mai 2007

Approbation du stationnement des troupes américaines en Roumanie

L’approbation par le Parlement du stationnement des troupes américaines confirme le partenariat stratégique avec les Etats-Unis

Bucarest, 2 mai /Rompres/ - Le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu a sollicité mercredi au Parlement l’approbation de l’entrée et du stationnement sur le territoire de la Roumanie des forces militaires américaines et un supplément de leur nombre de 500 personnes, par rapport au chiffre prévu initialement dans l’accord politico-militaire roumano-américain.

Le chef de l’Exécutif a souligné que l’adoption d’une telle décision confirmerait le partenariat stratégique entre la Roumanie et les Etats-Unis. Le Premier ministre a également rappelé que l’Accord entre la Roumanie et les Etats-Unis de collaboration dans le domaine militaire, signé en 2006, a stimulé les relations bilatérales.

Le président intérimaire Nicolae Vacaroiu a adressé, la semaine passée, à la direction du Législatif, une lettre sollicitant l’approbation du Parlement pour l’entrée et le stationnement des forces des Etats-Unis sur le territoire de la Roumanie, durant la période d’application de l’Accord entre la Roumanie et les Etats-Unis signé à Bucarest le 6 décembre 2005.

Nicolae Vacaroiu a proposé au Parlement, également, l’approbation de la sollicitation formulée par la partie américaine et le Premier ministre de la Roumanie que le président puisse décider un supplément allant jusqu’à 500 personnes du nombre approuvé par le Parlement, sur une période qui n’excède pas 90 jours.

L’Accord entre la Roumanie et les Etats-Unis a été signé le 6 décembre 2005 et ratifié par le Sénat en 2006, après de longs débats. Il prévoit les obligations des deux parties dans la sphère politico-militaire et de sécurité, dans le secteur financier-budgétaire, des services et des utilités publiques et réglemente les coordonnées et le cadre d’interaction des autorités roumaines avec le Commandement des forces des Etats-Unis.

Aux termes de ce document, les USA auront en Roumanie des bases militaires et des centres d’entraînement à Mihail Kogalniceanu, Babadag, Cincu et Smârdan, le nombre de soldats américains qui seront stationnés d’ici 2008 dans ces bases s’élevant à 1 500.

L’Accord a été signé, au Palais de Cotroceni, par la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice et le ministre des Affaires étrangères, à l’époque Mihai-Razvan Ungureanu, en présence du président Traian Basescu, du Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu et de l’ambassadeur des Etats-Unis à Bucarest, Nicholas Taubman.

Le Parlement a approuvé la sollicitation de stationnement des forces américaines sur le territoire de la Roumanie

Bucarest, 2 mai /Rompres/ - Le Parlement a approuvé, mercredi, par 257 voix pour, une voix contre et 29 abstentions, la sollicitation du président intérimaire Nicolae Vacaroiu sur l’entrée et le stationnement des forces des Etats-Unis sur le territoire de la Roumanie, durant l’application de l’Accord entre la Roumanie et les Etats-Unis, signé le 6 décembre 2005.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie, premier pays hors USA à produire des hélicoptères Bell Viper AH-1Z
(3/aoû./2017)
Le Ministre de la Défense roumain, Adrian Ţuţuianu, et le Premier ministre Mihai Tudose, ont signé (...)
Quatre militaires roumains blessés en Afghanistan
(30/avr./2015)
Selon MND, quatre militaires roumains en mission en Afghanistan, ont été blessés par l’explosion (...)
Bouclier anti-missiles, la Roumanie devant un moment historique
(28/oct./2013)
La base militaire de Deveselu, dans le département d’Olt, accueillera le bouclier antimissiles (...)
Un bouclier anti-missiles américain sur le territoire de la Roumanie
(19/fév./2010)
La Roumanie a accepté de recevoir sur son territoire des installations anti-missiles américaines. (...)
48 % des Roumains souhaitent que leurs troupes quittent l’Afghanistan
(18/sep./2009)
Environ 48 % des Roumains souhaitent le retrait total des troupes roumaines d’Afghanistan, (...)
OTAN : la Roumanie poursuit sa présence au Kosovo et en Afghanistan
(24/mar./2009)
Le président Traian Basescu a annoncé à l’issue de la séance du CSAT que la Roumanie pourrait (...)
La Roumanie sous le bouclier anti-missiles américain
(5/mar./2009)
Dans un article intitulé ’’Les Etats-Unis pourraient placer la Roumanie sous le bouclier (...)