février 2006

La Roumanie scandalisée par l’affaire Teo Peter

Le Président Traian Basescu a qualifié d’inadmissible la décision du tribunal militaire américain sur la mort du chanteur Teo Peter. Lorsqu’il a été informé que le fusilier marin qui avait blessé mortellement le bassiste du groupe roumain Comptact n’était pas condamné, pas même à un seul jour de prison, le Président Basescu a déclaré : « Les tribunaux américains n’ont pas vu ce qu’ont vu 22 millions de Roumains : le fait que Teo Peter ait été tué dans un accident automobile (*). 22 millions de Roumains n‘ont pas été un élément à charge pour le tribunal américain. Bien sûr que j’enverrai un message aux autorités américaines pour exprimer ce que chaque Roumain a ressenti lors de cet événement. En dehors d’une décision qui ne correspond pas aux faits réels qui se sont passé en Roumanie, on pourrait l’interpréter comme du mépris, et je ne tolérai pas cela ! », a déclaré le Président.

Le Premier ministre, Calin Popescu Tariceanu, à son tour, a caractérisé la décision du tribunal militaire américain comme « surprenante et pour le moins bizarre » et il a promis un support financer à la famille du musicien pour le dépôt d’une plainte à un tribunal civile des Etats-Unis.

L’ambassadeur des Etats-Unis à Bucarest, Nicolas Taubman, a exprimé son « profond regret » pour le tragique accident. L’ambassadeur a déclaré : « Nos pensées vont vers la famille de Teo Peter, vers ses nombreux admirateurs et vers le peuple roumain ».
Selon le diplomate américain, « l’accident a été une tragédie, et au nom du Gouvernement des Etats-Unis, je ne peux exprimer suffisamment notre tristesse » ; par contre, l’ambassadeur défend la sentence du tribunal américain : « Les enquêteurs américains ont passé des centaines d’heures à Bucarest, les preuves ont été analysées lors d’un procès ouvert au public, auquel ont participé des témoins roumains aussi bien qu’américains et auquel a assisté la presse des deux pays. Le procès s’est déroulé en accord avec la législation militaire américaine. »

* Voir l’article : "Le cas Teo Peter, l’Américain mis en accusation"

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie, un exemple de la lutte anti-corruption ?
(6/jui./2016)
L’hebdomadaire britannique The Economist a publié, dans une édition papier, un article sur la (...)
Une jeune fille pulvérisée par la voiture d’un diplomate russe
(23/oct./2012)
[photo : Adevarul] La vie de la jeune Mădălina Băcanu a été détruite, dimanche soir, quand le (...)
Roumanie : la DGA crée des comptes sur Facebook, YouTube et Yahoo Messenger
(11/fév./2010)
La Direction générale anti-corruption (DGA) fait son entrée sur les réseaux sociaux sur le Net, en (...)
Roumanie : sanctions pour les anciens agents de la Securitate et des anciens activistes communistes
(22/jan./2010)
La Société roumaine d’études historiques (SSIR) a lance une pétition, signée par des noms importants (...)
L’Ile des Serpents : la Roumanie gagne à La Haye face à l’Ukraine
(3/fév./2009)
Depuis 42 ans, l’Ile des Serpents fait l’objet d’un différend entre la Roumanie et l’ancienne Union (...)
Roumanie. Le Parlement décide une "nouvelle nationalisation" des maisons
(9/oct./2008)
"Le Parlement a décidé la nouvelle nationalisation", titre le journal Romania Libera affirmant (...)
Roumanie. Une législation pour lutter contre l’antisémitisme
(18/sep./2008)
Bucarest, 18 sept /Agerpres/ - Le conseiller gouvernemental Mihnea Constantinescu a déclaré ce (...)