juillet 2005

L’accord avec le FMI et l’augmentation possible de la TVA

Des licenciements supplémentaires, des milliers de postes supprimés, des primes qui ne seront plus accordées - ce n’est qu’une partie des effets de l’accord conclu par le Gouvernement avec le Fond monétaire international. Ces effets pourraient se faire sentir cette année et l’année prochaine, a annoncé le Ministre des Finances, Ionut Popescu, qui a déclaré que plus de 7000 personnes seront licenciées dans le secteur minier, et que des mesures similaires pourraient être prises dans le système éducatif.

Ionut Popescu a confirmé que les augmentations de salaires prévues pour 2005 ne seront plus accordées : « Notre idée est de ne plus accorder de droits supplémentaires cette année. Mais nous n’avons pas encore pris de décision. » De même, les sociétés publiques n’auront pas de crédits supplémentaires pour des automobiles, du mobilier ou d’autres équipements.

Le Ministre des Finances a annoncé qu’un accord a été conclu avec la délégation du FMI pour un déficit de 0,07% ; il a également annoncé que la TVA augmentera peut-être dès 2006, mais il a promis en échange des réductions d’impôts. « L’augmentation de la TVA est une des possibilités, mais nous discutons également de la réduction des contributions des employeurs et des salariés. Ce que nous voulons tout d’abord est un milieu d’affaires sain, après l’introduction du taux unique d’imposition de 16% », a déclaré Ionut Popescu.

Le Bloc national syndical se déclare fermement contre l’augmentation de la TVA et la voit comme une mesure inacceptable, estimant que le coût des produits de première nécessité a augmenté vertigineusement ces derniers temps.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)