juillet 2007

Canicule : alerte rouge à Bucarest et dans 5 départements de Roumanie

Bucarest, 23 juil(Rompres) - L’Administration nationale de Météorologie a placé en alerte rouge, pour mardi, 2 départements de Roumanie - Giurgiu et Ilfov - et Bucarest, l’avertissement étant valable pour toute la superficie, a annoncé ce lundi le ministre de la Santé, Eugen Nicolaescu.

Trois autres départements - Dolj, Olt et Teleorman - ont été avertis d’alerte rouge seulement pour la partie sud.

Les 23 et 24 juillet, l’alerte orange est maintenue pour 15 départements. L’avertissement est valable pour mardi, la possibilité existant que l’alerte rouge cesse, ainsi que l’alerte orange au sud-ouest du pays. L’alerte jaune du nord-ouest et du centre de la Roumanie pourrait également cesser.

L’alerte rouge est instituée si, dans certaines zones, sont enregistrées deux jours d’affilée 40 degrés C. Selon le météorologue Dumitru Balta, l’alerte rouge a été déclarée en raison du fait que, dans ces zones-là, des températures de plus de 40 degrés C ont été enregistrées 3 jours d’affilée, des températures de jusqu’à 43 degrés C pouvant être mesurées par endroits dans la Plaine du Danube (sud de la Roumanie).

’L’alerte rouge est seulement pour mardi, lorsqu’on décidera si l’avertissement sera prolongé ; les prévisions météo indiquent que les zones de températures extrêmes vont se restreindre les prochains jours. Par la suite, il n’ya aura pas de nouvelle alerte rouge’, a précisé Dumitru Balta.

Mesures supplémentaires visant à protéger la population de Bucarest contre la canicule

Bucarest, 23 juil /Rompres/ - Les mairies des six secteurs de Bucarest ont pris des mesures supplémentaires visant à protéger les Bucarestois contre les suites des températures élevées de ces jours-ci, à la suite de l’avertissement code rouge donné par l’Autorité nationale de Météorologie de Roumanie (ANM) pour le mardi 24 juillet.

Ces mesures supplémentaires sont les suivantes : le programme de travail avec le public se déroulera selon l’horaire ci-dessous de 7h30 à 11h30 et de 18h00 à 20h00 (code rouge) et, respectivement, de 7h30 à 11h30 et 16h00 à 20h00 (code orange).

Des équipes locales d’intervention seront mises en place. Les équipes, formées d’infirmiers médicaux de la Direction d’assistance sociale, seront chargées de distribuer de l’eau et d’accorder le premier secours, si besoin.

La population de Bucarest recevra de l’eau froide et bénéficiera des services médicaux dans des espaces aménagés spécialement dans ce but.

Rosal Grup et l’ADPB mesureront la fréquence dont les principales rues de Bucarest seront arrosées.

La Police communautaire prendra des mesures dont le contrôle et l’interdiction de la baignade dans le lit aménagé de la rivière de Dambovitza et dans tout lac qui n’est pas destiné à la baignade.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Disparition catastrophique des forêts en Roumanie
(24/oct./2012)
[Images NASA] Une vaste zone forestière des monts Giurgeului, dans les Carpates, située dans (...)
La Roumanie protège ses chevaux sauvages dans le Delta du Danube
(18/avr./2011)
L’Autorité de la Réserve biosphère du Delta du Danube (ARBDD) développe un projet visant à protéger (...)
Roumanie, tremblement de terre : les zones les plus dangereuses à Bucarest
(11/oct./2010)
Du point de vue géologique, la situation de Bucarest est dangereuse, car la ville s’étend sur une (...)
Tremblement de terre redouté en Roumanie et en Ukraine
(27/sep./2010)
Selon les experts de Institut roumain de séismologie appliquée (IRSA), la région de Vrancea passe (...)
Pluies et inondations en Roumanie
(30/jui./2010)
Le Danube est monté au dessus du niveau d’alerte, aux stations de mesure de Calafat et Bechet, (...)
Roumanie : la prévention des conflits avec les ours
(26/mar./2010)
Un programme de protection des ours dans les départements du centre de la Roumanie (Harghita, (...)
Le froid persiste : -21°C dans le centre de la Roumanie
(8/mar./2010)
Ce dimanche 7 mars, à Joseni, dans le département d’Harghita (centre de la Roumanie), la (...)