février 2003

La France a décidé de se débarrasser des Tziganes roumains

Les Autorités françaises ont mis au point un programme d’urgence pour évacuer tous les Tziganes [1] en situation irrégulière sur le territoire français.
A cette opération participe également une organisation non gouvernementale roumaine, le CRISS, en tant qu’intermédiaire pour convaincre les Roms de quitter la France de leur propre gré. Le Ministère français de l’Intérieur a averti que quelles que soient les modalités qui devront être utilisées, il va résoudre radicalement ce problème. Les Représentants du CRISS, qui se trouvent à présent en France ont visité les camps de Roms concentrés surtout aux alentours de Paris, Lille et Lyon. Les autorités françaises estiment qu’il y a en ce moment sur leur territoire entre 2000 et 2500 Tziganes en provenance de Roumanie.
Les représentants du CRISS ont été chargés de faire des propositions concrètes aux Tziganes qui vivent dans des camps insalubres, provoquant l’irritation des habitants et des autorités locales.
Une semaine de grâce leur est accordée au début du mois de février, pendant laquelle les Tziganes sont invités à partir de leur plein gré. A l’arrivée en Roumanie, chacun doit recevoir 153 euros et grâce aux fonds accordés par la Communauté européenne, ils seront aidés à monter de petites affaires, de petites et moyennes entreprises.
Après cette semaine de grâce, les solutions seront beaucoup plus radicales, les camps seront rasés et les Roms seront expulsés ou ils vont supporter toutes les rigueurs de la loi, promettent les autorités de Paris. L’évacuation sera probablement accompagnée d’une campagne d’information pour décourager les éventuelles vagues d’immigration à l’avenir.


[1Originaires d’Inde, les Tziganes, qu’on appèlle également des Roms ou Gitans, se sont mis en route il y a mille ans et ils se sont installés en Europe entre le XIIe et le XVe siècle. Leur arrivée se faisant par l’Est, ils sont donc plus nombreux dans les pays d’Europe centrale et orientale et particulièrement en Roumanie où ils sont estimés à 1,8% de la population roumaine (recensement de 1992).

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Fêtes du mois de mars : le Martisor et le Jour de la femme
(7/mar./2020)
Au printemps, deux jours sont dédiés à la femme en Roumanie : le 1er et le 8 mars. Le "mãrtisor" (...)
Justin Capră, inventeur et visionnaire roumain
(10/nov./2019)
Justin Capră est un inventeur roumain prolifique et visionnaire. Créateur du sac à dos volant, (...)
Le premier milliardaire roumain d’une start-up de robotique
(12/sep./2019)
Le programmeur roumain Daniel Dines, fondateur et directeur général d’IT UiPath, est le premier (...)
Roumanie : 24 janvier, anniversaire de l’Union de la Valachie avec la Moldavie
(24/jan./2019)
Le jour de l’Union des Principautés roumaines est marqué, tous les 24 janvier, dans toute la (...)
Un voilier roumain dans la course contre l’autisme
(20/nov./2017)
Un équipage composé uniquement de Roumains, s’est lancé ce dimanche dans une aventure unique pour (...)
La Roumanie, un pays de propriétaires immobiliers
(23/fév./2015)
Les Roumains n’aiment pas être locataires, ils font tout ce qu’ils peuvent pour acheter leur (...)
Disparition de Georges Filip-Lefort, résistant roumain, figure de la libération à Lyon
(6/jan./2015)
Georges Filip-Lefort était l’une des figures de la libération de Villeurbanne. Il vient de (...)