février 2006

Marché du travail en Roumanie : statistiques compatibles avec l'UE

Bucarest, 27 fév /Rompres/ - Les statistiques sur le marché du travail en Roumanie sont compatibles avec celles des Etats de l’Union européenne /UE/, ont confirmé les experts danois participants à l’implantation d’un projet de jumelage institutionnel sur le thème de l’adaptation du système d’indicateurs statistiques conformément aux standards européens, déroulé au cours de la période juin 2005-février 2006.

’’La conclusion générale c’est que la situation en Roumanie concernant les indicateurs statistiques sur le marché du travail, établis par le Comité d’Emploi au niveau de l’UE, est très bonne’’, a déclaré lundi, lors de la conférence de clôture du projet, Silviu Bian, le président de l’Agence nationale ANOFM pour l’emploi et la formation professionnelle.

L’ambassadeur du Danemark à Bucarest, Ole Harald Lisborg, a relevé, pour sa part, avoir compris des experts danois impliqués dans le projet que le système d’indicateurs était assez bon et que seules des adaptations mineurs seraient encore nécessaires pour atteindre les standards de l’UE.

Selon le directeur général exécutif de l’ANOFM, Eugen Preda, les experts de l’Institut des Statistiques du Danemark (Statistics Denmark) ont fait une série d’observations liées au niveau du chômage enregistré, appréciant que la multitude des formalités et des documents que suppose l’inscription au chômage décourage certaines personnes à faire cette démarche.

Ils ont proposé à cet égard d’améliorer les bases de données en multipliant le nombre de détails, créer une base de données intégrale, pour tout le pays, ayant comme élément clef le code numérique personnel /CNP/, et, dans la mesure où il y a des différences sensibles entre le taux du chômage enregistré et le taux calculé par l’Institut national des statistiques /INS/ sur la base des enquêtes organisées, d’avoir des données susceptibles d’expliquer ces différences et de permettre la corrélation de ces deux indicateurs.

’’Toutes ces recommandations devront être mises en oeuvre en une année’’, a déclaré à l’agence Rompres le président de l’ANOFM, tout en ajoutant que les formalités d’enregistrement au chômage ont été déjà simplifiées et que ce processus allait continuer.

Au quatrième trimestre 2005, le taux du chômage enregistré en Roumanie a été de 5,8 pc. Au cours du trimestre antérieur, le taux du chômage enregistré en Roumanie a été de 5,6 pc, et le taux du chômage calculé à la suite des enquêtes de l’INS a été de 6,1 pc.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : le chômage augmente au premier trimestre 2011
(17/aoû./2011)
Le taux de chômage en Roumanie, d’après le Bureau International du Travail, était de 7,6 % au (...)
Genpact va embaucher 160 diplômés en Roumanie, à Bucarest et Cluj
(18/mai./2011)
Genpact Roumanie, fournisseur de services pour les affaires et de services BPO (Business (...)
Genpact va embaucher 160 diplômés à Bucarest et Cluj
(13/avr./2011)
Genpact Roumanie, fournisseur de services pour les affaires et de services BPO (Business (...)
Google va embaucher en Roumanie en 2011
(26/déc./2010)
Google Roumanie va embaucher, d’ici la fin de l’année prochaine, environ 7 à 8 personnes, en (...)
Roumanie : manifestations à Bucarest contre les mesures anti-crise
(22/sep./2010)
[photo Agerpres] A Bucarest, après le meeting organisé par la fédération syndicale Sanitas (...)
Roumanie : grève générale dans le secteur public
(31/mai./2010)
Les employés du secteur public roumain ont entamé une grève générale lundi, avec la participation (...)
Les retraités roumains-canadiens pourraient bénéficier d’une double retraite
(12/avr./2010)
Les Roumains installés au Canada pourraient percevoir la retraite cumulée lors de leurs années de (...)