janvier 2006

Institut pour l'étude des crimes du communisme

Le Gouvernement roumain vient d’approuver la création de l’Institut d’investigation sur les crimes du communisme. Le Premier ministre, Calin Popescu Tariceanu, a expliqué que la nouvelle structure symbolisait la chute du régime communiste en décembre 1989.

« L’institut établira une classification des types de crimes, abus et non-respectt des droits de l’homme pendant le régime communiste. Il déterminera les responsabilités en matière de décision et d’exécution de ces crimes. Il créera une base de données avec les noms des anciens activistes du parti communiste, les noms des cadres de l’ancienne Securitate, les noms des anciens officiers de l’armée, des miliciens, des magistrats qui avaient participé aux actions de police politique ; il identifiera les lois, les décrets et les décisions du Conseil des ministres sur lesquels étaient fondés l’organisation et le fonctionnement de l’appareil répressif. » a expliqué le chef du Gouvernement.

L’institut, financé par le budget de l’Etat, sera géré par 11 personnalités de la société civile, qui seront désignées par le chef du Gouvernement ; cependant, Calin Tariceanu a souligné que l’institut aura seulement des attributions de recherche, et qu’il ne se substituera en aucun cas au Parquet.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Environ 4320 réfugiés ukrainiens ont demandé l'asile en Roumanie depuis un mois
(28/mar./2022)
Environ 4.320 réfugiés ukrainiens ont demandé l’asile en Roumanie depuis le début du conflit en (...)
La Roumanie, un exemple de la lutte anti-corruption ?
(6/jui./2016)
L’hebdomadaire britannique The Economist a publié, dans une édition papier, un article sur la (...)
Une jeune fille pulvérisée par la voiture d’un diplomate russe
(23/oct./2012)
[photo : Adevarul] La vie de la jeune Mădălina Băcanu a été détruite, dimanche soir, quand le (...)
Roumanie : la DGA crée des comptes sur Facebook, YouTube et Yahoo Messenger
(11/fév./2010)
La Direction générale anti-corruption (DGA) fait son entrée sur les réseaux sociaux sur le Net, en (...)
Roumanie : sanctions pour les anciens agents de la Securitate et des anciens activistes communistes
(22/jan./2010)
La Société roumaine d’études historiques (SSIR) a lance une pétition, signée par des noms importants (...)
L'Ile des Serpents : la Roumanie gagne à La Haye face à l'Ukraine
(3/fév./2009)
Depuis 42 ans, l’Ile des Serpents fait l’objet d’un différend entre la Roumanie et l’ancienne Union (...)
Roumanie. Le Parlement décide une "nouvelle nationalisation" des maisons
(9/oct./2008)
"Le Parlement a décidé la nouvelle nationalisation", titre le journal Romania Libera affirmant (...)