avril 2012

Comment Bitdefender a bloqué une attaque chinoise contre l’armée américaine

Bitdfender, la société roumaine spécialisée dans les solutions antivirus, a été en mesure d’anticiper et de bloquer une attaque informatique lancée par un groupe de pirates informatiques en Chine contre les ordinateurs de l’armée américaine.

En pratique, les pirates ont tenté d’obtenir des informations sur la situation militaire en Iran par l’intermédiaire de mails de type spams qui, quand le destinataire les ouvre, donnent accès à tous leurs ordinateurs, nous ont expliqué les représentants de Bitdefender.

"Alors que d’habitude une campagne de spams consiste en un nombre important de messages, cette campagne-ci a fait très peu de victimes, ce qui nous amène à croire que les victimes ont été soigneusement sélectionnées. Nous parlons donc d’attaques ciblées", a déclaré Andrei Taflan, coordinateur mondial PR Bitdefender.

De telles attaques, appelées "campagne de chasse sous-marine" [spear-fishing] sont dangereuses car les hackers peuvent mettre la main sur des informations confidentielles cataloguées "secrets d’Etat" pouvant compromettre la sécurité ou exposer d’autres agents. », nous a déclaré Andrei Taflan.

Comment les experts de Bitdefender ont réussi à bloquer l’attaque

Les informaticiens de Bitdefender ont pu bloquer l’attaque des hackers chinois parce qu’elle était semblable à d’autres tentatives qui avaient menacé le système de sécurité militaire des États-Unis.

Pour bloquer la campagne de spear-fishing, BitDefender a "introduit une signature dans les produits anti-virus et dans les solutions anti-spams pour bloquer les courriels nocifs avant qu’ils n’atteignent la cible", ont précisé les représentants de l’entreprise. Afin de s’assurer que les personnes qui utilisent d’autres solutions de sécurité ne soient pas victimes de ces attaques, la société a coopéré avec les autres fabricants d’antivirus pour mettre en œuvre ces filtres.

Bitdefender nous a confirmé avoir « fourni des services de sécurité également pour des utilisateurs et des clients gouvernementaux », mais n’a pas voulu commenter les contrats avec le gouvernement ou l’armée américaine.

Bitdefender a plus de 400 millions de clients

Société roumaine fondée en 2001 par le couple Mariuca et Florin Talpes, Bitdefender compte plus de 400 millions de clients à travers le monde et des bureaux en Roumanie, aux Etats-Unis, en Espagne, en Allemagne et au Royaume-Uni.

En 2010, BitDefender a eu un chiffre d’affaires de plus de 29 millions d’euros, en hausse de 17% par rapport à l’année précédente. En 2010, le fabricant du logiciel employait environ 380 personnes en Roumanie, et son bénéfice s’élevait à plus de 240.000 euros, selon les dernières données du ministère des Finances.

Au début de 2010, Florin Talpes a vendu environ 7% des actions de la société à un groupe de sept investisseurs roumains et américains. A cette époque, la société a été évaluée à environ 100 millions de dollars, ce qui a fait que la vente des actions a amené des encaissements de 7 millions de dollars (4,8 millions d’euros).

Entrée en bourse et objectifs 2012

La société devait entrer en bourse en 2012, mais Florin Talpes a annoncé fin 2011 que la décision était reportée. « Nous allons entrer sur le marché boursier lorsque la société aura une valeur consistante, et nous allons tenir compte de la Bourse de Bucarest et des bourses internationales ».

En 2012, la société se propose de gagner 100 millions de nouveaux utilisateurs, et de continuer à développer des solutions de sécurité informatique pour les réseaux sociaux Twitter et Facebook, que BitDefender considère comme des moteurs de croissance des affaires cette année. [source : Gândul]

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : le Forum européen de robotique se tiendra à Bucarest cette année
(19/mar./2019)
Plus de 600 exposants seront présents à Bucarest, les 20 et 22 mars, lors de la première édition (...)
La Roumanie construit un ferry 100% électrique pour la Norvège
(4/fév./2018)
C’est une première pour la Roumanie : les chantiers navals Vard de Braila entamera dans les (...)
Partenariat informatique entre une société roumaine et Adobe
(4/déc./2017)
La société Adobe a récemment signé un partenariat avec la société roumaine Trans Sped, grâce auquel (...)
La Roumanie, une pépinière de startups
(19/sep./2017)
A première vue, la Roumanie paraît peu adaptée aux startups de dernière génération. Dans les cliché, (...)
WikiLeaks : seul Bitdefender résiste à l’espionnage de la CIA
(13/mar./2017)
La CIA arrive à profiter de certaines failles des systèmes de sécurité informatique, selon (...)
Dacia lance ses nouvelles Logan et Sandero au Salon de l’Automobile de Paris
(16/sep./2016)
Le constructeur roumain Dacia est habituellement très attentif à la diffusion dans les médias de (...)
Le roumain, deuxième langue la plus parlée dans les bureaux de Microsoft‏
(13/mai./2015)
La Roumanie a démontré qu’elle est devenue un leader dans les technologies informatiques, et le (...)