mai 2005

Le foot en difficulté

Neuf clubs de foot de première division ont accumulé des dettes de 19,6 millions d’euros envers le budget de l’Etat. Parmi ceux-ci, les grandes équipes bucarestoises : Steaua, Dinamo, Rapid, ainsi que Politehnica Timisoara, Universitatea Craiova, National Bucuresti, FC Arges Pitesti, Otelul Galati. L’Autorité Nationale d’Administration Fiscale (ANAF) avait donné comme terme de paiement le 31 mars et a refusé tout rééchelonnement. Le terme passé, les comptes des club visés ont été bloqués. Cette situation soulève des problèmes aussi du côte dé l’UEFA : l’absence des dettes envers l’Etat est, désormais, une condition pour obtenir la licence de club professionnel.
Steaua et Otelul ont accumulé, chacun, des dettes de 10 millions de lei, les autres se situant autour de 500.000 à 1 million (lei nouveaux - RON).

Les budgets annuels de chacune des quatre premières équipes de la Division Nationale s’élèvent à environ 4 millions d’euros ; pour le reste, les fonds gravitent autour d’un million d’euro. Pour retarder les procédures, les clubs ont porté plainte contre l’ANAF, accusant des erreurs dans le calcul des sommes respectives.
Il y a dix ans, les clubs ont été confrontés à une situation semblable. A ce moment-là, la Fédération a menacé les autorités de retirer la nationale du Championnat Mondial. Menace efficace à cette époque-là : des dettes de plus de 5 millions d’euro ont été alors effacées.

Le Conseil pour la Lutte contre la Discrimination a octroyé un amende de 4000 lei au club de foot Steaua Bucuresti, en raison des manifestations des racistes du public lors du match Steaua - Rapid. Le speaker du stade de Steaua, le journaliste G. Safta, a reçu une amende de 2000 lei (RON), pour avoir appelé l’entraîneur du Rapid, Razvan Lucescu, « tzigane misérable », dans un « dialogue » lors du même match. Le speaker avait, par ailleurs, mis dans la sonorisation du stade, au moment de l’entrée de l’équipe Rapid, la chanson « Les Tziganes et l’OVNI » (chanson qui n’est pas raciste, mais qui, dans le contexte, faisait allusion au fait que beaucoup de supporters du Rapid seraient rroms).
A cause des incidents, la Ligue Professionnelle de Foot a décidé que les matches prochains des deux équipes seraient joués sans public. Plusieurs associations de rroms vont également porter plainte contre le club Steaua.
Rappelons que le patron du Steaua, Gigi Becali, leader du « Parti de la Nouvelle Génération », a exprimé publiquement sa sympathie pour le Mouvement Légionnaire, formation roumaine d’extrême droite d’avant la deuxième guerre mondiale. [S.G.]

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La grande performance du Roumain Robert Hajnal, à l’Ultra Trail du Mont Blanc
(2/sep./2018)
Robert Hajnal a effectué une course phénoménale à l’Ultra Trail du Mont Blanc, la reine de 171 (...)
Simona Halep, numéro 1 mondial, vainqueur à Roland-Garros
(16/jui./2018)
Tous les Roumains l’adorent. Simona Halep, numéro 1 mondial WTA, a remporté son premier titre du (...)
6633 Arctic Ultra : le marathon le plus dur du monde remporté par un Roumain pour la troisième fois
(20/mar./2018)
Le marathonien Tiberiu Uşeriu a réussi, pour la troisième fois consécutive, à passer en premier la (...)
Tennis : la Roumaine Simona Halep, numéro 1 mondial
(8/oct./2017)
Au tournoi de Pékin, Simona Halep a remporté un match décisif, en demi-finale face à la Lettone (...)
Exploit d’un alpiniste roumain sur l’Everest
(23/mai./2017)
L’alpiniste Horia Colibasanu a achevé l’ascension de l’Everest (8848 m), sans oxygène (...)
Simona Halep gagne les coeurs à Roland Garros
(7/jui./2014)
La joueuse de tennis roumaine Simona Halep, 4e WTA et tête de série numéro 4, a perdu sa première (...)
La Roumanie, championne européenne de gymnastique !
(12/mai./2012)
L’équipe féminine de gymnastique de Roumanie [photo : Adevarul] L’équipe féminine de gymnastique (...)