septembre 2006

Adhésion de la Roumanie en 2007 : les francophones deviennent majoritaires dans l'UE

"La Roumanie dans l’UE, après 11 ans d’attente", écrit Evenimentul Zilei, qui ajoute qu’au Parlement européen de Strasbourg sera présenté le rapport de la Commission européenne sur la Roumanie en vue de l’adhésion à l’Union européenne. La Commission européenne recommandera l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie à l’UE le 1er janvier 2007.

Adevarul et Ziua annoncent dans les articles titrés "La CE recommande aujourd’hui l’adhésion de la Roumanie" et "Le dernier rapport" que, cet après-midi, le commissaire européen à l’élargissement, Olli Rehn, présente à Strasbourg le dernier rapport de la CE sur les progrès de la Roumanie et de la Bulgarie en vue de l’adhésion à l’UE, le 1er janvier 2007. Le document confirme le 1er janvier 2007 comme date de l’adhésion mais il indique très clairement les problèmes que Bucarest et Sofia doivent résoudre jusqu’au printemps.

Romania libera informe, dans l’article titré "Par l’adhésion européenne de la Roumanie, les francophones deviennent majoritaires dans l’UE", que le Conseil permanent de la Francophonie (CPF) qui précède le Sommet des 28-29 septembre, s’est réuni hier au Palais du Parlement pour préparer la grande réunion, mais aussi pour analyser plusieurs demandes d’adhésion à la famille francophone de plus en plus nombreuse. Le secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf, a ouvert les travaux pendant lesquels l’Albanie et l’Andorre ont reçu un avis favorable à leur adhésion de pleins droits à l’OIF. Chypre recevra directement le statut de membre associé et la Serbie et l’Ukraine, même s’ils sont des pays slaves par excellence, recevront le statut d’observateurs. Depuis le 1er janvier 2007, les États francophones seront majoritaires dans l’UE (14 sur 27) après l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie (membres de l’OIF) à l’UE.

Le journal Gandul écrit que la Roumanie allouera, après son intégration à l’UE, plus de 3 milliards d’euros à la formation de la main d’oeuvre. Cette annonce a été faite par le président Traian Basescu dans une interview accordée à Berlin au quotidien allemand "Die Welt".

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
1er mars, fête du "Martisor" en Roumanie
(19/fév./2022)
Le « martisor » (nom populaire du mois de mars) est fêté en Roumanie le premier jour de mars, les (...)
L'Opéra national de Roumanie à Cluj a 100 ans
(20/mai./2020)
L’Opéra national de Roumanie à Cluj marquera le 100e anniversaire de son existence à travers un (...)
La Roumanie et l'Europe de l'Est. 30 ans après la chute du mur. Débat.
(2/déc./2019)
30 ans après la chute du mur de Berlin, l’Institut français de Roumanie à Cluj-Napoca vous invite à (...)
Une vie de roman : une Roumaine du XIXe siècle, exploratrice et Lady
(2/nov./2019)
Florica Maria Sas est née en1841 à Aiud, département d’Alba, en Roumanie. Elle est plus connue sous (...)
France–Roumanie, regards croisés. Oubliez vos clichés
(17/avr./2019)
France–Roumanie, regards croisés : Anda Bercu et Nicolas Friess ◤ vernissage 18 avril à 18h30 (...)
La Roumanie se sépare de son dernier roi
(16/déc./2017)
La Roumanie se sépare de son dernier souverain. Avec le passage à l’éternel, le roi Michel (Mihai (...)
La mort du roi Michel, et la généalogie de la famille royale de Roumanie
(10/déc./2017)
Le roi Michel de Roumanie est décédé le 5 décembre 2017 à 13h00. Il avait 96 ans depuis le 25 (...)