août 2007

Finances : la Roumanie à l’abri des agitations financières étrangères ?

La Roumanie, est-elle à l’abri des agitations financières étrangères ? Selon des banquiers roumains, cités par Business Standard, ’la profitabilité du système bancaire roumain ne sera pas affectée par les turbulences des marchés financiers internationaux, déterminées par la crise des crédits immobiliers des USA, mais les effets négatifs sur l’évolution économique ne sont pas exclus, à cause de la dépréciation du leu’.

L’explication donnée est qu’à présent ’les recettes des institutions financières bancaires ne proviennent pas du marché américain et le niveau d’octroi de crédits est assez bas’.

Malgré cela, ’plus ou moins tard, directement ou indirectement, seront ressentis des effets négatifs aussi dans l’économie nationale’, affirme Radu Gratian Ghetea, président de l’Association roumaine des Banques (ARB).

’La Bourse des Valeurs commence la semaine sous l’effet des corrections extérieures’, titre Adevarul, relevant que, ’aidées par l’intervention sur le marché bancaire des banques centrales, les Bourses européennes et asiatiques ont commencé la semaine en progrès, mais, malgré cela, les indices de la Bourse des Valeurs de Bucarest (BVB) l’ont bouclée en minus’.

’L’indice BET a perdu 0,59 %, dans le contexte d’une liquidation basse, ce qui indique que les investisseurs roumains attendent encore voir le dénouement de la crise des marchés internationaux’, précise Ziarul Financiar.

À la baisse de la Bourse ont contribué la baisse du cours des actions de la Petrom et de la BRD (Banque roumaine de Développement), les compagnies les plus grandes cotées à la BVB, qui ont perdu 2,8 % et 2 % respectivement, ainsi que celles de la Banque Transilvania, en baisse de 2,8 %.

’Le marché se caractérise à présent par un degré élevé d’incertitude et les investisseurs sont en expectative’, affirme un courtier local.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)