février 2006

BCR restera une banque roumaine, déclare le président de l'Erste Bank

Bucarest, 3 fév /Rompres/ - Banca Comerciala Romana (BCR) restera par la suite une banque roumaine, a déclaré, vendredi, à Bucarest, le président de l’Erste Bank, Andreas Treichl.

’’BCR est une banque roumaine et restera une banque roumaine. Elle ne deviendra pas une succursale de l’Erste Bank’’, a indiqué Andreas Trechl, dans une conférence de presse de présentation du groupe Erste.

Treichl a dit que le management actuel de la BCR sera maintenu, sans se rapporter directement à la possibilité du remplacement de l’actuel président exécutif de la banque, Nicolae Danila. ’’Les 12 prochains mois, Erste n’a pas l’intention d’intervenir dans le management de la banque. Nous n’empêcherons pas le management actuel de la BCR de s’occuper par la suite des clients de la banque, ni ne seront interrompues les relations de la BCR avec ses clients les mois prochains. La position actuelle de la BCR sur le marché ne sera pas modifiée’’, a indiqué le président de l’Erste Bank.

Andreas Treichl a mentionné, également, que le nom de la BCR sera gardé comme marque sur le marché, étant très connu et de succès. Il a affirmé que la BCR allait représenter, probablement, 20 pc du portefeuille de l’Erste les prochains mois et qu’à son avis, le processus de reprise de la BCR devrait prendre fin à la mi-mai 2006, plus tôt que la date annoncée officiellement, soit la moitié de l’année 2006. La stratégie à long terme de l’Erste sera de poursuivre sa consolidation et son extension, les managers de l’Erste Bank prévoyant, en tant que cible en matière de profit, une hausse annuelle de 20 pc environ pour chaque année, les quatre prochaines années.

’’Le profit net du groupe Erste augmentera de 20 pc au moins chaque année, au cours de la période 2005-2009, et nous nous attendons à ce que le profit enregistre en 2009 une hausse de 20 pc par rapport aux années précédentes’’.

Le président de l’Erste Bank estime qu’il y a des chances très réduites pour que l’Erste soit achetée par un autre groupe financier important à ce moment, après avoir fait l’acquisition de la Banca Comerciala Romana.

Le président exécutif de la BCR, Nicolae Danila, a confirmé que le profit net réalisé par la BCR en 2005 touchait aux chiffres avancés par les analystes, mais il a évité de prononcer un chiffre. ’’Nous suivons une tendance ascendante par rapport à 2004, et les chiffres sur le bilan consolidé pour 2005 sont très rapprochés de ce qu’il a été publié’’, a dit Nicolae Danila.

Erste Bank a acheté en novembre dernier 61,88 pc des actions de la BCR, en payant 3,75 milliards d’euros, lors d’une transaction considérée comme étant la plus grande en Europe centrale et de l’Est d’une banque autrichienne.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)