septembre 2006

La Roumanie a à récupérer plus de 2 milliards de dollars

Bucarest, 5 sept/Rompres/ - La Roumanie a à récupérer plus de 2 000 millions de dollars et au moins 1 000 millions de roubles transférables, représentant des créances à la suite de l’activité d’exportation et de coopération économique internationale, déroulée avant l’an 1989 (date de la chute du régime communiste en Roumanie, ndlr), indique un document remis au Sénat par le ministère des Finances publiques (MFP).

Le document, approuvé par le gouvernement en sa séance du 28 juin dernier, représente une statistique sur les dettes de plusieurs pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique centrale et du Sud envers la Roumanie, telles qu’elles étaient en 2005. Il présente aussi l’état des négociations visant à leur récupération.

Selon le MFP, les dettes de l’Irak envers la Roumanie représentent à elles seules 78,1% du montant des créances de la Roumanie et totalisent 1 726,2 millions de dollars US, alors que celle de Cuba s’élèvent à environ 1 000 millions de roubles transférables.

Les dettes des pays d’Afrique centrale représentent 17% des sommes que la Roumanie devrait récupérer, soit 376,4 millions de dollars, mais celles-ci sont incluses dans des programmes internationaux en cours de déroulement pour des pays affectés par des conflits ou qui sont en phase de post-conflit, ce qui rend impossible leur récupération. (Voir l’actualité de l’Afrique en direct : Afrique.direct.news et Africa.direct.news)

En outre, la Libye doit à la Roumanie 21 millions de dinars libyens et la Syrie lui doit 15 millions de livres syriennes.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)