août 2006

La Roumanie ne s'impliquera pas avec des forces militaires au Liban

Bucarest, 28 août/Rompres/ - La Roumanie ne s’impliquera pas avec des forces militaires dans le sud du Liban, elle participera aux efforts de reconstruction de cette zone, a décidé le Conseil Suprême de Défense du Pays (CSAT) en sa séance lundi, a fait connaître le président roumain Traian Basescu.

Selon le chef de l’Etat, le CSAT a analysé la participation de la Roumanie sur les théâtres d’opérations à l’extérieur de ses frontières - Irak, Afghanistan, Bosnie-Herzégovine et Kosovo - et il est arrivé à la conclusion que le pays a fait son devoir.

Le Conseil suprême de Défense du Pays a discuté de la possibilité que la Roumanie envoye des militaires au Liban

Bucarest, 28 août/Rompres/ - Les membres du Conseil suprême de Défense du Pays /CSAT/ s’est réuni ce lundi au Palais de Cotroceni, sous la présidence du chef de l’État, Traian Basescu, pour analyser la situation du Liban et la possibilité que la Roumanie participe à la Force intérimaire des Nations unies du Liban /FINUL/.

La contribution de la Roumanie dans la zone pourrait avoir deux composantes : humanitaire et militaire.

À la fin de la semaine passée, le ministre des Affaires étrangères, Mihai-Razvan Ungureanu, a annoncé que la Roumanie prendra une décision visant la participation à la FINUL à la prochaine réunion du CSAT, structure en mesure de décider à cet égard.

Le président Traian Basescu déclarait à la fin de juillet dernier à Washington que la Roumanie attendait une décision du Conseil de Sécurité visant l’éventualité d’envoyer des troupes roumaines au Liban, ajoutant que le pays remplira toutes les obligations assumées comme membre de l’OTAN.

La communauté internationale peut compter sur l’engagement de la Roumanie de contribuer au rétablissement de la paix au Liban et de garantir la sécurité de l’État Israël non seulement sur la base de principes, mais aussi parce que la Roumanie est directement intéressée par la situation de la région, affirmait alors le chef de l’État.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie interdit l'entrée dans ses ports aux navires russes
(17/avr./2022)
Selon l’Autorité navale roumaine, aucun navire immatriculé en Russie ne pourra plus accoster dans (...)
Plus de barbelés entre la Roumanie et la Moldavie
(16/jan./2010)
Les barbelés sur la berge de la rivière Prut, sur la frontière entre la Roumanie et la Moldavie, (...)
Les élections présidentielles américaines dans les journaux roumains
(7/nov./2008)
7 novembre 2008 "La révolution Obama" est intitulé l’article de l’écrivain Mircea Cartarascu du (...)
La Roumanie, meilleur ami de la République de Moldavie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - La République de Moldavie estime que la Roumanie est l’un de ses (...)
La Roumanie soutient les perspectives européennes du Monténégro
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct(Agerpres) - La Roumanie souhaite soutenir constamment, tant du point de vue (...)
Contribution de la Roumanie à la reconstruction de la Géorgie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - Dans la période 2008-2009, la Roumanie aura une contribution au (...)
Roumanie: "la mer Noire doit devenir une zone de réelle coopération"
(22/oct./2008)
Bucarest, 22 oct /Agerpres/ - Le président Traian Basescu a déclaré mercredi, à Constanta (sud-est (...)