avril 2004

Le tourisme rural gagne du terrain

On a fêté pour la première fois la journée du Tourisme Rural en Roumanie. A cette occasion, l’Agence Nationale de Tourisme Rural et Ecologique a présenté des statistiques montrant que 25% des clients pour cette activité viennent de l’étranger. Les Roumains pratiquent le tourisme rural non seulement pendant les périodes de pointe (juillet-août et Noël), mais aussi pendant les week-ends, les vacances scolaires et pour d’autres occasions.
Les touristes étrangers viennent d’Allemagne, d’Autriche, de Hongrie, de France et d’Israël. La promotion de la Roumanie sur Internet ayant été efficace, des touristes provenant de nouveaux pays tels que les pays scandinaves ont fait leur apparition.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Une forêt de Roumanie dans le top des lieux les plus effrayants
(16/déc./2014)
La forêt de Hoia-Baciu, dans le département de Cluj en Transylvanie (Roumanie), apparaît dans le (...)
Roumanie : Sibiu dans le classement des villes les plus attractives
(26/jui./2012)
La ville de Sibiu - Capitale culturelle européenne en 2007, a été citée par le quotidien (...)
Bucarest, Roumanie : les vols low-cost vont à l’aéroport Henri Coanda
(22/fév./2012)
Aéroport international Henri Coanda Les vols low-cost seront déplacés à l’Aéroport (...)
Le ski en Roumanie pour les fêtes de fin d’année
(30/déc./2011)
En Roumanie, les stations de ski traditionnellement les plus prisées par les Bucarestois et les (...)
Aéroports à Bucarest : vols d’affaires à Baneasa et vols low cost à Otopeni
(11/jan./2011)
D’après l’agence de presse Mediafax, le Ministère des transports roumain prévoit de réserver d’ici (...)
Roumanie : pneus neige et chaînes obligatoires en hiver
(12/nov./2010)
Les conducteurs roumains seront obligés d’équiper leur véhicule de pneus neige et de chaînes en (...)
Roumanie : Le prince Charles achète une maison en Transylvanie
(7/jui./2010)
Le Prince Charles, héritier de la Couronne de Grande-Bretagne, a acquis une résidence secondaire (...)