mars 2005

Bonne nouvelle pour les sociétés roumaines : liberté d’achat de devises

Selon le porte-parole de la BNR, Mugur Stet, la Banque Nationale de la Roumanie supprimera les conditions imposées aux compagnies roumaines lors de l’achat de devises. Jusqu’à présent, les agents économiques roumains ne pouvaient changer les lei en devises, que s’ils déclaraient la destination des sommes.
L’Association des hommes d’affaires a demandé à la BNR de renoncer provisoirement à ces conditions, considérées comme contraires à la libre circulation des capitaux. "Jusqu’à présent, les agents économiques roumains ne pouvaient changer les lei contre des devises que dans des condition très restrictives. Grâce à la nouvelle décision, non seulement les banques, mais aussi les petits porteurs pourront influencer le marché.", a estimé le Président de l’association, Florin Pogonaru.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)