février 2007

Deux Roumains retenus par la Police militaire américaine en Irak

Bucarest, 31 jan/Rompres/ - Les Roumains Adrian Gancean et Nelu Ilie ont été retenus par la Police militaire américaine après avoir été surpris, le 31 octobre 2006, en train de filmer sur un site militaire d’Irak. Selon une déclaration de Corina Vintan, porte-parole du ministère roumain des Affaires étrangères (MAE), les investigations préliminaires à leur encontre se déroulent et une accusation officielle n’est pas encore formulée.

’’Les commandants militaires de la base ont communiqué à l’Ambassade de Roumanie à Bagdad que, vu que l’enquête préliminaire est en train de se dérouler, seuls les représentants de la Croix Rouge avaient la permission de contacter les deux Roumains. L’Ambassade de Roumanie a été informée, le 27 janvier, que des démarches avaient été effectuées pour faire devancer la date des auditions destinées à établir exactement les circonstances dans lesquelles les deux ont été retenus. La procédure standard dans ces cas peut durer jusqu’à six mois’’, a précisé Corina Vintan. Mme Vintan a encore dit qu’Adrian Gancean et Nelu Ilie avaient nié avoir filmé la base américaine. Ils ont pourtant reconnu qu’ils avaient violé les règlements militaires américains qu’ils se sont engagés à respecter en signant la convention de travail.

Selon Petre Dumitriu, directeur au MAE pour les affaires globales, les Roumains sont retenus actuellement pour transgression du règlement militaire américain, leur protection est garantie en conformité avec la IVe Convention de Genève relative aux citoyens civils dans les zones de guerre.

Selon Corina Vintan, les autorités roumaines n’ont pas accès à la documentation concernant les investigations préliminaires des deux citoyens roumains.

’’Cela pourrait être une simple erreur enfantine, les deux voulant se vanter à leur retour à la maison avec les photos prises’’, a dit Petre Dumitriu, ajoutant que l’accès des autorités roumaines à leur dossier ne sera permis qu’une fois l’accusation formulée.

Vu l’excellente collaboration entre la Roumanie et les Etats-Unis au sein de la Coalition d’Irak, les deux citoyens roumains ont reçu le 26 novembre la visite d’un représentant de l’Ambassade de Roumanie à Bagdad, lequel a constaté leur bon état de santé et les bonnes conditions de détention, bien que seulement le personnel de la Croix Rouge eût la permission de contacter les Roumains, ont encore fait connaître des représentants du MAE .

Une délégation de la Croix Rouge a rendu visite aux Roumains, le 24 janvier 2007, sur demande des autorités roumaines, alors qu’une communication téléphonique entre les deux et leurs familles a été possible le même jour.

Selon Corina Vintan, les autorités de Bucarest ont porté, le 26 novembre, à la connaissance des familles l’incident du 31 octobre, cependant, le cas n’a pas été rendu public, en respectant la volonté des deux Roumains et parce qu’on ignore encore le résultat des investigations préliminaires.

Les deux citoyens roumains dont l’un est menuisier et l’autre énergéticien travaillent pour la compagnie Al-Morell Development, qui s’occupe de l’alimentation en eau pour les soldats américains.Un représentant de cette compagnie a informé, le 6 novembre 2006, l’Ambassade de Roumanie en Kooweït de la situation d’Adrian Gancean et de Nelu Ilie, transportés par la Police Militaire Américaine à une prison à proximité de la ville de Mossul, dans le sud de l’Irak. L’Ambassade de Roumanie à Bagdad a reçu, le 7 novembre, des informations relatives aux circonsatnaces de l’incident. Les autorités militaires américaines ont communiqué, le 10 novembre, que les Roumains avaient été transférés à un prison de Bagdad, où ils se trouvent encore à présent. Adrian Gancean et Nelu Ilie travaillaient depuis le mois de mai 2006 sur les bases militaires américaines d’Irak,.dans l’une des six fabriques bâties et entretenues par la compagnie Al-Morrell Development.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie, premier pays hors USA à produire des hélicoptères Bell Viper AH-1Z
(3/aoû./2017)
Le Ministre de la Défense roumain, Adrian Ţuţuianu, et le Premier ministre Mihai Tudose, ont signé (...)
Quatre militaires roumains blessés en Afghanistan
(30/avr./2015)
Selon MND, quatre militaires roumains en mission en Afghanistan, ont été blessés par l’explosion (...)
Bouclier anti-missiles, la Roumanie devant un moment historique
(28/oct./2013)
La base militaire de Deveselu, dans le département d’Olt, accueillera le bouclier antimissiles (...)
Un bouclier anti-missiles américain sur le territoire de la Roumanie
(19/fév./2010)
La Roumanie a accepté de recevoir sur son territoire des installations anti-missiles américaines. (...)
48 % des Roumains souhaitent que leurs troupes quittent l’Afghanistan
(18/sep./2009)
Environ 48 % des Roumains souhaitent le retrait total des troupes roumaines d’Afghanistan, (...)
OTAN : la Roumanie poursuit sa présence au Kosovo et en Afghanistan
(24/mar./2009)
Le président Traian Basescu a annoncé à l’issue de la séance du CSAT que la Roumanie pourrait (...)
La Roumanie sous le bouclier anti-missiles américain
(5/mar./2009)
Dans un article intitulé ’’Les Etats-Unis pourraient placer la Roumanie sous le bouclier (...)