décembre 2006

Immobilier Roumanie : le prix des logements à Bucarest

Le prix d’un studio (surface entre 37 et 50 m2) à Bucarest est de 45.000 à 47.500 euros, TVA inclus, en fonction de la zone. A terme de comparaison, un studio dans un vieux bâtiment, pour le même surface, coûte 30.000 euros au maximum.

Les maisons les moins chères se trouvent dans les quartiers limitrophes, tels que Mogosoaia, Chitila ou Crevedia et une maison dans ces secteurs coûte 750-800 euros le mètre carré construit. Pour un logement de luxe à l’intérieure de la capitale, le coût est plus que triple, c’est-à-dire plus de 2.500 euros/mètre carré construit, hors TVA.

La majorité des constructeurs vendent les nouveaux logements à des prix formulés par mètre carré construit. Les logements les moins chers se trouvent dans des ensembles résidentiels à l’extérieur de la ville, dans les communes limitrophes, à une distance d’environ 15-25 Km du centre-ville. Des projets de ce type sont Austrian Village, de la commune de Crevedia (des maisons individuelles à un prix d’environ 750 euros/m2 construit - le prix inclut le terrain afférent), les ensembles résidentiels Chitila 1 et Chitila 2 (des appartements à 800 euros/m2 construit) et le complexe de blocs Terra, de la commune de Stefanesti (800 euros/m2 construit). Ces projets sont des pionniers dans les nouvelles zones résidentielles.

Le prix est également influencé par l’infrastructure de la zone, l’état des routes, la disponibilité ou l’absence des centres commerciaux, des moyens de transport adéquats ou des possibilités de passer le temps libre. Ces problèmes seront probablement résolus au fur et à mesure que les quartiers se développeront. Pour les personnes qui veulent acheter un logement afin de le louer, la location doit primer. Pour un prix double ou triple par mètre quarré lors de l’acquisition du logement, on peut obtenir des revenus mensuels pour les loyers de cinq à sept fois plus élevés.

Dans les zones résidentielles de luxe, dont la majorité sont situées au centre nord de la ville, les prix au mètre quarré sont entre 950 et 2.800 euros/m2 construit, hors TVA. Le loyer mensuel est de 1.500 euros au minimum, pour les appartements de petite dimension et de 5.500 euros au maximum, en cas des villas situées dans la zone Herastrau. Par contre, les loyers pour les logements les moins chers varient entre 100 et 1.500 euros par mois.

Les immeubles les plus chers de Bucarest se trouvent dans la zone Aviatorilor. Les appartements dans cette zone se vendent à des prix entre 600.000 et un millions d’euros. Parmi ceux-ci, les appartements de type « penthouse », construits sur deux ou trois étages et situés au dernier niveau, sont plus chers que les villas avec grand jardin. Un logement de ce type, d’une surface de 300 m2, coûte environ un million d’euros. Selon les agents immobiliers de la société DTZ, les personnes qui achètent ce type d’immeubles sont en général des directeurs de compagnies multinationales ou des investisseurs.
Source : [Evenimentul Zilei]

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : des salaires en hausse en 2017
(5/mar./2018)
Les salaires des employés à Bucarest - les mieux payés à l’échelle nationale - ont totalisé 3.126 lei (...)
Immobilier : baisse des prix des appartements en Roumanie
(18/sep./2013)
En Roumanie, les prix dans l’immobilier ont baissé cinq fois plus en 2013 qu’en 2012. Selon une (...)
L’Italie et l’Allemagne principaux partenaires commerciaux de la Roumanie
(5/nov./2012)
[photo : Agerpres] En 2011, les principaux partenaires de la Roumanie dans l’import-export (...)
Grands navires construits en Roumanie pour les Pays-Bas et la Suède
(11/oct./2012)
[photo : Agerpres] Le chantier naval Damen Galaţi va lancer ce mois-ci un grand bâtiment de (...)
Journées Européennes du Patrimoine en Roumanie : Les Rencontres Européennes de Cluj
(19/sep./2012)
En écho aux Journées Européennes du Patrimoine, le Service de Coopération de l’Ambassade de France (...)
La Roumanie, une destination attractive pour les boutiques et le commerce de détail
(31/jan./2012)
Centre commercial en Roumanie La Roumanie est une destination attractive parmi les pays (...)
Roumanie : croissance de 4,4% au 3e trimestre
(16/déc./2011)
L’économie de la Roumanie a progressé de 4,4% au troisième trimestre de cette année, (...)