juin 2013

Distinctions décernées par la Grande Loge Nationale de Roumanie

[photo : Libertatea]

Lors d’un gala à l’Athénée roumain, organisé avec l’Académie roumaine et les universités les plus prestigieuses de Roumanie, la Grande Loge Nationale de Roumanie (MLNR) a décerné des distinctions à divers chercheurs et intellectuels roumains : sept personnes ont été choisies parmi plus de 430 candidats. Un jury, composé d’académiciens et d’universitaire réputés, a observé leur activité dans l’année écoulée et leur travail scientifique, et les a jugés comme remarquables. Les gagnants se sont vus attribuer un prix de 10.000 euros chacun.

Plus de 700 personnalités des milieux universitaire, académique, culturel, bancaire, diplomatique et politique ont assisté à cette cérémonie. L’objectif de ce Prix est de promouvoir une recherche inventive, en croissance, avec des implications favorables sur la compétitivité internationale de la Roumanie.

"Nous souhaitons que ces prix motivent les jeunes chercheurs, et apportent à leurs aînés la certitude que leur travail est reconnu. Nous avons un seul but, d’amener la Roumanie et les Roumains là où ils devraient se trouver, c’est-à-dire à une place honorable en Europe et dans le monde", a déclaré le Grand maître de la MNLR, le docteur Radu Balanescu.

De son côté, le président de l’Académie roumaine Ionel Outlaw a déclaré "Ce Gala de la MNLR est l’un des rares événements en Roumanie, qui reconnaît et récompense ceux qui oeuvrent dans la science, la culture et la littérature. L’Académie roumaine salue cette initiative, à laquelle elle a apporté tout son soutien"

Les lauréats de la troisième édition du Gala de la MNLR :

I. Le prix "Grigore Moisil" en sciences exactes est allé à Stephen Papadima de l’Institut de Mathématiques de l’Académie Roumaine, pour ses travaux sur la topologie et la géométrie algébrique, publiés en Roumanie et à l’étranger en 2012.

II. Le prix "Henri Coanda" en sciences appliquées a été attribué à Maria Petrescu, de l’Université Polytechnique de Bucarest, pour ses travaux sur les sciences et l’ingénierie des matériaux métalliques (entre 2006 et 2012).

III. Le prix "Carol Davila" en médecine a été décerné au docteur Jianu Dragos Catalin, de l’Université de Médecine et de Pharmacie "Victor Babes", à Timisoara. Il est l’auteur de travaux importants dans le domaine de la neuro-ophtalmologie, et collaborateur de l’American Journal of neuroprotection & Neuroregeneration.

IV. Le prix "Nicolae Titulescu" de sciences politiques et diplomatie a été attribué à Mihnea Motoc, ambassadeur de la Roumanie à l’Union européenne.

V. Le prix "Eugen Carada" d’économie a été décerné Lucian Croitoru, pour son ouvrage sur la politique monétaire et la crise de la zone Euro.

VI. Le prix "Spiru Haret" pour l’éducation, l’environnement et les nouvelles technologies a été obtenu par Horia Pop, de l’Université Babes-Bolyai de Cluj-Napoca, pour ses travaux sur l’intelligence artificielle.

VII. Le prix "Constantin Brancusi" pour les arts et la culture est allé à George Virgil Stoenescu pour son volume de poésies « La roue de la chance ».

[source : Libertatea]

Tags : Franc-maçonnerie, Grande Loge, franc-maçon, Athénée roumain, Académie roumaine, Bucarest

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
1er mars, fête du "Martisor" en Roumanie
(26/fév./2020)
Le « martisor » (nom populaire du mois de mars) est fêté en Roumanie le premier jour de mars, les (...)
La Roumanie et l’Europe de l’Est. 30 ans après la chute du mur. Débat.
(2/déc./2019)
30 ans après la chute du mur de Berlin, l’Institut français de Roumanie à Cluj-Napoca vous invite à (...)
Une vie de roman : une Roumaine du XIXe siècle, exploratrice et Lady
(2/nov./2019)
Florica Maria Sas est née en1841 à Aiud, département d’Alba, en Roumanie. Elle est plus connue sous (...)
France–Roumanie, regards croisés. Oubliez vos clichés
(17/avr./2019)
France–Roumanie, regards croisés : Anda Bercu et Nicolas Friess ◤ vernissage 18 avril à 18h30 (...)
La Roumanie se sépare de son dernier roi
(16/déc./2017)
La Roumanie se sépare de son dernier souverain. Avec le passage à l’éternel, le roi Michel (Mihai (...)
La mort du roi Michel, et la généalogie de la famille royale de Roumanie
(10/déc./2017)
Le roi Michel de Roumanie est décédé le 5 décembre 2017 à 13h00. Il avait 96 ans depuis le 25 (...)
Voix singulières de la culture roumaine, à Lyon
(19/oct./2017)
Cioran-Ionescu-Eliade La culture roumaine a donné à la langue française un nombre considérable (...)