juin 2003

Le Comité Helsinki demande la modification du Code Pénal roumain

"Il est inacceptable que plus de 12 ans après la chute du président Ceausescu les Roumains soient envoyés en prison pour avoir exprimé leurs opinions sur des officiels gouvernementaux", a déclaré le coprésident du Comité Helsinki pour la Sécurité et la Coopération en Europe aux Etats-Unis, Christopher H. Smith, membre de la Chambre des Représentants. Christopher H. Smith est également le vice président du Comité pour les Relations Internationales de la Chambre. Selon son opinion, (présentée sur le site Comitetului Helsinki : www.csce.gov), l’Ordonnance du Gouvernement du 23 mai concernant la modification du Code Pénal, "ne réussit pas aligner la législation pénale roumaine sur les engagements pris au plan international. Ces changements ne suffisent pas" déclare-t-il, estimant pourtant que les modifications conçues par les autorités roumaines vont dans la bonne direction. "Les accusations de diffamation, couvertes par les codes civils, ne doivent pas faire partie du code pénal. Il en est de même pour l’interdiction des injures, qui ne doit pas se trouver dans un code civil ou pénal", a précisé Christopher H. Smith.
"Même si les peines pour insulte ou calomnie ont été réduites, il reste la possibilité en Roumanie que les citoyens soient envoyés en prison pour avoir seulement exprimé leurs points de vue", a affirmé le coprésident du Comité Helsinki.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie, un exemple de la lutte anti-corruption ?
(6/jui./2016)
L’hebdomadaire britannique The Economist a publié, dans une édition papier, un article sur la (...)
Une jeune fille pulvérisée par la voiture d’un diplomate russe
(23/oct./2012)
[photo : Adevarul] La vie de la jeune Mădălina Băcanu a été détruite, dimanche soir, quand le (...)
Roumanie : la DGA crée des comptes sur Facebook, YouTube et Yahoo Messenger
(11/fév./2010)
La Direction générale anti-corruption (DGA) fait son entrée sur les réseaux sociaux sur le Net, en (...)
Roumanie : sanctions pour les anciens agents de la Securitate et des anciens activistes communistes
(22/jan./2010)
La Société roumaine d’études historiques (SSIR) a lance une pétition, signée par des noms importants (...)
L’Ile des Serpents : la Roumanie gagne à La Haye face à l’Ukraine
(3/fév./2009)
Depuis 42 ans, l’Ile des Serpents fait l’objet d’un différend entre la Roumanie et l’ancienne Union (...)
Roumanie. Le Parlement décide une "nouvelle nationalisation" des maisons
(9/oct./2008)
"Le Parlement a décidé la nouvelle nationalisation", titre le journal Romania Libera affirmant (...)
Roumanie. Une législation pour lutter contre l’antisémitisme
(18/sep./2008)
Bucarest, 18 sept /Agerpres/ - Le conseiller gouvernemental Mihnea Constantinescu a déclaré ce (...)