janvier 2008

Bourse : la crise financière mondiale frappe pleinement la Roumanie

"La crise économique mondiale frappe pleinement la Roumanie", écrit Cotidianul. Le lundi 21 janvier, dans le contexte de la chute généralisée des marchés internationaux, la BVB a perdu 5% de la capitalisation, le leu descendant aux cotations de voici trois ans. Le même quotidien publie les opinions de quelques analystes économiques : les uns sont d’avis que la BVB se rétablira plus vite que le leu, celle-ci dépendant presqu’entièrement des évolutions extérieures, d’autres estiment que la Bourse et le marché des devises ont été et restent étroitement liés.

Le cours de change a continué lundi son trajet ascendant jusqu’à 3,72 lei/euro, même si le ministère de l’Économie et des Finances et la Banque nationale de Roumanie (BNR) ont tiré du marché interbancaire 3,4 milliards de lei (1 milliard d’euros à peu près), essayant d’apaiser la dépréciation de la monnaie nationale, souligne Adevarul.

Le quotidien Business Standard observe un autre aspect : la dépréciation du leu apporte des gains de 3 milliards d’euros aux exportateurs.

Ziarul Financiar mentionne que la Bourse a perdu lundi 1 milliard d’euros de capitalisation, l’indice BET enregistrant une correction de 4,6%, la seconde de cette année, dans le contexte de la chute généralisée des marchés internationaux. À la clôture de la séance de transactions de Bucarest, les indices des principales Bourses européennes enregistraient des baisses de 5-6%. "Les actions liquides ont été de nouveau les plus affectées par les corrections, celles-ci étant préférées en général par les fonds étrangers... La correction de la BVB, qui a commencé à la fin de juillet dernier, est la plus ample des neuf derniers ans. La correction la plus grande de l’histoire de la BVB a eu lieu en octobre 1997-octobre 1998, lorsque l’indice BET a perdu 73%, sur la toile de fond de la crise de Russie et des problèmes de l’économie roumaine", rappelle Ziarul Financiar.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)