septembre 2006

Etude : le nombre d'heures de travail en Roumanie

Au niveau européen, le plus grand nombre d’heures de travail par an appartient aux Roumains et aux Grecs - 1 840, selon un rapport de la Fondation l’Observateur européen des relations industrielles (FOERI) repris par Gandul qui précise que l’étude analyse la situation des travailleurs des 25 États membres de l’UE et de Norvège, ainsi que des deux pays en cours d’adhésion, la Roumanie et la Bulgarie.

Selon le journal, en Roumanie la durée maximale de travail par semaine est de 40 heures, contre 35 en France, l’État avec le nombre le plus réduit d’heures de travail par semaine.

La Roumanie fait partie des États ayant un grand nombre d’heures de travail par semaine, aux côtés de Chypre, Danemark, Allemagne, Italie, Luxembourg.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Emploi : le burn-out et la "grande démission" ont également atteint la Roumanie
(2/mai./2022)
Les revendications à l’origine du 1er mai, qui mettaient l’accent sur la limitation du temps de (...)
Roumanie : le chômage augmente au premier trimestre 2011
(17/aoû./2011)
Le taux de chômage en Roumanie, d’après le Bureau International du Travail, était de 7,6 % au (...)
Genpact va embaucher 160 diplômés en Roumanie, à Bucarest et Cluj
(18/mai./2011)
Genpact Roumanie, fournisseur de services pour les affaires et de services BPO (Business (...)
Genpact va embaucher 160 diplômés à Bucarest et Cluj
(13/avr./2011)
Genpact Roumanie, fournisseur de services pour les affaires et de services BPO (Business (...)
Google va embaucher en Roumanie en 2011
(26/déc./2010)
Google Roumanie va embaucher, d’ici la fin de l’année prochaine, environ 7 à 8 personnes, en (...)
Roumanie : manifestations à Bucarest contre les mesures anti-crise
(22/sep./2010)
[photo Agerpres] A Bucarest, après le meeting organisé par la fédération syndicale Sanitas (...)
Roumanie : grève générale dans le secteur public
(31/mai./2010)
Les employés du secteur public roumain ont entamé une grève générale lundi, avec la participation (...)