juin 2006

Centres de la CIA en Roumanie : "conclusions à caractère spéculatif"

Bucarest, 7 juin /Rompres/ - Les conclusions du rapporteur du Conseil de l’Europe Dick Marty relatives à la Roumanie (sur l’existence de supposés centres de la CIA - n.d.l.r.) ont un caractère spéculatif, le lancement d’accusations sur la base d’’’indices’’ étant inacceptable, a déclaré mercredi la porte-parole du Gouvernement, Oana Marinescu.

Elle a souligné que l’auteur du rapport avait reconnu que ’’des preuves ne sont pas disponibles pour toutes ses affirmations sur la Roumanie’’.

Oana Marinescu a donné à l’appui de ses affirmations des citations du rapport selon lesquelles tous les éléments présents dans le document ’’ne fournissent pas de preuves définitives sur l’existence de centres secrets de détention’’.

De même, une autre citation du rapport Marty présenté par la porte-parole du Gouvernement relève qu’’’il n’y a pas de preuves formelles à ce moment sur l’existence de centres de détention de la CIA en Pologne et en Roumanie ou d’autres pays membres du Conseil de l’Europe’’.

Oana Marinescu a annoncé qu’’’étant donné le sérieux du sujet’’, le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu a demandé aux services de renseignements et à toutes les institutions gouvernementales ayant des responsabilités dans ce domaine ’’d’examiner attentivement’’ le rapport élaboré par Dick Marty.

Selon la porte-parole du Gouvernement, le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu a demandé au Parlement et à la présidente de la commission parlementaire d’enquête sur les vols supposés de la CIA en Roumanie, le sénateur Norica Nicolai de finaliser ’’le plus tôt possible’’ l’enquête commencée au début de 2005 et d’en rendre publiques les conclusions.

En même temps, Oana Marinescu a rappelé que les autorités de Bucarest avaient collaboré ’’de bonne foi’’ avec le rapporteur Dick Marty et qu’elles avaient fourni toutes les données dont elles disposaient lorsque celles-ci ont été demandées.

Les autorités roumaines ont transmis les informations sollicitées aux organismes internationaux et aux ONG intéressées par le sujet, a indiqué Oana Marinescu.

Le rapport du Conseil de l’Europe sur les supposées activités illégales de la CIA en Europe, présenté mercredi par le sénateur suisse Dick Marty, décrit en détail ce qui s’appelle ’’la toile d’araignée’’ tissue par la CIA - centres de détention, transfèrements illégaux de suspects de terrorisme, aéroports utilisés - avec l’implication de 14 pays européens.

Plusieurs pays cités dans le rapport, dont la Roumanie, ont rejeté déjà les conclusions du document, qui sera débattu le 27 juin lors de la réunion plénière de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, à Strasbourg.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Doina Cornea, symbole de la résistance anticommuniste roumaine, s’est éteinte
(6/mai./2018)
Doina Cornea, l’ex-dissidente du régime communiste roumain, Doina Cornea, est décédée à l’âge de (...)
Rencontre entre le Président roumain et Donald Trump à la Maison Blanche
(10/jui./2017)
Le Président roumain Klaus Iohannis a été reçu en visite officielle à la Maison Blanche par Donald (...)
Le journaliste Luca Niculescu, nommé ambassadeur de Roumanie en France
(6/déc./2015)
Le journaliste Luca Niculescu, rédacteur en chef à Radio France International Roumanie, va (...)
Soutiens à Charlie Hebdo en Roumanie suite à l’attentat
(8/jan./2015)
11 janvier 2015 Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a participé ce dimanche à la (...)
L’ex-Roi Michel de Roumanie : "pas de politique sans éthique"
(26/oct./2011)
[photo : Agerpres] En 1947, le régime communiste a fait abdiquer le Roi Michel de Roumanie. (...)
La Roumanie se souvient : Pitesti, la rééducation par la torture
(15/oct./2010)
Des dizaines de chercheurs et d’historiens roumains et étrangers assistaient Pitesti à la 10e (...)
La Roumanie fête le 20e anniversaire de la Révolution de 1989
(22/déc./2009)
[photo : Agerpres] Il y a vingt ans, des mouvements de protestation contre le régime (...)