mai 2005

Célébrations Jules Verne en Roumanie : timbres et circuit touristique

A l’occasion des célébrations du centenaire de la mort de Jules Verne (1828-1905), la Poste roumaine vient d’émettre un carnet de collection Jules Verne, vendu au prix de 143.000 lei pièce (4 euros) et composé de 6 timbres faisant référence aux quatre romans dont les histoires se déroulent tout ou partie en Roumanie : « Le Pilote du Danube », « Claudius Bombarnac », « Kéraban le Têtu » et « le Château des Carpathes ». Ces romans, comme d’ailleurs la plupart des ouvrages de Jules Verne, ont été traduits en roumain. L’écrivain est très connu et apprécié en Roumanie, où il est lu et étudié dès l’école primaire.

Pour marquer ce centenaire, le Centre culturel français de Cluj - en collaboration avec le Centre culturel français de Timisoara et l’Ambassade de France à Bucarest - propose également un projet directement inspiré de l’ouvrage « le Château des Carpathes ».
Ce projet consiste à baliser l’itinéraire qui relie les différentes villes et lieux mentionnés dans le livre : Cluj-Napoca, Turda, Alba Iulia, Sibiu, Sebes, Deva, Hateg, Hunedoara, Petrosani, Petrila, Vulcan, Râu de Mori, Bistrita, Curtea de Arges, Craiova.
Le circuit traverse les régions du centre de la Transylvanie, du pays des citadelles saxonnes, du pays dace, des bassins miniers de l’ouest : Sebes et Sibiu les villes saxonnes, Alba Iulia au passé dace et romain - symbole de l’unification de la Roumanie -, Hunedoara et le château des Corvin, Deva et sa citadelle, etc. : un itinéraire varié qui confronte les cheminées des usines en friche aux paysages verdoyants et au riche patrimoine roumain.
Concernant ce projet, voir l’article « Itinéraire Jules Verne du Château des Carpathes »

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
1er mars, fête du "Martisor" en Roumanie
(26/fév./2020)
Le « martisor » (nom populaire du mois de mars) est fêté en Roumanie le premier jour de mars, les (...)
La Roumanie et l’Europe de l’Est. 30 ans après la chute du mur. Débat.
(2/déc./2019)
30 ans après la chute du mur de Berlin, l’Institut français de Roumanie à Cluj-Napoca vous invite à (...)
Une vie de roman : une Roumaine du XIXe siècle, exploratrice et Lady
(2/nov./2019)
Florica Maria Sas est née en1841 à Aiud, département d’Alba, en Roumanie. Elle est plus connue sous (...)
France–Roumanie, regards croisés. Oubliez vos clichés
(17/avr./2019)
France–Roumanie, regards croisés : Anda Bercu et Nicolas Friess ◤ vernissage 18 avril à 18h30 (...)
La Roumanie se sépare de son dernier roi
(16/déc./2017)
La Roumanie se sépare de son dernier souverain. Avec le passage à l’éternel, le roi Michel (Mihai (...)
La mort du roi Michel, et la généalogie de la famille royale de Roumanie
(10/déc./2017)
Le roi Michel de Roumanie est décédé le 5 décembre 2017 à 13h00. Il avait 96 ans depuis le 25 (...)
Voix singulières de la culture roumaine, à Lyon
(19/oct./2017)
Cioran-Ionescu-Eliade La culture roumaine a donné à la langue française un nombre considérable (...)