octobre 2005

L’écrivain Gabriela ADAMESTEANU

Née en 1942 à Târgu Ocna, Gabriela Adamesteanu vit aujourd’hui à Bucarest.
Mais ces deux lieux ne disent rien d’elle : elle n’omet
jamais de rappeler l’importance de son père, prêtre
dans la plaine danubienne, né dans une famille
d’intellectuels où l’on était passionné d’histoire et de
généalogie.
L’écrivain aime aussi évoquer une grand-mère
« probablement » bulgare, prénommée Ivana.
Gabriela Adamesteanu débute en littérature avec dix
années de retard sur ses collègues de génération, en
raison d’un dégoût tenace pour une certaine
littérature, asservie au réalisme-socialiste.
Romancière dans l’âme, Gabriela Adamesteanu est
saluée par ses pairs dès la publication de son premier
roman, en 1975 : Drumul egal al fiecarei zile (La
Monotonie de chaque jour, roman, trad. litt.).
Le roman intitulé Une matinée perdue reçoit le prix de l’Union des écrivains en
1985. Dans le contexte du durcissement de la dictature, Une matinée perdue
devient, dans la mise en scène de Catalina Buzoianu en 1987, un spectacle
scénique incendiaire, sorte de « matinée perdue de la Roumanie ».
Entre 1991 et 2005, Gabriela Adamesteanu est presque entièrement absorbée par
son activité de commentatrice politique et rédactrice en chef de l’hebdomadaire
du Groupe pour le dialogue social, 22. Amoureuse de la langue française, Gabriela
Adamesteanu est également la traductrice d’Hector Bianchiotti et de Maupassant.
Gabriela ADAMESTEANU parle couramment le français.

OEUVRES PUBLIEES EN FRANÇAIS
Le Retour du fugitif, traduit par Alain Paruit, in Douze écrivains roumains, Les Belles
Étrangères, éd. L’Inventaire, 2005.
Une matinée perdue, traduit par Alain Paruit, éd. Gallimard, 2005.
Rue Coriolan, traduit par Alain Paruit in revue de la Maison des Ecrivains Etrangers et des Traducteurs n° 6, « New Delhi / Bucarest », 2002.

Texte et photo : Laure Hinckel
Belles Etrangères

- 

Le dossier "Belles Etrangères"

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
L’écrivain roumain Panaït Istrati mis à l’honneur à Lyon, en France
(13/mar./2019)
Dans le cadre de la Saison France-Roumanie 2019 et en partenariat avec l’Association des Amis de (...)
Rencontre littéraire franco-roumaine à Lyon
(20/mar./2018)
Mardi, 24 avril
Chauve : le récit d’un cancer par une auteure franco-roumaine
(14/oct./2013)
Dans ses deux premiers livres "Pli urgent" (2001 ed. Noir sur Blanc) et "Elle va parler" (2005 (...)
Une belle voyageuse, regard sur la littérature française d’origine roumaine
(19/mar./2013)
Jean-Pierre Longre Une belle voyageuse REGARD SUR LA LITTERATURE FRANÇAISE D’ORIGINE ROUMAINE (...)
La littérature roumaine à l’honneur au Salon du livre de Paris
(3/mar./2013)
[photo : Adevarul] La littérature roumaine sera cette année l’invitée d’honneur du 33e Salon du (...)
Google fête le 165e anniversaire de Bram Stoker, auteur de Dracula
(8/nov./2012)
Google fête les 165 ans de la naissance de l’écrivain irlandais Bram Stoker, auteur du roman (...)
Une romancière roumaine remporte le prix 2010 de la Francophonie
(18/oct./2010)
Avec son roman intitulé "Terre des Affranchis", la Roumaine Liliana Lazar a remporté le "Prix (...)