novembre 2003

Emma Nicholson pense que les restrictions pour les adoptions internationales doivent être maintenues

Le moratoire concernant les adoptions internationales, imposé depuis deux années par le Gouvernement roumain, ne doit pas être levé maintenant, a déclaré dans une émission télévisée le rapporteur européen pour la Roumanie, Emma Nicholson. Elle pense que les parents devraient bénéficier d’une aide de la part de l’Etat afin que leurs enfants ne soient plus dirigés vers des établissements de placement.
Et le représentant UNICEF en Roumanie considère que le moratoire doit rester en vigueur, affirmant qu’il ne pourra être levé que lorsqu’il y aura une législation complexe concernant les droits de l’enfant et les adoptions.
Pendant les six dernières années, le nombre d’enfants placés dans des établissements a été réduit, passant de 100.000 à 40.000 dans le pays.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Fêtes du mois de mars : le Martisor et le Jour de la femme
(7/mar./2020)
Au printemps, deux jours sont dédiés à la femme en Roumanie : le 1er et le 8 mars. Le "mãrtisor" (...)
Justin Capră, inventeur et visionnaire roumain
(10/nov./2019)
Justin Capră est un inventeur roumain prolifique et visionnaire. Créateur du sac à dos volant, (...)
Le premier milliardaire roumain d’une start-up de robotique
(12/sep./2019)
Le programmeur roumain Daniel Dines, fondateur et directeur général d’IT UiPath, est le premier (...)
Roumanie : 24 janvier, anniversaire de l’Union de la Valachie avec la Moldavie
(24/jan./2019)
Le jour de l’Union des Principautés roumaines est marqué, tous les 24 janvier, dans toute la (...)
Un voilier roumain dans la course contre l’autisme
(20/nov./2017)
Un équipage composé uniquement de Roumains, s’est lancé ce dimanche dans une aventure unique pour (...)
La Roumanie, un pays de propriétaires immobiliers
(23/fév./2015)
Les Roumains n’aiment pas être locataires, ils font tout ce qu’ils peuvent pour acheter leur (...)
Disparition de Georges Filip-Lefort, résistant roumain, figure de la libération à Lyon
(6/jan./2015)
Georges Filip-Lefort était l’une des figures de la libération de Villeurbanne. Il vient de (...)