Union européenne, d’autant plus que les USA et l’Europe étaient dans une relation d’interdépendance tant dans le plan économique qu’en ce qui concernait les besoins de sécurité.

"C’était la politique étrangère que nous avons menée jusqu’à présent. Dire qu’on a eu des engagements avec les USA, mais qu’on est à présent dans l’OTAN et alors il nous faudra réduire les engagements et la coopération avec les États-Unis parce que l’intégration à l’UE est devenue prioritaire sont des approches qui nous feraient perdre la crédibilité", précisait le président Basescu, soulignant qu"on ne saurait interrompre une ligne de politique étrangère une soir après une motion".

Au début de cette année, dans son discours de politique étrangère, le président Traian Basescu annonçait la poursuite de la politique de consolidation de la relation du pays avec les USA, la Grande-Bretagne, ainsi que la consolidation de la relation avec l’UE. "On ne saurait changer le cours de la politique extérieure du jour au lendemain, surtout si on laisse en difficulté des partenaires déjà en difficulté", affirmait le président Traian Basescu.

[Roumanie.com]

 
            e-mail     Imprimer cet article
 
 Tous droits réservés, reproduction interdite Copyright © DIRECTWAY - ROUMANIE.COM
 
VOIR AUSSI

Plus de barbelés entre la Roumanie et la Moldavie (16/jan./2010)
Les barbelés sur la berge de la rivière Prut, sur la frontière entre la Roumanie et la Moldavie, seront enlevés en février 2010, d’après un ordre du Premier ministre moldave Vlad Filat. "Dans le but d’aligner la frontière roumano-moldave avec les (...)

Les élections présidentielles américaines dans les journaux roumains (7/nov./2008)
7 novembre 2008 "La révolution Obama" est intitulé l’article de l’écrivain Mircea Cartarascu du quotidien Evenimentul Zilei. "Barack Obama est le premier président post-moderne de l’Amérique et, en quelque sorte, du monde entier. Ce ne sont pas ses (...)

La Roumanie, meilleur ami de la République de Moldavie (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - La République de Moldavie estime que la Roumanie est l’un de ses principaux partenaires et son meilleur ami, tant en ce qui concerne le développement économique, mais aussi l’intégration à l’Union européenne de ce pays, a (...)

La Roumanie soutient les perspectives européennes du Monténégro (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct(Agerpres) - La Roumanie souhaite soutenir constamment, tant du point de vue politique qu’au niveau technique, la perspective européenne du Monténégro, a affirmé le président Traian Basescu à l’entrevue de mercredi soir, au Palais de (...)

Contribution de la Roumanie à la reconstruction de la Géorgie (23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - Dans la période 2008-2009, la Roumanie aura une contribution au processus de reconstruction de la Géorgie d’un montant de 1 665 000 euros, destinés à la réhabilitation de l’infrastructure de transport, à l’amélioration des (...)

Roumanie : "la mer Noire doit devenir une zone de réelle coopération" (22/oct./2008)
Bucarest, 22 oct /Agerpres/ - Le président Traian Basescu a déclaré mercredi, à Constanta (sud-est de la Roumanie, sur la mer Noire), que la Roumanie soutient et encourage tout partenariat conduisant à la promotion de la paix, de la stabilité et de (...)

Réunion Roumanie-Hongrie (20/oct./2008)
Bucarest, 19 oct(Agerpres) - Les gouvernements roumain et hongrois se réuniront le mardi 21 octobre à Szeged (Hongrie), dans la 4e séance commune, pour analyser le stade de réalisation des projets conjoints dont on avait convenu aux réunions (...)

 

DIRECTWAY . internet publicité & actualités . Z I A R . C O M

ROUMANIE.COM : Le magazine francophone d'actualité roumaine le plus consulté sur le web - Le site des échanges commerciaux, culturels et touristiques avec la Roumanie / Toute l'actualité roumaine : politique . affaires . commerce . entreprises . sociétés . emploi . opportunités d'affaires . spectacles . musique . industrie . tourisme . société . gouvernement . économie . union européenne . salons . vacances . marché roumain . études . sport . art . sciences . littérature ... Roumains. Journaux roumains : ZIAR.COM

ROUMANIE.COM - ISSN 1765-2820 - sur le web depuis 1996 - publication, réalisation et hébergement web : DIRECTWAY
Tous droits réservés, reproduction interdite - Copyright © 1996-2017 - DIRECTWAY, France