janvier 2007

Investissements : industie et immobilier, intérêt accru pour la Roumanie

Il est de plus en plus grand le nombre d’investisseurs étrangers, qui expriment leur intérêt pour les actions de l’Etat roumain à la fabrique d’automobiles Daewoo de Craiova (sud), écrit Ziua, précisant qu’après General-Motors, Ford et Renault-Nissan des investisseurs indiens, chinois et ukrainiens ont manifesté ces derniers temps leur intérêt accru pour la société de Roumanie.

Le quotidien Bursa informe que le président de l’Ukraine, Viktor Iouchtchenko a déclaré lundi à Sighetu Marmatiei (nord) que son pays voulait participer à la privatisation de la société Daewoo de Craiova. Le quotidien Cotidianul cite le ministre roumain du Commerce, Iuliu Winkler, selon qui le groupe indien Tata a remis une lettre d’intention au producteur roumain d’automobiles.

L’évolution des fonds d’investissements en 2006 a été supérieure à celle de l’année antérieure, écrit le journal Curentul, qui précise que le nombre des fonds ouverts sur le marché a augmenté d’environ 40%, jusqu’à 32, alors que les actifs nets s’élevaient à la fin 2006 à plus de 187 millions d’euros, en hausse de plus de 103% par rapport à l’an 2005. La monnaie nationale (le leu, ndlr) s’est appréciée de 8,7% par rapport à l’euro au cours de la même période. Par contre, la Bourse des Valeurs Bucarest (BVB) a enregistré ’’une diminution drastique des entrées des capitaux’’, écrit Curentul, selon qui les entrées nettes du capital étranger à la BVB et sur le marché Rasdaq ont diminué en 2006 de 60% par rapport à l’an 2005.

Probablement, pour impulser le marché du capital, il faut de nouveaux émetteurs, capables d’en augmenter la capitalisation et de le rendre plus intéressant, écrit le journal cité.

Sous le titre ’’Les grands projets immobiliers de la Capitale’’, le journal Romania Libera montre que ’’l’an 2007 apporte une multitude de projets immobiliers, particulièrement à Bucarest, ville préférée par les investisseurs’’. A la suite de l’adhésion de la Roumanie dans l’Union européenne de nombreux étrangers, attirés par les conditions avantageuses du marché roumain sont attendus y faire des investissements, estime Romania Libera. Même si les analystes trouvent que le domaine de l’immobilier se développera pendant la prochaine période, ils avertissent pourtant que tous les secteurs ne seront pas, aux yeux des investisseurs, aussi rentables les uns que les autres.

Ziarul Financiar se penche sur le même sujet et note que les hausses des prix des terrains seront cette année à Bucarest au-dessous de leur niveau enregistré antérieurement.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : des salaires en hausse en 2017
(5/mar./2018)
Les salaires des employés à Bucarest - les mieux payés à l’échelle nationale - ont totalisé 3.126 lei (...)
Immobilier : baisse des prix des appartements en Roumanie
(18/sep./2013)
En Roumanie, les prix dans l’immobilier ont baissé cinq fois plus en 2013 qu’en 2012. Selon une (...)
L’Italie et l’Allemagne principaux partenaires commerciaux de la Roumanie
(5/nov./2012)
[photo : Agerpres] En 2011, les principaux partenaires de la Roumanie dans l’import-export (...)
Grands navires construits en Roumanie pour les Pays-Bas et la Suède
(11/oct./2012)
[photo : Agerpres] Le chantier naval Damen Galaţi va lancer ce mois-ci un grand bâtiment de (...)
Journées Européennes du Patrimoine en Roumanie : Les Rencontres Européennes de Cluj
(19/sep./2012)
En écho aux Journées Européennes du Patrimoine, le Service de Coopération de l’Ambassade de France (...)
La Roumanie, une destination attractive pour les boutiques et le commerce de détail
(31/jan./2012)
Centre commercial en Roumanie La Roumanie est une destination attractive parmi les pays (...)
Roumanie : croissance de 4,4% au 3e trimestre
(16/déc./2011)
L’économie de la Roumanie a progressé de 4,4% au troisième trimestre de cette année, (...)