décembre 2017

La Roumanie se sépare de son dernier roi

La Roumanie se sépare de son dernier souverain. Avec le passage à l’éternel, le roi Michel (Mihai en roumain) conclut une dynastie qui a fait la Grande Roumanie, et a apporté la modernité. En décédant, il laisse derrière lui un peuple troublé ; le cortège le conduit sur la dernière route, avec tout le faste requis.

Au Palais Royal, plus de 35 000 personnes sont venues dire au revoir au roi ces derniers jours. Certains ont dû patienter huit heures dans la file d’attente, pour quelques instants de retraite dans la salle du trône.

Ce samedi, les officiels ont commencé à arriver après 09h00 pour les funérailles. Parmi eux, le président Klaus Iohannis et la première dame, Carmen Iohannis,
le prince Charles d’Angleterre, le roi Juan Carlos, ancien souverain d’Espagne, avec la reine Sofia, ainsi que d’autres représentants des familles des cours européennes.
Les membres de la maison royale de Roumanie et l’ancien prince Nicolas, ainsi que sa fiancée, étaient également présents.

Après un service religieux au Palais Royal, le cercueil a été placé sur un piédestal, sur la place devant le Palais royal.

Les prêtres ont prié, ainsi que l’assistance, hauts fonctionnaires, invités étrangers, ainsi que de nombreux anonymes. Beaucoup d’entre eux, y compris le prince Nicolas (Nicolae), ont versé quelques larmes.

Après 11h00, le cortège funéraire s’est dirigé vers la cathédrale patriarcale, après que le cercueil du roi Michel ait été placé sur le canon, sous les applaudissements et les acclamations de milliers de personnes. Des cris tels que "Vive le Roi Michel" et "Que la Monarchie sauve la Roumanie" ont été lancés par le public. [sources : B1Tv, Agerpres, TVR1]

La Maison royale de Roumanie, voir aussi :
- La mort du roi Michel, et la généalogie de la famille royale de Roumanie
- Les cours d’Europe à l’anniversaire du roi Michel de Roumanie
- L’ex-Roi Michel de Roumanie : "pas de politique sans éthique"
- Roumanie : Conte de Noël et famille royale à Savârsin
- Roumanie : le roi Michel et la reine Anne, noces de diamant
- Le roi Michel de Roumanie dans son château des Carpates
- Carol II et la Roumanie des années trente
- 10 Mai, Jour traditionnel national de la Roumanie monarchique
- Roumanie : le château Pelisor reste ouvert au public après la rétrocession
- Roumanie : le château Peles redevient la propriété de la Maison royale
- Dédommagement pour le Roi Michel de Roumanie
- La Roumanie n’est plus une monarchie depuis 55 ans

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
L’Opéra national de Roumanie à Cluj a 100 ans
(20/mai./2020)
L’Opéra national de Roumanie à Cluj marquera le 100e anniversaire de son existence à travers un (...)
1er mars, fête du "Martisor" en Roumanie
(26/fév./2020)
Le « martisor » (nom populaire du mois de mars) est fêté en Roumanie le premier jour de mars, les (...)
La Roumanie et l’Europe de l’Est. 30 ans après la chute du mur. Débat.
(2/déc./2019)
30 ans après la chute du mur de Berlin, l’Institut français de Roumanie à Cluj-Napoca vous invite à (...)
Une vie de roman : une Roumaine du XIXe siècle, exploratrice et Lady
(2/nov./2019)
Florica Maria Sas est née en1841 à Aiud, département d’Alba, en Roumanie. Elle est plus connue sous (...)
France–Roumanie, regards croisés. Oubliez vos clichés
(17/avr./2019)
France–Roumanie, regards croisés : Anda Bercu et Nicolas Friess ◤ vernissage 18 avril à 18h30 (...)
La mort du roi Michel, et la généalogie de la famille royale de Roumanie
(10/déc./2017)
Le roi Michel de Roumanie est décédé le 5 décembre 2017 à 13h00. Il avait 96 ans depuis le 25 (...)
Voix singulières de la culture roumaine, à Lyon
(19/oct./2017)
Cioran-Ionescu-Eliade La culture roumaine a donné à la langue française un nombre considérable (...)