octobre 2003

Etude : les Roumains ont oublié ce que c'est que le bonheur

Les Roumains sont parmi les gens les plus pessimistes de la planète, a démontré une étude réalisée au niveau mondial, publiée dans la prestigieuse revue "New Scientist". A côté des malheureux habitants de l’espace " mioritique ", les Russes et les Arméniens ont le moral aussi bas, alors que les pays où les habitants se considèrent comme les plus heureux sont le Nigeria, le Mexique, le Venezuela, le Salvador et Porto Rico.

L’étude a essayé de prouver ce qui rend les hommes heureux, et les diverses motivations invoquées ou constatées ont montré que le bonheur est une donnée génétique.
Conformément à l’étude, les facteurs les plus importants de l’état de bonheur sont :
1. La tendance génétique à se sentir heureux
2. Le mariage
3. Le grand nombre d’amis
4. La limitation des attentes, des désirs ou des prétentions
5. Faire du bien
6. La croyance
7. Ne pas se comparer aux autres
8. Mieux gagner sa vie
9. Vieillir bien

Par contre, on n’a pas trouvé de preuves concernant le lien entre l’intelligence et le bonheur. En même temps, l’étude a montré que les Latino-américains sont en général plus heureux que leurs homologues d’Europe de l’Est et de Russie. Les éléments qui créent ces différences font partie autant de la culture que de la profession ou de la religion. Aux Etats-Unis le succès personnel, la capacité à s’exprimer soi-même et le respect de soi sont considérés comme importants, alors qu’au Japon on met l’accent sur la famille, les obligations sociales, l’autodiscipline, la coopération et l’amitié.
L’étude, réalisée une fois tous les quatre ans par un réseau de sociologues, a relevé aussi que dans les pays industrialisés la moyenne des " heureux " est restée constante après la deuxième guerre mondiale, bien que les revenus aient augmenté. Les Danois font exception, la proportion de ceux qui sont contents de leur vie ayant augmenté dans les trois dernières décennies. Cette constatation a amené les chercheurs à conclure que le souhait de biens matériels - qui augmente avec les revenus - est un facteur qui supprime, pratiquement, le bonheur.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : un cordonnier de Cluj invente les chaussures de "distanciation sociale"
(27/mai./2020)
Grigore Lup et ses chaussures de "distanciation sociale" Grigore Lup est né à Chiuieşti, un (...)
Surprenant ce vélo électrique à quatre roues inventé par un artiste roumain
(13/mai./2020)
Qlio Velo est un cyclomoteur à assistance électrique, un vélo électrique à quatre roues, qui a la (...)
Fêtes du mois de mars : le Martisor et le Jour de la femme
(7/mar./2020)
Au printemps, deux jours sont dédiés à la femme en Roumanie : le 1er et le 8 mars. Le "mãrtisor" (...)
Justin Capră, inventeur et visionnaire roumain
(10/nov./2019)
Justin Capră est un inventeur roumain prolifique et visionnaire. Créateur du sac à dos volant, (...)
Le premier milliardaire roumain d'une start-up de robotique
(12/sep./2019)
Le programmeur roumain Daniel Dines, fondateur et directeur général d’IT UiPath, est le premier (...)
Roumanie : 24 janvier, anniversaire de l’Union de la Valachie avec la Moldavie
(24/jan./2019)
Le jour de l’Union des Principautés roumaines est marqué, tous les 24 janvier, dans toute la (...)
Un voilier roumain dans la course contre l’autisme
(20/nov./2017)
Un équipage composé uniquement de Roumains, s’est lancé ce dimanche dans une aventure unique pour (...)