juin 2006

La Roumanie sera "une surprise agréable pour l'Europe"

Le quotidien Adevarul informe que le président Traian Basescu prononcera ce lundi un discours devant le Parlement, qui comportera un appel à la solidarité dans les efforts d’intégration à l’Union européenne. "Le discours est attendu avec émotion par les libéraux, qui craignent que Basescu lancera une nouvelle attaque à l’adresse du gouvernement. Mais hier /le dimanche 18 juin/, dans une déclaration faite au Salon du Livre Bookfest, le chef de l’État a loué l’exécutif qu’il a félicité des décisions de libéralisation du niveau des prix", écrit Adevarul.

Traian Basescu a reconnu qu’un "petit choc de l’intégration" existera, mais a ajouté que celui-ci aurait été plus grand si le gouvernement avait reporté les majorations de prix pour être confortable dans les sondages, relève Cotidianul se référant aux déclarations de Traian Basescu à Bookfest.

La Roumanie sera, les 15 prochains ans, "une surprise agréable pour l’Europe" et son adhésion à l’UE sera bénéfique dès le premier moment, a également affirmé le président Basescu, cité par Adevarul et d’autres quotidiens.

Se référant au discours de ce lundi du président Basescu, Jurnalul National écrit que "celui-ci a été prévu pour succéder à la publication par la Commission européenne du Rapport de suivi et après que le Conseil européen d’été a donné une confirmation claire de la date du 1er janvier 2007 pour l’adhésion de la Roumanie à l’UE". "Malgré cela - continue Jurnalul National -, Basescu n’aura pas cette intervention pour louer le gouvernement pour quelque succès, mais souligner ses défauts. Seulement 10 fanions jaunes des 40 que la Roumanie a eus dans le Rapport de suivi de la CE d’octobre dernier ne se retrouvaient pas dans le Rapport de mai 2006".

L’éditorialiste de Bursa remarque le fait que toute la scène politique attend le message du président au Parlement. "C’est la première fois que Traian Basescu recourt à ce moyen. La première en soi est intéressante, mais la teneur du message, apparemment visant l’intégration, crée du suspense. Quelle serait la provocation lancée par le chef de l’État aux partis parlementaires ? Quelles seront les suites de cette intervention tellement attendue ?", se demande l’éditorialiste.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Doina Cornea, symbole de la résistance anticommuniste roumaine, s’est éteinte
(6/mai./2018)
Doina Cornea, l’ex-dissidente du régime communiste roumain, Doina Cornea, est décédée à l’âge de (...)
Rencontre entre le Président roumain et Donald Trump à la Maison Blanche
(10/jui./2017)
Le Président roumain Klaus Iohannis a été reçu en visite officielle à la Maison Blanche par Donald (...)
Le journaliste Luca Niculescu, nommé ambassadeur de Roumanie en France
(6/déc./2015)
Le journaliste Luca Niculescu, rédacteur en chef à Radio France International Roumanie, va (...)
Soutiens à Charlie Hebdo en Roumanie suite à l'attentat
(8/jan./2015)
11 janvier 2015 Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a participé ce dimanche à la (...)
L’ex-Roi Michel de Roumanie : "pas de politique sans éthique"
(26/oct./2011)
[photo : Agerpres] En 1947, le régime communiste a fait abdiquer le Roi Michel de Roumanie. (...)
La Roumanie se souvient : Pitesti, la rééducation par la torture
(15/oct./2010)
Des dizaines de chercheurs et d’historiens roumains et étrangers assistaient Pitesti à la 10e (...)
La Roumanie fête le 20e anniversaire de la Révolution de 1989
(22/déc./2009)
[photo : Agerpres] Il y a vingt ans, des mouvements de protestation contre le régime (...)