août 2008

JO Pékin 2008 : la Roumanie plus haut qu’en 17e place

Bucarest, 27 août /Agerpres/ - Le président Traian Basescu a attribué, mercredi, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Palais de Cotroceni, des médailles et des distinctions aux membres de la sélection olympique sportive, qui est rentrée mardi au pays de Beijing.

’’Je félicite en égale mesure ceux qui ont gagné et ceux qui n’ont pas gagné de médailles. Au-delà des médailles, il y a eu le souhait de chacun de vous de représenter la Roumanie le mieux possible. J’ai offert à ceux qui ont gagné des médailles de hauts ordres et médailles de l’État roumain. J’attends aussi les autres, après l’édition de Londres, pour leur offrir des honneurs de l’État roumain’’, a dit le président Traian Basescu.

Il a dit avoir suivi une bonne partie de la compétition sportive de Beijing et avoir été impressionné par l’effort et le dévouement des sportifs roumains.

’’J’ai été impressionné de façon presque égale aux moments de gloires par les moments d’échec. Je n’oublierai pas le premier saut de Dragulescu, comme je n’oublierai pas son échec, une minute après, seulement, au deuxième saut. En fait, le champion olympique moral du saut a été Dragulescu avec 16,880, la plus grande note du concours, ce qui montre qu’un titre olympique dépend parfois d’une malchance en une fraction de seconde. Camelia Potec m’a impressionné de façon extraordinaire, mais aussi beaucoup d’entre vous qui n’ont pas gagné de médailles. C’est pourquoi, j’ai trouvé correct que nous nous trouvions tous ici aujourd’hui, pour vous en remercier et vous assurer de tout mon soutien et respect. Certes, ceux qui sont rentrés avec des médailles ont remporté aussi la gloire pour leur performance, la gloire au niveau planétaire’’, a affirmé Traian Basescu.

Il a relevé que la ’’récolte’’ de médailles après Beijing - quatre médailles d’or, une d’argent et trois de bronze - n’était pas la même qu’après les olympiades de Sidney ou Athènes, mais il a dit que la 17e place était ’’beaucoup meilleure’’, s’il fallait comparer la Roumanie, en tant que population et superficie, à d’autres États.

’’Nous sommes, pourtant, le 17e pays du monde et, si nous nous comparons en tant que dimensions, la place obtenue est beaucoup meilleure. Cela montre que le sport se trouve quand même au-dessus de la place occupée par le pays dans la hiérarchie de la grandeur comme population et superficie. On a constaté la concentration des médailles sur les trois grandes nations participantes au concours : la Chine, les États-Unis, la Fédération de Russie, la Chine réunissant environ 25 pc des médailles accordées, ce qui peut expliquer le nombre moins grand de médailles. Le besoin que l’État roumain investisse davantage dans ses sportifs reste, pourtant, sur le fond’’, a souligné Traian Basescu.

Le chef de l’État a dit se réjouir d’entendre parler ces jours-ci des champions olympiques de judo, gymnastique ou aviron, alors que c’est seulement du football qu’on parle d’habitude.

’’On se souvient de la grande performance, des champions olympiques, au moment seulement où l’on compte les médailles et l’on voit, du reste, du football jusqu’à en être rassasié. Ces héros du monde, les champions olympiques de Roumanie ont droit, à mon avis, à plus d’attention, aussi bien ceux qui sont des champions olympiques en exercice, que ceux qui s’y préparent. Le monde du sport ne signifie pas du football seulement’’, a relevé le président.

Il a remercié, également, les techniciens qui ont été derrière les sportifs, entraîneurs, médecins, masseurs. ’’Ils ont assuré aux sportifs les conditions de la grande performance’’, a précisé Traian Basescu.

Le président a attribué l’Ordre National ’’Steaua Romaniei’’ au grade de Chevalier à la rameuse Georgeta Andrunache, alors que l’autre rameuse médaillée d’or, Viorica Susanu, a reçu l’Ordre National ’’Serviciul Credincios’’ au grade de Chevalier. L’entraîneur principal de la sélection olympique féminine d’aviron Mircea Eugen Roman a également reçu l’Ordre National ’’Serviciul Credincios’’ au grade de Chevalier.

La judoka Alina Dumitru, la gymnaste Sandra Izbasa et l’athlète Constantina Dita Tomescu (marathon) ont reçu l’Ordre du Mérite Sportif Ière classe.

Différents ordre et distinctions ont été également attribués aux autres membres de la sélection olympique, tout comme aux techniciens.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La grande performance du Roumain Robert Hajnal, à l’Ultra Trail du Mont Blanc
(2/sep./2018)
Robert Hajnal a effectué une course phénoménale à l’Ultra Trail du Mont Blanc, la reine de 171 (...)
Simona Halep, numéro 1 mondial, vainqueur à Roland-Garros
(16/jui./2018)
Tous les Roumains l’adorent. Simona Halep, numéro 1 mondial WTA, a remporté son premier titre du (...)
6633 Arctic Ultra : le marathon le plus dur du monde remporté par un Roumain pour la troisième fois
(20/mar./2018)
Le marathonien Tiberiu Uşeriu a réussi, pour la troisième fois consécutive, à passer en premier la (...)
Tennis : la Roumaine Simona Halep, numéro 1 mondial
(8/oct./2017)
Au tournoi de Pékin, Simona Halep a remporté un match décisif, en demi-finale face à la Lettone (...)
Exploit d’un alpiniste roumain sur l’Everest
(23/mai./2017)
L’alpiniste Horia Colibasanu a achevé l’ascension de l’Everest (8848 m), sans oxygène (...)
Simona Halep gagne les coeurs à Roland Garros
(7/jui./2014)
La joueuse de tennis roumaine Simona Halep, 4e WTA et tête de série numéro 4, a perdu sa première (...)
La Roumanie, championne européenne de gymnastique !
(12/mai./2012)
L’équipe féminine de gymnastique de Roumanie [photo : Adevarul] L’équipe féminine de gymnastique (...)