janvier 2007

Le bilan des tempêtes de neige en Roumanie

Bucarest, 4 jan /Rompres/ - Des centaines de localités sans électricité, des dizaines de routes nationales et départementales bloquées, des ports maritimes fermés, des touristes bloqués dans des stations de montagne, cinq trains immobilisés entre les gares, tel est le bilan des dernières 24 heures de neige abondante tombée sans cesse dans plusieurs départements du pays.

Une centaine de villages environ du département de Hunedoara sont restés sans électricité à cause de la tempête, 338 postes de transformation en sont avariés, 13 lignes électriques - non alimentées.

Au département de Galati, 22 localités sont restées sans électricité, à cause du vent très fort, qui souffle en rafales dépassant par endroit 60-70 km/h.

Mercredi, également, plus de 20 000 habitants de Sibiu sont restés sans électricité pendant trois heures, à cause de la neige abondante. Il s’agit des habitants de trois quartiers de la ville de Sibiu et des touristes des chalets de Bâlea Lac.

34 localités du département de Caras-Severin sont restés sans électricité à cause des chutes de neige de ces dernières heures.

A cause de la neige, également, cinq trains sont restés bloqués entre les gares, mercredi après-midi, pendant plusieurs heures, dans la zone Azuga-Predeal-Timisu de Sus.

Sur l’autoroute Bucarest-Pitesti, à l’endroit du Km12, dans le sens allant vers la Capitale, un accident en chaîne s’est produit, sept voitures y étant impliquées et qui ont été avariées gravement.

A cause des chutes de neige, plusieurs routes ont été partiellement ou entièrement fermées. La route d’accès vers la station Straja, dans la Vallée du Jiu, est bloquée à cause de la neige tombée pendant la nuit de mardi à mercredi, la couche de neige ayant un demi-mètre d’épaisseur. Dans la station Straja il y a plus d’un millier de touristes qui ont, la plupart, des réservations jusqu’au dimanche. La couche de neige dans la station mesure plus d’un mètre. Actuellement, on ne peut ni monter ni descendre de la station en voiture et l’accès n’y est possible qu’en télésiège. Les touristes se réjouissent pourtant de la neige et toutes les pistes de ski sont fonctionnelles.

Plus de 50 personnes ayant passé le réveillon du Nouvel An à Paltinis, au département de Sibiu, sont enneigées et sans électricité dans le chalet Santa.

La route Brasov-Poiana Brasov a été fermée temporairement mercredi après-midi à cause des branches d’arbres qui y sont tombées et des outillages qui agissent pour déneiger. Au département de Brasov, la couche de neige mesure plus de 30 centimètres dans la zone de Bran, 80 cm dans les monts Postavarul et 50 cm à Poiana Brasov. La neige a plus de 30 cm à Predeal, dans la station, et 50 cm sur les pistes de ski.

La route nationale 7C de la zone touristique Balea Lac, située au département de Sibiu, à plus de 2 000 mètres d’altitude, est fermée à cause du danger d’avalanches. L’accès à Balea Lac est possible seulement de la route DN1, du côté de Sibiu, en voiture jusqu’à Balea Cascada, et puis en télécabine. La couche de neige à Balea Lac mesure plus d’un mètre, soit un niveau record pour la Roumanie, mais habituel pour la zone Balea.

Les ports Constanta Sud - fluvial et Midia-Navodari ont été fermés mercredi à cause du vent très fort. Le trafic naval a été suspendu mercredi après-midi en raison de vent qui soufflait à plus de 60 km/h, du nord, les mêmes restrictions devant être imposées dans les autres ports, également, si la tempête s’intensifie.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : des cigognes soignées pendant l'hiver ont été relâchées dans des habitats naturels
(25/avr./2022)
Huit cigognes qui ont été soignées pendant l’hiver dans un centre de Vrancea (région de Moldavie, (...)
Disparition catastrophique des forêts en Roumanie
(24/oct./2012)
[Images NASA] Une vaste zone forestière des monts Giurgeului, dans les Carpates, située dans (...)
La Roumanie protège ses chevaux sauvages dans le Delta du Danube
(18/avr./2011)
L’Autorité de la Réserve biosphère du Delta du Danube (ARBDD) développe un projet visant à protéger (...)
Roumanie, tremblement de terre : les zones les plus dangereuses à Bucarest
(11/oct./2010)
Du point de vue géologique, la situation de Bucarest est dangereuse, car la ville s’étend sur une (...)
Tremblement de terre redouté en Roumanie et en Ukraine
(27/sep./2010)
Selon les experts de Institut roumain de séismologie appliquée (IRSA), la région de Vrancea passe (...)
Pluies et inondations en Roumanie
(30/jui./2010)
Le Danube est monté au dessus du niveau d’alerte, aux stations de mesure de Calafat et Bechet, (...)
Roumanie : la prévention des conflits avec les ours
(26/mar./2010)
Un programme de protection des ours dans les départements du centre de la Roumanie (Harghita, (...)