octobre 2006

Le séjour d’un jour en Roumanie : 50 euros

Romania libera informe sous le titre "Le séjour d’un jour en Roumanie : 50 euros" que, selon une décision du gouvernement, les ressortissants étrangers pourront recevoir un visa de séjour en Roumanie s’ils prouvent qu’ils possèdent au moins 50 euros par jour. L’ancien plafond était de 100 euros par jour.

Pour recevoir le visa roumain, les étrangers doivent posséder au moins 500 euros ou l’équivalent de cette somme en autres devises convertibles.

Les citoyens étrangers actionnaires ou associés de sociétés commerciales recevront le visa de long séjour en Roumanie s’ils détiennent au moins 100 000 euros pour les sociétés d’action ou 70 000 euros pour les sociétés à responsabilité limitée.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Une forêt de Roumanie dans le top des lieux les plus effrayants
(16/déc./2014)
La forêt de Hoia-Baciu, dans le département de Cluj en Transylvanie (Roumanie), apparaît dans le (...)
Roumanie : Sibiu dans le classement des villes les plus attractives
(26/jui./2012)
La ville de Sibiu - Capitale culturelle européenne en 2007, a été citée par le quotidien (...)
Bucarest, Roumanie : les vols low-cost vont à l’aéroport Henri Coanda
(22/fév./2012)
Aéroport international Henri Coanda Les vols low-cost seront déplacés à l’Aéroport (...)
Le ski en Roumanie pour les fêtes de fin d’année
(30/déc./2011)
En Roumanie, les stations de ski traditionnellement les plus prisées par les Bucarestois et les (...)
Aéroports à Bucarest : vols d’affaires à Baneasa et vols low cost à Otopeni
(11/jan./2011)
D’après l’agence de presse Mediafax, le Ministère des transports roumain prévoit de réserver d’ici (...)
Roumanie : pneus neige et chaînes obligatoires en hiver
(12/nov./2010)
Les conducteurs roumains seront obligés d’équiper leur véhicule de pneus neige et de chaînes en (...)
Roumanie : Le prince Charles achète une maison en Transylvanie
(7/jui./2010)
Le Prince Charles, héritier de la Couronne de Grande-Bretagne, a acquis une résidence secondaire (...)