avril 2006

La Roumanie à la présidence du Programme de l'ONU pour l'environnement

Bucarest, 20 avr /Rompres/ - La Roumanie détient pendant la période 2005-2007, au nom du groupe régional est-européen, la fonction de présidente du Comité des représentants permanents (CPR) accrédités à Nairobi pour le Programme des Nations unies pour l’Environnement (UNEP), rapporte un communiqué du Ministère des Affaires étrangères /MAE/.

En cette qualité, la Roumanie préside, par son représentant permanent à Nairobi, les réunions plénières ordinaires et extraordinaires des chefs de mission accrédités auprès de l’UNEP, les réunions communes des deux sous-comités de travail - le gouvernement de l’environnement et la problématique administrative et budgétaire dans le domaine de l’environnement - et présente des rapports dans le cadre des réunions plénières, ainsi que lors des séances du Bureau CPR.

Sur l’agenda des futures réunions du CPR sous la présidence roumaine, en 2006 se trouvent plusieurs points d’intérêt particulier, des consultations avec Jan Eliasson, le président de l’Assemblée générale de l’ONU et ministre des Affaires étrangères de la Suède, sur la problématique du gouvernement de l’environnement, à savoir la mise en oeuvre des résolutions de l’ONU en la matière ou le débat des propositions avancées par des Etats comme la France, la Finlande, l’Allemagne, la Suède sur la transformation du Programme des Nations unies pour l’Environnement dans l’Organisation internationale pour l’Environnement.

La présidence roumaine visera aussi la préparation de la Stratégie sur la Protection de l’Environnement pendant la période 2008-2009 par l’organisation de réunions des divisions subsidiaires de l’UNEP qui gèrent et surveillent l’activité des sous-programmes pour l’environnement, mais aussi la préparation de la position des Etats membres de l’UNEP au vu des réunions intergouvernementales majeures.

Selon le communiqué du MAE, la Roumanie détiendra simultanément trois fonctions dans le cadre de l’UNEP - membre au Conseil d’Administration de l’UNEP (2006-2009), vice-présidente du Bureau du Conseil d’Administration de l’UNEP (2005-2007) et présidente du Comité des Représentants permanents accrédités à l’UNEP (2005-2007), et l’implication des autorités roumaines dans l’activité de cet organisme aura un impact positif sur le plan du développement des relations bilatérales et multilatérales en matière d’environnement.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Disparition catastrophique des forêts en Roumanie
(24/oct./2012)
[Images NASA] Une vaste zone forestière des monts Giurgeului, dans les Carpates, située dans (...)
La Roumanie protège ses chevaux sauvages dans le Delta du Danube
(18/avr./2011)
L’Autorité de la Réserve biosphère du Delta du Danube (ARBDD) développe un projet visant à protéger (...)
Roumanie, tremblement de terre : les zones les plus dangereuses à Bucarest
(11/oct./2010)
Du point de vue géologique, la situation de Bucarest est dangereuse, car la ville s’étend sur une (...)
Tremblement de terre redouté en Roumanie et en Ukraine
(27/sep./2010)
Selon les experts de Institut roumain de séismologie appliquée (IRSA), la région de Vrancea passe (...)
Pluies et inondations en Roumanie
(30/jui./2010)
Le Danube est monté au dessus du niveau d’alerte, aux stations de mesure de Calafat et Bechet, (...)
Roumanie : la prévention des conflits avec les ours
(26/mar./2010)
Un programme de protection des ours dans les départements du centre de la Roumanie (Harghita, (...)
Le froid persiste : -21°C dans le centre de la Roumanie
(8/mar./2010)
Ce dimanche 7 mars, à Joseni, dans le département d’Harghita (centre de la Roumanie), la (...)