décembre 2006

La Roumanie vaut mieux que sa réputation en Europe

Leonard Orban, le premier commissaire européen de la Roumanie, assumera à partir du 1er janvier la fonction de commissaire européen au multilinguisme. À cette occasion, Leonard Orban a accordé une interview à la publication autrichienne en ligne OÖNachrichten, où il a expliqué pourquoi il souhaitait que les européens apprennent des langues étrangères, mais aussi quelle devraient être les attentes de l’Europe à l’égard de la Roumanie.

Se référant à un sondage réalisé parmi les employés de Bruxelles, qui montre que plus de la moitié d’eux considère la Roumanie comme un pays traditionnel et désordonné, Leonard Orban a répondu : "Ce n’est pas correct. Oui, dans certaines régions rurales la modernité n’est pas encore arrivée. La Roumanie a aussi besoin d’un meilleur management d’organisation. On peut sentir cependant le dynamisme du pays. La jeune génération regarde vers l’avenir. Je sais, l’image de la Roumanie n’est pas bonne, dans beaucoup d’états. Cela ne reflète tout simplement pas la réalité. La Roumanie doit faire mieux connaître ses réussites."

En ce qui concerne son nouveau domaine d’activité, M. Orban a déclaré que "la diversité linguistique est une base, avec des liaisons en direction de la culture, de l’éducation et de la compétitivité. Elle touche aux droits lingistiques des minorités et les langues officielles de l’UE. Je serai responsable de 3400 employés, plus de 15 pc du personnel de la Commission. Certainement, ce ne sera pas un domaine d’activité facile." [source : Rompres]

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
1er mars, fête du "Martisor" en Roumanie
(19/fév./2022)
Le « martisor » (nom populaire du mois de mars) est fêté en Roumanie le premier jour de mars, les (...)
L'Opéra national de Roumanie à Cluj a 100 ans
(20/mai./2020)
L’Opéra national de Roumanie à Cluj marquera le 100e anniversaire de son existence à travers un (...)
La Roumanie et l'Europe de l'Est. 30 ans après la chute du mur. Débat.
(2/déc./2019)
30 ans après la chute du mur de Berlin, l’Institut français de Roumanie à Cluj-Napoca vous invite à (...)
Une vie de roman : une Roumaine du XIXe siècle, exploratrice et Lady
(2/nov./2019)
Florica Maria Sas est née en1841 à Aiud, département d’Alba, en Roumanie. Elle est plus connue sous (...)
France–Roumanie, regards croisés. Oubliez vos clichés
(17/avr./2019)
France–Roumanie, regards croisés : Anda Bercu et Nicolas Friess ◤ vernissage 18 avril à 18h30 (...)
La Roumanie se sépare de son dernier roi
(16/déc./2017)
La Roumanie se sépare de son dernier souverain. Avec le passage à l’éternel, le roi Michel (Mihai (...)
La mort du roi Michel, et la généalogie de la famille royale de Roumanie
(10/déc./2017)
Le roi Michel de Roumanie est décédé le 5 décembre 2017 à 13h00. Il avait 96 ans depuis le 25 (...)