avril 2006

La Roumanie et la législation de l’UE sur l’environnement

Bucarest, 11 avr /Rompres/ - La mise en oeuvre de la législation sur l’environnement de l’Union européenne doit représenter par la suite une priorité, a affirmé, mardi, le commissaire européen à l’environnement, Stavros Dimas, qui a été reçu par le président de Roumanie, Traian Basescu, au Palais de Cotroceni, rapporte un communiqué remis à la presse par l’Administration présidentielle.

L’officiel européen a relevé les bénéfices que pouvait avoir la politique menée par notre pays pour un environnement propre, tant pour la Roumanie, que pour l’UE. Il a apprécié la façon dont sont abordés les aspects relativement auxquels a été signalé le besoin de progrès et a confirmé les conclusions positives de la mission pré-inspection de la Commission, du mois de février.

Le président Traian Basescu estime que l’Exécutif roumain a compris l’importance de la problématique de l’environnement dans le contexte des préparatifs visant l’adhésion, comme le reflètent les progrès significatifs réalisés liés au stade signalé par la CE dans son rapport de suivi du mois d’octobre. Il a parlé des priorités pour la prochaine période, dont le renforcement de la capacité administrative dans la gestion de la problématique de l’environnement, la prévention et le contrôle intégré de la pollution, la gestion des déchets. Le chef de l’Etat a adressé un appel à l’officiel communautaire afin que le rapport de suivi du 16 mai reflète de façon objective les résultats des mesures de réforme.

Le président Traian Basescu a remercié la CE d’avoir accordé son soutien durant le processus d’adhésion et remarqué également que la solidarité de l’UE s’est manifestée aussi dans des situations de crise pour notre pays, sans rapport avec le processus proprement-dit d’adhésion, comme les inondations successives qui ont affecté l’année passée des zones étendues de la Roumanie. Dans ce contexte, le chef de l’Etat a apprécié la contribution personnelle du commissaire Stavros pour assurer l’accès de la Roumanie aux instruments d’assistance de l’UE pour des situations de calamités naturelles.

L’entretien fait partie de la troisième série de contacts entre le chef de l’Etat et les représentants de la direction de la Commission européenne, dans le contexte de la prépration du rapport de suivi du 16 mai par l’Exécutif de Bruxelles sur le stade de l’accomplissement par la Roumanie des critères d’adhésion à l’Union européenne.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Disparition catastrophique des forêts en Roumanie
(24/oct./2012)
[Images NASA] Une vaste zone forestière des monts Giurgeului, dans les Carpates, située dans (...)
La Roumanie protège ses chevaux sauvages dans le Delta du Danube
(18/avr./2011)
L’Autorité de la Réserve biosphère du Delta du Danube (ARBDD) développe un projet visant à protéger (...)
Roumanie, tremblement de terre : les zones les plus dangereuses à Bucarest
(11/oct./2010)
Du point de vue géologique, la situation de Bucarest est dangereuse, car la ville s’étend sur une (...)
Tremblement de terre redouté en Roumanie et en Ukraine
(27/sep./2010)
Selon les experts de Institut roumain de séismologie appliquée (IRSA), la région de Vrancea passe (...)
Pluies et inondations en Roumanie
(30/jui./2010)
Le Danube est monté au dessus du niveau d’alerte, aux stations de mesure de Calafat et Bechet, (...)
Roumanie : la prévention des conflits avec les ours
(26/mar./2010)
Un programme de protection des ours dans les départements du centre de la Roumanie (Harghita, (...)
Le froid persiste : -21°C dans le centre de la Roumanie
(8/mar./2010)
Ce dimanche 7 mars, à Joseni, dans le département d’Harghita (centre de la Roumanie), la (...)