septembre 2006

Liban : divergences parmi les pays francophones

Bucarest, 29 sept/Rompres/ - Les débats des participants au Sommet de la Francophonie en marge de la Déclaration finale de la réunion ont été suspendus vendredi en raison d’une divergence à l’égard de la position de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) sur la guerre au Liban.

La représentante de l’Égypte, la ministre de la Coopération internationale, Faiza Aboul Naga, a proposé un amendement qui stipulait que les pays francophones regrettent la guerre au Liban et reconnaissent les victimes de cette guerre. L’amendement, soutenu par le Liban, a été rejeté par le représentant du Canada, le Premier ministre Stephen Harper.

"Nous devons reconnaître toute la souffrance de la guerre, mentionnant aussi bien les victimes libanaises que les victimes israéliennes. Nous ne pouvons pas reconnaître les victimes d’une guerre sur la base de leur nationalité", a souligné le Premier ministre canadien lors d’une conférence de presse.

Il a affirmé que mentionner seulement les victimes libanaises dans la déclaration du Sommet signifierait que l’OIF contredit la Résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l’ONU, ce qui aurait créer la confusion au sein de la communauté internationale à cet égard.

Le président français Jacques Chirac s’est dit optimiste quant au règlement de ce problème, soulignant qu’il s’agit d’une divergence "de forme et non pas de fonds".

Le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu a déclaré que la Roumanie s’est ralliée à la position soutenue par le Canada considérant qu’il est normal de reconnaître les victimes des deux parties entraînées dans le conflit.

Les travaux de l’OIF, retardés d’environ deux heures à cause de ce débat, ont été repris, le sujet lié au Liban étant le seul en discussion avant l’adoption de la déclaration finale du Sommet.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie interdit l'entrée dans ses ports aux navires russes
(17/avr./2022)
Selon l’Autorité navale roumaine, aucun navire immatriculé en Russie ne pourra plus accoster dans (...)
Plus de barbelés entre la Roumanie et la Moldavie
(16/jan./2010)
Les barbelés sur la berge de la rivière Prut, sur la frontière entre la Roumanie et la Moldavie, (...)
Les élections présidentielles américaines dans les journaux roumains
(7/nov./2008)
7 novembre 2008 "La révolution Obama" est intitulé l’article de l’écrivain Mircea Cartarascu du (...)
La Roumanie, meilleur ami de la République de Moldavie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - La République de Moldavie estime que la Roumanie est l’un de ses (...)
La Roumanie soutient les perspectives européennes du Monténégro
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct(Agerpres) - La Roumanie souhaite soutenir constamment, tant du point de vue (...)
Contribution de la Roumanie à la reconstruction de la Géorgie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - Dans la période 2008-2009, la Roumanie aura une contribution au (...)
Roumanie: "la mer Noire doit devenir une zone de réelle coopération"
(22/oct./2008)
Bucarest, 22 oct /Agerpres/ - Le président Traian Basescu a déclaré mercredi, à Constanta (sud-est (...)